Basket Brèves NBA

Summer League Las Vegas : Day 7

C’est la plus prestigieuse des ligues d’été de la NBA, l’occasion pour les inconnus de se révéler et pour les connus de confirmer leurs talents. Elle réunit 32 équipes : les 30 équipes NBA, plus 2 équipes nationales (une nouveauté) : la Croatie & la Chine.

Six matchs au programme hier, voici les performances remarquables de la soirée :

On commence tout de suite avec l’une des satisfaction de la saison dernière côté rookie : Aaron Holiday. L’ex-meneur des Bruins de UCLA, drafté en 24e position en 2018, s’est une nouvelle fois mis en avant avec les Pacers d’Indiana. Le petit frère de Justin et de Jrue, compile 23 pts, 4 rebonds et 3 passes face aux Raptors. Malheureusement cette belle ligne de stats est obscurcit par un pourcentage épouvantable : 23,1% FG dont un triste 3/13 derrière l’arc. Prendre les choses en main c’est bien, encore faut-il que ce soit profitable à l’équipe. Beaucoup d’arrières NBA ont tendance à oublier ce détail.

C’est assurément le MVP de la soirée : Rui Hachimura ! Le japonais termine avec 25 pts à 75% au shoot (9/12 FG et 2/2 de loin) en presque 32 minutes, capte 9 rebonds (dont 4 offensifs !) et 2 contres. L’ailier en provenance de Gonzaga montre l’étendu de son talent offensif face à des biens tristes Hawks et conduit les Wizards à la victoire 76-71. Sélectionné trop haut dans la draft 2019 ? Peut-être. En tout cas, au niveau intermédiaire qu’est la Summer League, Hachimura confirme ses qualités au scoring. Reste à vois ce qui en sera en NBA à la rentrée prochaine.

Tony Bradley poursuit ses bonnes performances en Summer League. Drafté par en 28e position en 2017, l’ex-pivot de UNC a passé ces deux dernières saisons en G-League avec les Stars de Salt Lake City (affiliés au Jazz). Hier soir, dans la défaite face aux Rockets, il compile 23 points (60% FG), 13 rebonds (dont 8 offensifs !) et 2 contres en seulement 23 minutes ! Malgré la défaite, il semble avoir vraiment améliorer son jeu et peut espérer accrocher une place dans la rotation du Jazz la saison prochaine derrière Rudy Gobert, surtout si Ed Davis est utilisé en post 4.

Connaissez-vous Amir Coffey ? Ailier fort de 2m03, il passe trois ans chez les Golden Gophers de Minnesota avant de tenter sa chance à la draft de cette année. Malheureusement pour lui, aucune équipe ne le sélectionne. En revanche, avec encore une belle vision, les Clippers lui proposent un essai durant la Summer League. Cette nuit, face aux Kings, Coffey compile 19 points (50% FG) 9 rebonds et 6 passes. Une jolie ligne de stats qui s’accompagne d’une victoire pour LA et confirme l’idée que les undrafted peuvent très bien être des joueurs NBA potentiels. Bravo à celui qui honore le nom de notre émission.

Match #1 : Toronto Raptors 94-79 Indiana Pacers

Match #2 : Atlanta Hawk 71-76 Washington Wizards

Match #3 : Portland Trail Blazers 87-92 Oklahoma City Thunder

Match #4 : Utah Jazz 78-87 Houston Rockets

Match #5 : Sacramento Kings 80-83 Los Angeles Clippers

Match #6 : Boston Celtics 113-87 Memphis Grizzlies

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :