Basket Brèves NBA

Summer League Las Vegas : Day 9 – On connaît les finalistes !

C’est la plus prestigieuse des ligues d’été de la NBA, l’occasion pour les inconnus de se révéler et pour les connus de confirmer leurs talents. Elle réunit 32 équipes : les 30 équipes NBA, plus 2 équipes nationales (une nouveauté) : la Croatie & la Chine.

L’édition 2019 de la Summer League de Las Vegas se jouera donc entre les Grizzlies de Memphis et les Timberwolves de Minnesota ! Retour sur les demi-finales et sur les grosses performances de l’avant-dernière soirée à Las Vegas !

Demi-finale #1 : Memphis Grizzlies 88-86 New Orleans Pelicans (OT)

C’est en prolongation que les Oursons du Tennessee se sont imposés contre les Pels. Une victoire au poing dans un match accroché du début à la fin.
Du côté de New Orleans on attendait le duo de rookie qui a fait sensation jusque là dans cette Summer League : Nickeil Alexander-Walker & Jaxson Hayes. Le premier reste des performances impressionnantes au scoring (31 pts et 34 pts) et l’autre a largement contribué à la qualification de son équipe en demi-finale en protégeant habilement le cercle de son équipe. Malheureusement, les deux coéquipiers n’ont pas été en réussite cette nuit. Nickeil Alexander-Walker termine le match avec 14 points 7 rebonds et 5 passes en 30 minutes. Une ligne de stats honnête mais les pourcentages sont très tristes : 5/23 dont 2/7 à 3pts… Le pivot de NoLa ne brille pas non plus avec seulement 9 points et 6 rebonds en 28 minutes.
L’homme de ce match est sans contestation possible le Grizzly : Brandon Clarke. L’intérieur drafté en 21e position termine le match avec 23 points et 14 rebonds en 25 minutes en shootant à 7/10. Un match très propre pour l’ex-joueur de Gonzaga qui s’est notamment révélé comme très important en prolongation : un joueur clutch a qui le CCS promet un bel avenir en NBA. Il faudra confirmer ce soir lors de la finale.

Demi-finale #2 : Minnesota Timberwolves 85-77 Brooklyn Nets

En limitant les Nets à 31,5% au field goal et surtout à un bien triste 10,5% à 3pts, Minnesota prouve une nouvelle fois que leur défense collective et rigoureuse sont une arme létal dans cette compétition où les perfs individuelles sont souvent davantage mise en avant que les systèmes biens construits.
Du côté de Brooklyn, on se repose sur ses sophomores depuis le début de la compétition. Mais hier soir, ça n’a pas payé pour les Nets. Bien que Jarrett Allen termine le match en 15 points et 14 rebonds (7/12 FG), sa performance ne suffit à maintenir Brooklyn dans la partie. De son côté, Dzanan Musa réalise un triste match en terme d’adresse avec un 2/10 au tir, en 15 minutes.
Cette victoire est bien évidemment collective pour les Timberwolves, mais il faut saluer le match de l’ailier fort/pivot Naz Reid. Non-drafté cette année à la sortie de sa seule saison à l’Université de LSU, Naz Reid montre qu’il a peut-être une place dans la rotation derrière KAT. Un physique de déménageur, du jump, et un bon petit shoot de loin qui lui ont permis hier soir de dominer la raquette un peu frêle des Nets. Il termine son match en 20 points à 6/12 au shoot dont un intéressant 2/6 à 3pts ainsi que 6 rebonds et 3 contres.

Qui de Brandon Clarke ou Naz Reid permettra à son équipe de remporter la Finale de la Summer League 2019 ? Réponse demain dans le résumé du CCS.

Demi-finale #1 : Memphis Grizzlies 88-86 New Orleans Pelicans (OT)

Demi-finale #2 : Minnesota Timberwolves 85-77 Brooklyn Nets

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :