Basket Brèves NBA

Day 10 : Memphis remporte la Summer League de Las Vegas 2019 !

Les Grizzlies de Memphis remporte la Finale de la Summer League de Las Vegas face aux Timberwolves de Minnesota sur le score de 95 à 92.

Le match :
Les Griz’ ont fait la course en tête toute la rencontre après un premier quart-temps remporté 31-19 sous l’impulsion d’une très bonne adresse derrière l’arc. Mais, comme début de la compétition, les Wolves se battent avec leur arme : la défense. Dans le troisième quart, les hommes de Pablo Prigioni (oui oui) sont revenus à quelques points de Memphis. Dans le dernier quart-temps, les Wolves passent un 9-0 mais malheureusement Keenan Evans rate les lancers qui auraient pu mettre les deux équipes à égalité. Memphis s’est fait peur à 15 secondes de la fin avec une mise en jeu très mal géré, mais au final ce sont bien les Grizzlies qui remportent le « Graal estival ».

Memphis s’impose grâce à une belle force collective qui avait pourtant été l’atout principal de son adversaire depuis le début de la compétition. Il faut souligner le travail de Dusty Hannahs qui score 15 points, tout comme Bruno Caboclo qui ajoute également 4 rebonds et 2 contres. Le brésilien de 23 ans semble pouvoir enfin se développer après la hype qu’il avait connu lors de sa draft. Hier soir, il a évolué au post d’ailier, d’ailier fort et même de pivot. Polyvalent avec un jolie shoot extérieur, Caboclo pourrait enfin pouvoir s’épanouir en NBA avec Memphis. Autre joueur à mettre en avant pour les Oursons, c’est Greyson Allen. Il score 17 pts sur le match dont la grande majorité en seconde mi-temps. Avec l’Université de Duke, il avait déjà montré sa « clutchitude » lors des tournois de fin d’année, un esprit qu’il ne semble pas avoir perdu en NBA. Côté Minnesota c’est la déception. Keita Bates-Diop (10 pts à 4/9) et Naz Reid (8 pts à 3/13 (!) et 10 rebonds) n’ont pas assuré. Seuls les remplaçants ont essayé de ramener leurs équipes dans le match à l’image de Kelan Martin qui termine meilleur marqueur du match avec 19 points et de Bruce Brown Jr. qui finit avec la meilleur évaluation du match : +20 !

Le MVP : Brandon Clarke
Il aura fait du bruit cet été le natif de Vancouver ! Après avoir compilé 23 points et 14 rebonds en demi-finale, Brandon Clarke termine la compétition avec une ligne de stats de cador : 15 points à 4/9 dont 1/1 à 3-pts, 16 rebonds, 4 passes, 3 contres et 1 interception. Impressionnant pour un rookie qui termine donc MVP de la Finale mais aussi MVP de la compétition !
Depuis la création de la compétition en 2012, il est le premier joueur à obtenir les deux trophées !

Les 5 de la compétition :

Tous ces joueurs ont sorti de grosses performances lors de cette compétition, mais il semble que l’équilibre des postes ne soit pas véritablement respecté et que la hype soit également un critère de sélection… mais ça ce n’est pas nouveau.

Résumé de la Finale :

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :