Grand Chelem Tennis

Wimbledon 2019 : Novak Djokovic s’assoit sur le trône !

Dimanche dernier a eu lieu la finale messieurs du Grand Chelem de Wimbledon. Après presque 5h d’un rude combat Novak Djokovic est venu à bout du Suisse Roger Federer.

Roger Federer jouait sa 12ème finale à Wimbledon pour essayer d’y remporter son 21ème tournoi du Grand Chelem et son 8ème tournoi de Wimbledon. Novak Djokovic lui allait tenter de remporter son 16ème tournoi du Grand Chelem.

Le film du match

Dans la première manche, le niveau de jeu est très élevé. Aucun des deux joueurs ne veut laisser à l’autre la moindre occasion. Les têtes de séries numéro 1 et 2 remportent assez facilement leurs engagements, seul le Serbe doit sauver une balle de break au cours du set. Quelques jeux plus tard nous y sommes, 6 jeux partout, tie break. Djokovic fait le mini break en premier avant que Federer ne le fasse à son tour et mène 5/3. C’est à ce moment là qu’il s’écroule et que Djokovic remporte le jeu décisif 7/5.

La deuxième manche est une démonstration. Le numéro 1 mondial semble avoir du mal physiquement. Federer ne laisse pas passer sa chance, 6/1 pour le natif de Bâle.

Le troisième set repart sur les mêmes bases que le premier. Les deux joueurs sont très solides sur leurs services (25 Aces pour Federer dans le match). Dans ce set encore une seule balle de break à sauver, une nouvelle fois pour le Serbe mais celle-ci est à 5/4 40/30 contre lui. Djokovic a de nouveau réussi à la sauver. Rebelote, un tie break. Mais cette fois l’helvète débute très mal son jeu décisif 5/1 contre lui, il parvient à revenir à 5/4 mais perd tout de même 7 points à 4. À cet instant, « Nole » mène deux manches à une.

Dans la quatrième manche Federer arrive à breaker à deux reprises le Serbe. Il sert alors pour le set à 5/2, n’arrive pas à conclure mais heureusement pour lui, son avance lui donne la possibilité d’avoir une deuxième chance à 5/4. Il ne la laisse pas passer et une nouvelle fois, le suisse revient à la marque. Nous avons donc le droit à une dernière manche décisive. C’est un momentum avec un public totalement acquis à la cause de Roger Federer. C’est presque à croire que Novak Djokovic joue à deux contre un.

Dans cette ultime manche, le Serbe est le premier à dégainer, à 3/2 en sa faveur il arrive à prendre le service de son adversaire. Mais c’est sans compter sur les ressources du Suisse qui « debreake » dès le jeu suivant. Les deux hommes repartent alors dans un combat acharné, aucun des deux ne veut lâcher. 4/4, 5/5, 6/6, 7/7. C’est alors que Djokovic mène 30/0 sur son service, mais le Suisse ne veut pas laisser à son adversaire un seul jeu facile. Federer enchaîne 4 points de suite et prend l’avantage. Le public du Center Court rentre alors dans un état de transe. L’Histoire s’écrirait-elle ? À la marque, il y a 8/7 pour l’homme au vingt Grand Chelem. À 38 ans, il sert alors pour devenir le plus vieux vainqueur d’un GC dans l’ère Open. À 15/15, le numéro 3 mondial claque deux aces consécutifs et se procure deux balles de match. Comment ça, Novak Djokovic a un genou à terre ? Personne n’est sans savoir que Djokovic ne lâche jamais rien, il nous l’a prouvé d’une manière magistrale, encore une fois, en sauvant ces deux Championship points et en debrekant dans la foulée. 8/8, 9/9, 10/10, 11/11, 12/12. Depuis cette année une nouvelle règle est apparu, à 12/12 dans le cinquième on dispute un jeu décisif. Et pour la première fois du tournoi en simple cette règle à lieu.

Comme on dit « jamais deux sans trois », Roger Federer loupe encore son tie break. 4/1 d’entrée contre lui, il revient à 4/3 grâce à son service mais Djokovic remporte les 3 points suivant et s’impose. Jeu, Set et Match, trois manches à deux pour Djokovic : 7/6 1/6 7/6 4/6 13/12.

Le Serbe remporte son 16ème tournoi du Grand Chelem au plus grand désespoir du public et de nombreux fans à travers le monde. Avec cette victoire il revient à deux longueurs de Nadal et quatre de Federer.

Roger Federer a donc perdu son possible huitième Wimbledon à cause des points importants qu’il n’a pas su concrétiser, ce qui a été la grande force de son adversaire dans ce match. Roger a fait 94 coups gagnants contre 54, pour 62 fautes directes contre 52. Il a même remporté plus de points que son adversaire. Ce qui nous prouve que dans le jeu il était plus fort.

Mats Wilander :

« Federer paie ses grandes années 2004-2007, ou il dominait tellement ses rivaux qu’il n’avait jamais à disputer un point important »

Pour vous est ce que Roger Federer remportera un nouveau titre du Grand Chelem ? Novak Djokovic dépassera t-il Federer et Nadal en nombre de Grand Chelem ?

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :