Café Crème Sport

Preview Premier League 3rd part : La course à la C1.

Aujourd’hui, focus sur la course à la Ligue Des Champions. Malgré un mercato plutôt intéressant de la part de certains clubs (nous y reviendront plus tard), la course pour le titre risque, une nouvelle fois, de se jouer entre deux clubs (Manchester City et Liverpool). C’est pourquoi ces deux clubs ne seront pas traités aujourd’hui. Il reste donc quatre clubs, que nous allons évoquer dans cette troisième partie de notre preview sur la Premier League : Arsenal, Chelsea, Manchester Utd et Tottenham. Pour ces quatres clubs là, il faudra tout de même se méfier de Wolverhampton, Everton, West Ham et Leicester, qui pourraient bien jouer les troubles fêtes, cette saison.

Le point mercato

Nous allons commencer par l’équipe qui a été la plus discrète cet été : Chelsea… et pour cause, les Blues sont interdit de recrutement et ce jusqu’au au mercato hivernal 2020. Ils ont tout de même pu lever l’option d’achat de Mateo Kovacic (environ 45M€) et ont également vus Christian Pulisic (recruté cet hiver pour 64M€) garnir leur rang. On notera également les retour de prêt de Mason Mount, Tammy Abraham, Kurt Zouma et Tiémoué Bakayoko qui auront certainement un rôle à jouer dans le Chelsea de… Frank Lampard. Et oui, “arrivederci” Maurizio Sarri (partis à la Juventus Turin) et “welcome” Frank Lampard, la légende des Blues arrive en provenance de Derby County, où, il n’est pas passé loin de faire remonter le club en Premier League. La première saison de “Franky” sera, assurément, l’une des attractions de cette saison de Premier League. Sur le plan des départs, les londoniens ont perdus Gonzalo Higuain (retour de prêt, Juventus), David Luiz (9M€, Arsenal), Alvaro Morata (65M€, Atlético de Madrid), Gary Cahill (libre, Crystal Palace), Danny Drinkwater (prêt, Burnley) et surtout Eden Hazard, partis au Real Madrid pour 100M€.

Passons, maintenant, à Manchester Utd. Le club mancunien est le club, en Premier League, à avoir le plus dépensé durant ce mercato estival avec près de 160M€ dépensé sur trois joueurs : Harry Maguire (Leicester, 87M€), Aaron Wan-Bissaka (Crystal Palace, 55M€) et Daniel James (Swansea, 17M€). Les Red Devils ont tout de même réussi à garder Paul Pogba mais on dû se séparer de Romelu Lukaku, partis à l’Inter Milan pour environ 70M€. Les mancuniens devront donc miser sur Martial, Rashford et Sanchez pour jouer en pointe car l’attaquant belge n’a pas été remplacé. Au niveau des départs il y a également eu deux joueurs partis libre : Ander Herrera (PSG) et Antonio Valencia (LDU Quito).

Autre club actif durant ce mercato estival : Tottenham. Le club londonien avait été très discret lors des deux dernières périodes de transfert. La dernière recrue des Spurs étant Lucas Moura, en janvier 2018. Cet été Tottenham a frappé fort dès le début du mercato avec l’arrivée pour plus de 60M€ du lyonnais, Tanguy Ndombélé, puis l’arrivée du très prometteur Jack Clarke, en provenance de Leeds, pour 11M€, le jeune anglais est prêté dans le club entraîné par Marcelo Bielsa, cette saison. Les Spurs ont, ensuite, attendus le dernier jour du mercato pour officialiser les transferts de Ryan Sessegnon (30M€) et Giovanni Lo Celso (prêt payant de 16M€ + option d’achat de 55M€). Du côté des départs, Fernando Llorente est partis libre, le néerlandais Vincent Janssen est partis à Monterrey (Mexique) pour 9M€, enfin le latéral anglais, Kieran Trippier s’est envolé pour l’Espagne et l’Atlético de Madrid pour 22M€.

Les 4 recrues des Spurs : Lo Celso, Sessegnon, Ndombélé et Clarke

Dernier club de notre “point mercato” : Arsenal. Les Gunners devaient se renforcer cet été pour espérer retrouver la C1… et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils ont réussis, en tout cas sur le papier. Le club londonien a donc fait venir 6 nouveaux joueurs. Le premier, Gabriel Martinelli est un jeune attaquant brésilien jouant à Ituano (D3 brésilienne) acheté pour 7M€ et il vient pour entrer dans la rotation. Ensuite il y a eu la double officialisation de Dani Ceballos et William Saliba. Le premier arrive en prêt, du Real Madrid, le second arrive en provenance de Saint-Étienne pour 30M€ (il est prêté dans la foulée à Sainté pour la saison). Puis vient, LE gros coup du mercato d’Arsenal, Nicolas Pépé, longtemps courtisé par le Bayern Munich, Liverpool, Manchester Utd ou encore Naples, le jeune ailier ivoirien a finalement choisi Arsenal. Le LOSC récupère dans l’opération 80M€, il devient par la même occasion, le transfert le plus cher de l’histoire d’Arsenal. Enfin, lors du dernier jour du mercato, Arsenal a mis fin à un feuilleton qui durait depuis très (trop ?) longtemps, celui de Kieran Tierney. Le Celtic Glasgow et Arsenal ont été en pourparlers pendant près de deux mois avant de finalement aboutir à un accord aux alentour de 27M€. Le dernier dossier est celui de David Luiz qui pour le coup a été très rapidement bouclé, Chelsea et Arsenal ont trouvé un accord à hauteur de 9M€ pour le défenseur brésilien. À noter, aussi, les retours de prêt de Reiss Nelson et Emiliano Martinez. Il y a, également, eu beaucoup de mouvement au niveau des départs : Aaron Ramsey (libre, Juventus Turin), Petr Cech (fin de carrière), Danny Welbeck (libre, Watford), Laurent Koscielny (5M€, Bordeaux), Alex Iwobi (31M€, Everton), Krystian Bielik (10M€, Derby County) et Eddie Nketiah (prêt, Leeds). Shkodran Mustafi et Mohamed Elneny pourraient suivre car même si du côté des arrivées le mercato anglais est finis, les clubs peuvent toujours vendre, jusqu’au 2 Septembre.

Les forces et faiblesses

Chelsea n’a pas pus recruter cet été (et ne pourra pas non plus cet hiver), l’effectif a, donc, été affaiblis. Un effectif ne fait pas tout mais quand vos rivaux se renforcent (en conséquences, pour certains) ça devient plus difficile de pouvoir rivaliser. Heureusement pour les Blues il y a une génération de joueurs intéressant qui commence à émerger, emmené par Mason Mount, Tammy Abraham ou encore Callum Hudson-Odoi. Frank Lampard va probablement apporter un peu de fraîcheur et de nouvelles idées de jeu, également.… mais malheureusement pour eux, nous ne les voyons pas accrocher le top 4 cette saison.

Manchester Utd de son côté devra se remettre d’un exercice 2018/2019 très compliqué, marqué par le limogeage de son coach (José Mourinho) et l’intronisation d’un nouveau venue, Ole Gunnar Solskjaer. Avec le départ de Lukaku, l’attaque mancunienne devra compter essentiellement sur la réussite, la vitesse et la percussion des deux pépites : Anthony Martial et Marcus Rashford car derrière, les autres joueurs offensifs sont soit en manque de confiance (Alexis, Mata) soit très jeunes (James, Greenwood). En revanche défensivement, les Red Devils se sont renforcés avec les arrivées de Wan-Bissaka et de Maguire en plus du regain de niveau affiché par Lindelöf. Cette équipe risque de ressembler à celle d’il y a deux ans : une équipe solide avec un jeu de transition très rapide et deux flèches devant (Rashford et Martial) pour concrétiser les actions. La lutte avec Tottenham et Arsenal pour la 3e et 4e place s’annonce très disputé.

Tottenham a réalisé un mercato très intéressant et dans la continuité de sa très bonne saison dernière, malgré aucun titre glané, une fois de plus. Si au milieu de terrain et en attaque, l’équipe semble toujours au niveau (peut être même meilleur que la saison dernière), la défense commence à poser problème. Premièrement il y a eu le départ de Kieran Trippier à l’Atlético, qui n’a pas été remplacé, deuxièmement les deux joueurs formant la charnière central : Toby Alderweireld et Jan Vertonghen seront en fin de contrat à la fin de la saison, cela pourrait avoir une incidence sur leur performances durant la saison. Surtout que derrière, les deux autres centraux (Sanchez et Foyth) n’ont pas donnés assez de garanties pour pouvoir prétendre durablement à une place de titulaire. Malgré tout, Mauricio Pochettino reste un des tout meilleurs coach de ce championnat et selon nous il réussira une nouvelle fois à emmener son équipe en Ligue des Champions, la question qui peut se poser concernant Tottenham est : les Spurs vont-ils enfin remporter un titre cette saison ? On attends ça depuis 2008, dans le nord de Londres.

Enfin, Arsenal réussira t-il à retrouver la C1 ? Sur le papier, le mercato a été plutôt aboutie voire réussi mais est-ce que cela suffira pour effacer 4 ans de mauvais recrutement ou de mauvaise gestion des joueurs ? Unai Emery a persisté cet été, durant la présaison avec son 4-2-3-1 (qui, au final n’en est pas vraiment un, il se transforme souvent un 4-3-3 ou 4-4-2) et des joueurs comme Özil ou Mkhitaryan risque de voir leur temps de jeu baisser significativement (déjà qu’il n’était pas bien élevé). L’autre équation à laquelle devra répondre Emery c’est de savoir comment réussir à faire jouer les trois stars offensives (Aubameyang, Lacazette et Pépé) en même temps et sans trop déséquilibrer l’équipe ? Si cette dernière question est bien résolue, Arsenal sera probablement en bonne position pour aller chercher une place dans les 4 premiers.

Pronostic

Comme dit plus haut, nous ne voyons pas Chelsea terminer dans le top 5, les Blues devront peut être même batailler avec Leicester, Everton, Wolverhampton ou West Ham pour garder leur place dans le “Big 6”. Au dessus la bataille sera certainement acharné entre MU, Arsenal et Tottenham… mais nous voyons les Spurs terminer 3e, Arsenal 4e et Manchester Utd 5e.

Exit mobile version