Etoiles montantes News Tennis

Tennis : Championnats d’Europe par équipes jeunes, qu’a fait la France ?

Cette semaine se déroulait les championnats d’Europe par équipes. L’équipe de France était qualifiée chez les femmes comme chez les hommes dans le tableau final, que ce soit en 15/16 ans et 17/18 ans. Le CCS vous propose un tour d’horizon complet sur ces événements.

Filles 15/16 ans

Nos trois Françaises, Elsa Jacquemot, Lucie Nguyen Tan et Juline Fayard sont allées à Budapest pour essayer d’y décrocher le titre européen. Le premier tour qui est à la fois le quart de finale s’est joué contre l’Italie, tête de série numéro 4, pour une victoire tricolore  3 points à 0. La demi-finale s’est elle jouée contre la Russie, tête de série numéro 1. Après les deux simples personne n’a réussi à faire le break (1 point partout) c’est donc un double décisif qui décida du vainqueur. La France n’a malheureusement pas fait le poids et quitta le tableau avec une défaite 6/3 6/0. Le match de la troisième place s’est joué contre l’Allemagne, une défaite 3/0 face à la tête de série numéro 2. Une belle semaine pour nos Françaises qui auront quand même tenu tête aux championnes d’Europe russes.

Garçons 15/16 ans

Pour eux, la phase finale se jouait à domicile, au Touquet. Jean-Baptiste Dupuy, le capitaine, a décidé d’emmener avec lui : Giovanni Meptshi-Perricard, Mehdi Sadaoui et Max Wespthal. Une entrée en matière assez facile, victoire 3/0 contre l’Ukraine. La demi-finale contre la Grande-Bretagne a été, elle, plus accrochée. Mehdi Sadaoui perd son simple alors que Giovanni Meptshi-Perricard remet les équipes à égalité. Le capitaine décide d’aligner Max Wespthal et Giovanni Meptshi-Perricard en double, une bonne idée puisque les deux joueurs qualifient la France en finale (6/3 5/7 10/8). Pour le titre européen les Français ont affronté la Serbie. Le premier match est un combat qui a duré près de 3h mais c’est le Français, Mehdi Sadaoui, qui en est sorti vainqueur (7/5 6/7 6/4). Giovanni Meptshi-Perricard rentre alors sur le terrain pour offrir le titre à la France et 20 jeux plus tard, la France est sacrée championne d’Europe après un succès sec 6/4 6/4. Les Bleus ont donc tenu leur rang sur leurs terres !

Filles 17/18ans

Diane Parry, Selena Janicijevic et Loudmilla Bencheikh composent cette équipe de France, tête de série numéro 1. Le premier tour s’est joué contre la Biélorussie et la rencontre se joua sur deux jours à cause de l’obscurité. À la fin des simples il y a 1 point partout. C’est donc un double décisif qui détermine le vainqueur et malheureusement nos Françaises s’inclinent 6/7 6/4 9-11. Une grosse déception pour toute l’équipe qui avait pour objectif d’aller chercher le titre. Lors des matchs de classement, elles s’imposent contre la Turquie et s’inclinent contre la Russie. La France termine donc à la 6ème place de ces championnats d’Europe.

Garçons 17/18ans

Les trois garçons se présentent à La Rochelle, en confiance, et en favoris. Valentin Royer sort d’une semaine où il a remporté les championnats d’Europe en simple et en double avec Harold Mayot également présent. Mayot qui, lui, est en pleine confiance à la suite de sa demi-finale chez les juniors à Wimbledon. Le troisième joueur qui complète l’équipe est Kyrian Jacquet. La France débute face à l’Allemagne. La rencontre est plus compliquée que prévu et doit se jouer au double décisif. Valentin Royer et Harold Mayot tiennent leurs statuts de Champion d’Europe et s’imposent facilement. La demi-finale se joue contre la République Tchèque tête de série numéro 3. Les Français s’imposent assez facilement 3/0, mettant de côté les éventuels doutes du tour précédent. Une fois ces deux nations écartées, il est temps de s’attaquer aux autres finalistes, les italiens.

La finale se joue contre l’Italie qui a remporté toutes ses rencontres sans le moindre inconvénient. Kyrian Jacquet apporte le premier point à l’équipe de France. Harold Mayot rentre sur le court pour mettre la France sur le toit de l’Europe. Le français, probablement le plus connu de la génération, s’est imposé avec la manière en mettant de côté toute éventuelle pression. La France remporte-là ses quatrièmes championnats d’Europe 17/18ans consécutifs. L’année prochaine, ils tenteront d’égaler le record de l’Espagne qui date des années 1990.

Le CCS félicite tout les joueurs et joueuses et espère les retrouver bientôt au plus haut niveau.

Cr. photo : Cédric Lecocq / FFT

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :