Bundesliga Foot

Le Tour d’Europe du CCS : Bundesliga (1ère journée)

La Bundesliga a repris ses droits ce week-end. Les favoris Dortmund, Leipzig et Leverkusen ont tenu leur rang face à Augsbourg (5-1), l'Union Berlin (0-4) et Paderborn (3-2). À l'inverse, le Bayern lâche déjà des points face au Hertha.

La Bundesliga a repris ses droits ce week-end. Les favoris Dortmund, Leipzig et Leverkusen ont tenu leur rang face à Augsbourg (5-1), l’Union Berlin (0-4) et Paderborn (3-2). À l’inverse, le Bayern lâche déjà des points face au Hertha.

Le focus du week-end : Bayern Munich – Hertha BSC (2-2)

Pour le lancement de la saison, c’est le champion en titre qui ouvrait le bal. Le Bayern, défait il y a deux semaines par le Borussia Dortmund en Supercoupe (2-0), recevait le Hertha qui a pour ambition de décrocher l’Europe cette saison. Les berlinois alignaient d’ailleurs au coup d’envoi leur recrue majeur, Dodie Lukebakio (auteur d’un triplé l’an passé à l’Allianz Arena), ainsi que l’ancien marseillais, Karim Rekik. Du côté bavarois, Pavard, Tolisso et Coman sont titulaires, Hernandez en phase de reprise prenait place sur le banc.

Les locaux entrent dans le match tambour battant, à l’image du duo Gnabry-Kimmich qui font des ravages sur le côté droit. La domination est totale et Alcantara (3ème) puis Thomas Müller (7ème) sont proches de concrétiser. Finalement la délivrance arrive à la 24ème minute, lorsque Gnabry centre côté droit pour Lewandowski qui seul aux 6m, n’a plus qu’à ajuster Rune Jarstein (1-0). Le Polonais est proche de doubler la mise quelques instants plus tard mais la défense berlinoise se dégage tant bien que mal. Jusqu’alors peu dangereux, les attaquants bleu et blanc profitent d’un relâchement de la défense munichoise pour frapper par deux fois coup sur coup. C’est d’abord Lukebakio qui tente sa chance aux 20m et profite d’une déviation de son comparse, Ibisevic, pour tromper Manuel Neuer (1-1, 36ème). Puis c’est le duo Grujic-Ibisevic qui profite de la passivité de Pavard sur un long ballon aérien pour éliminer tranquillement Neuer (1-2, 38ème). C’est donc à la surprise générale que le Hertha mène à la mi-temps à l’Allianz Arena.

Le retour des vestiaires est à l’image des 35 premières minutes. Un Bayern largement dominateur et des berlinois qui subissent. Coman (51ème) et Gnabry (55ème) font le forcing, sans résultat. C’est une grossière faute de Grujic, qui balance Lewandowski dans la surface, qui permet aux bavarois de revenir à égalité (pénalty après appel de la VAR). Lewandowski se charge lui même de la sentence et inscrit son premier doublé de la saison (2-2, 60ème). Cette fois, le Bayern ne se relâche pas et tente d’empocher les 3 points. Mais ni Tolisso (71ème), ni Gnabry (85ème) ou encore Lewandowski (92ème) n’y parviendront.

Le partage des points est une bonne opération pour le Hertha. À contrario le Bayern ne se rassure pas, cependant dans la foulée du match, les dirigeants annoncent des renforts : Coutinho arrive en prêt du Barça et le français Mickaël Cuisance débarque de Gladbach pour apporter de la concurrence au milieu de terrain. Attention, le mercato ne semble pas terminé en Bavière et des mouvements sont encore à venir d’ici le 2 septembre.

L’hommage de l’Union Berlin pour ses anciens supporteurs (Photo : Bild)

Le fait marquant : Union Berlin fait ses débuts en Bundesliga

C’est officiel, Berlin possède maintenant deux clubs dans l’élite de son championnat de football. Et pour ses débuts l’Union Berlin se souviendra longtemps de cette première. Car opposé à son rival de l’Est, le RB Leipzig, l’Eisern n’a pas fait le poids sur le terrain. Halstenberg (16ème), Sabitzer (31ème) puis Werner (42ème) ont fait démonstration de l’écart de niveau entre les deux formations. En deuxième mi-temps pas de répit, Nkunku (remplaçant au coup d’envoi) aggrave d’abord la marque (69ème) avant de frapper le poteau en toute fin de match. Pas grave, l’important n’est pas le score pour les 22 427 supporteurs présents au stade. La fête a été incroyable pour les fans qui ont accueilli le RB comme ils l’avaient promis (banderoles et grève des encouragements pendant le premier quart d’heure). Surtout, grâce à des portraits, ils ont rendu hommage aux fans de l’Union décédés ces dernières années qui ne verront jamais l’Union en Bundesliga. Le maintien sera une mission très compliquée mais peu importe l’Union est en Bundesliga et c’est bien là le principal.

Le MVP de la journée : Paco Alcacer (Borussia Dortmund)

Difficile de dégager un joueur dans l’équipe du Borussia qui a écrasé Augsbourg, ce samedi, au Signal Iduna Park (5-1). Il a fallu 3 minutes pour que les jaunes et noirs rentrent dans le match, juste le temps pour Niederlechner d’ouvrir le score sur la seule occasion des bavarois. La suite n’est que boucherie, Dortmund déroulant avec 5 buts qui viennent récompenser 78% de possession de balle et 20 tirs dans le match. Mention spéciale à Alcacer avec 2 buts (3ème et 59ème) et 1 passe décisive (Reus ; 57ème). Sancho (51ème) et Brandt (82ème) participant également à la fête. Quoi qu’il en soit, le collectif du Borussia semble déjà rodé et prêt à lutter pour le titre.

Résultats et classement : Leipzig et Dortmund déjà aux commandes

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :