Bundesliga Foot

Luca Waldschmidt : la pépite à l’ombre de la forêt noire

Actuellement deuxième de son groupe de qualification à l’Euro 2020 (3 victoires en 3 matchs), l’Allemagne s’apprête à affronter les Pays-Bas et l’Irlande du Nord. Deux victoires rapprocheraient la Mannschaft de la qualification. Pour se faire, Joachim Low dispose d’un groupe de joueurs talentueux et jeunes. Parmi eux, l’attaquant Luca Waldschmidt vient d’être appelé pour la première fois par le sélectionneur Allemand. Focus sur un joueur atypique mais qui possède une véritable carte à jouer.

Actuellement deuxième de son groupe de qualification à l’Euro 2020 (3 victoires en 3 matchs), l’Allemagne s’apprête à affronter les Pays-Bas et l’Irlande du Nord. Deux victoires rapprocheraient la Mannschaft de la qualification. Pour se faire, Joachim Low dispose d’un groupe de joueurs talentueux et jeunes. Parmi eux, l’attaquant Luca Waldschmidt vient d’être appelé pour la première fois par le sélectionneur Allemand. Focus sur un joueur atypique mais qui possède une véritable carte à jouer.

Un clin d’œil du destin pour sa première

Ce vendredi Hambourg sera le théâtre de l’affiche entre l’Allemagne et les Pays-Bas. Un match capital puisque les néerlandais comptent déjà 6 points de retard sur leur adversaire du soir. Une rencontre qui sera peut-être l’occasion pour Waldschmidt de faire ses débuts sous le maillot des quadruples champions du monde. En particulier, car le VolksParkStadion est un lieu hautement symbolique pour lui. En effet, il le connait bien pour avoir porté les couleurs du Hambourg SV durant deux saisons (2016-2018). Aujourd’hui joueur de Fribourg, cette sélection en A ne fait pas quitter les pieds sur terre de celui qui roule en Vespa pour se rendre à l’entrainement et qui se déclare végan. Mais ce retour à Hambourg ne fait pas forcément sourire le joueur originaire de Siegen : « Mon séjour à Hambourg n’a pas vraiment été couronné de succès. Je n’ai pas beaucoup joué« , a t’il déclaré en insistant, « au début de ma carrière, les choses ne se sont pas bien passées. C’était plutôt bosselé« . Car le talent n’a pas toujours suffit.

Un prodige à la confirmation tardive

Malgré des débuts difficiles à Francfort puis Hambourg, Waldschmidt parvient à s’imposer en Bundesliga

Waldschmidt commence sa carrière à l’Eintracht Francfort et là-bas il impressionne chez les jeunes : 30 buts en 40 matchs de U17 puis 16 buts en 31 matchs chez les U19. Ses bonnes statistiques lui permettent d’accrocher une place chez les séniors où il effectue ses débuts en Bundesliga en 2015 à 18 ans. Cependant l’adaptation est difficile, il n’inscrit qu’un but (en DFB Pokal) en 17 matchs. Ainsi à l’été 2016, Waldschmidt quitte Francfort, direction Hambourg. Cependant sur les bords de l’Elbe, la réussite n’est toujours pas au rendez-vous, 35 matchs en deux saisons et 2 petits buts seulement. Il laisse cependant un bon souvenir aux supporters du HSV grâce à son but à la 88ème minute lors de l’ultime journée de la saison 2016/17. Une réalisation salvatrice puisqu’elle permet au club de la Hanse d’éviter la relégation. Cette dernière arrivant finalement la saison suivante en 2018. Mais « Il Bomber » n’accompagne pas le dinosaure en D2, c’est l’heure d’un nouveau départ pour Waldschmidt. Transféré à Fribourg, c’est dans la ville de la forêt noire qu’il se met enfin en lumière. La saison dernière il inscrit 9 buts et délivre 3 passes décisives en 30 matchs, permettant à son club de se maintenir en Bundesliga.

Un choix par défaut pour Joachim Low ?

Après cette saison de bonne facture chez les Breisgau-Brasilianer , il se révèle lors du championnat d’Europe espoir cet été avec 7 buts en 5 matchs, record de la compétition (codétenu avec Marcus Berg). Participant ainsi à l’excellent parcours des Allemands qui atteignent la finale (perdue face à l’Espagne). Il est alors sollicité par des clubs plus huppés tels que la Lazio, le RB Leipzig mais surtout le Benfica Lisbonne. Proche d’un départ jusqu’au dernier jour du mercato, il reste finalement à Fribourg et confirme ses performances en ce début de saison. Sur ses 10 derniers matchs (club et sélection) il totalise 11 buts. Des statistiques qui attirent le regard de Joachim Low.

Buteur à 7 reprises durant l’Euro espoir, Luca Waldschmidt attire l’attention outre-Rhin (Photo : Gribaudi)

Surtout c’est son profil complet et polyvalent qui lui permet d’être appelé avec les A. Capable d’évoluer à tous les postes de l’attaque (avant-centre de formation il s’épanouit maintenant en tant qu’ailier ou en attaquant de soutien), il possède une frappe du gauche très lourde, altruiste et adroit de la tête (pour 1m81), il n’est pas non plus avare en effort défensif. Des caractéristiques qui ne sont pas sans rappeler un certain Lukas Podolski. Comparé également à Thomas Müller ou Miroslav Klose, il vient apporter une nouvelle solution à une attaque de la Mannschaft en manque de talent offensif actuellement (Sané blessé, Müller à la retraite). Alors ne soyez pas étonné si il parvenait à offrir la victoire aux siens ce soir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :