Articles NBA Basket

Preview NBA : Chicago Bulls, les avis de la rédac’ basket

La NBA reprend ses droits dans la nuit du 22 Octobre avec un opening night très alléchant. D’ici là, le CCS vous proposera chaque jour les avis de la rédaction basket sur chacune des équipes pour vous permettre d’être armé au soir de la reprise. Cinquième équipe aujourd’hui : les Chicago Bulls.

Les Bulls vus par Titouan

Petit à petit, lentement mais sûrement, les Bulls se reconstruisent avec un effectif de jeunes joueurs. Après Wendell Carter Jr. et sa solide saison rookie l’an dernier, c’est Coby White, un point guard/slasher sorti de North Carolina, que la franchise du Michigan est allé chercher. La question qui animera sans Windy City cette saison, c’est de savoir si le prolifique Zach LaVine peut revenir un vrai franchise player capable d’impacter sur les résultats de son équipe. Avec un Lauri Markannen qui pourrait définitivement exploser cette saison, Chicago est une des jeunes franchises à suivre à l’Est. Jeune, sûrement trop, pour accrocher les playoffs cette saison.

11eme à l’est : 33-49

Classement Conférence EST : 1. 2. 3. Boston 4. 5. Brooklyn 6. 7. 8. Atlanta 9. 10. 11. Chicago 12. 13. 14. 15.

Les Bulls vus par Alex

Après un exercice 2018-2019 à oublier (22-60), les Bulls compteront cette saison sur un effectif jeune et prometteur. Voyons cela en détails.

En ce qui concerne les arrivées, on note la présence du rookie Coby White (7èmede la Draft, 16 points de moyenne à North Carolina) qui pourra apporter son énergie et du scoring en sortie de banc, ainsi que les arrivées de Tyler Ulis, Tomas Satoransky, Luke Kornet et surtout Thaddeus Young qui pourra encadrer la jeune raquette des Bulls. Seront à suivre également un certain nombre de jeunes joueurs à l’image de Kris Dunn, Denzel Valentine, Wendell Carter et Lauri Markkanen ainsi que la confirmation au scoring de Zach Lavine. Les Bulls sont donc bien plus armés que l’année passée, mais il faudra surement encore quelques temps avant que ce roster arrive à maturité.

11ème à l’Est : 35-47

Classement Conférence EST : 1. 2. 3. 4. Brooklyn 5. Boston 6. 7. 8. 9. Atlanta 10. 11. Chicago 12. 13. 14. 15.

Les Bulls vus par Ben

Bien que le processus de reconstruction suive son cours depuis le départ de Jimmy Butler il y a deux ans, les déceptions et la frustration nous envahissent lorsque l’on parle des Bulls de Chicago. Sans aucun doute, l’effectif est rempli de talent. Pourtant, aux vues de la triste prestation (notamment défensive) la saison dernière, l’inquiétude des fans est compréhensible. Une pâle 13ème place qui traduit de nombreuses lacunes à deux postes clés : celui d’ailier et celui de meneur. Le premier chantier fut très vite identifié par le board des Bulls qui décide en février d’acquérir Otto Porter et en profite pour libérer un peu d’espace dans la raquette en lâchant Jabari Parker et Bobby Portis. Plutôt habile. Pour le second, c’est plus compliqué. Kris Dunn n’a jamais confirmé les espoirs placés en lui et Zach LaVine n’a pas réussi à assurer la gestion offensive de son équipe alors qu’il avait montré de belles qualités dans ce domaine à Minnesota. À Chicago, c’est le marché estival qui devait régler le problème de meneur… Mais toutes les options ont échoué (coucou Pat Beverley). Les Bulls ont donc logiquement sélectionné un meneur avec leur pick 7 à la draft 2019 : le touffu Coby White. Une vitesse de déplacement incroyable, un bon shoot extérieur et le sens du spectacle. En revanche, on est plus proche du combo-guard que du meneur-organisateur dont rêvent Chicago (même si il a montré de belles choses dans ce domaine en Summer League). Notons deux arrivées que je juge très positif : Thaddeus Young qui apportera une précieuse expérience et Tomas Satoransky qui pourra aider à l’organisation.

Très difficile de prédire le futur immédiat des Bulls. Personnellement je trouve qu’il est encore trop tôt pour espérer entrer dans la course aux Playoffs mais qui sait, peut-être que ces Bulls nous préparent une saison similaire à celle des Kings 2018-2019.

11ème à l’Est : 33-49

Classement Conférence EST : 1. 2. 3. 4. Boston 5. 6. Brooklyn 7. 8. 9. 10. Atlanta 11. Chicago 12. 13. 14. 15. Charlotte

Les Bulls vus par Olive

Chicago est en pleine phase de reconstruction, l’équipe s’étoffe et l’effectif est très intéressante. Tomas Satoransky, Thaddeus Young et Coby White (#7 choix de draft), arrivées cet été, complète cette équipe assez excitante des Bulls. Bien sûr pour cela, il faut que les taureaux n’enregistrent pas autant de blessures que l’an dernier et puisse profiter pleinement de leurs forces. Lauri Markannen, Wendell Carter Jr et Zach Lavine doivent faire une saison complète si Chicago veut jouer les trouble-fêtes dans la course aux Playoffs. L’effectif est là, le potentiel est présent et pour envisager un avenir radieux chez les Chicagoans, il est nécessaire que cette deuxième année de reconstruction soit une réussite.

11ème à l’Est : 33-49

Classement Conférence EST : 1. 2. 3. 4. Brooklyn 5. Boston 6. 7. 8. 9. 10. Atlanta 11. Chicago 12. 13. 14. 15.

Retrouvez ici les avis de Clem et Enzo en vidéo sur notre chaîne YouTube !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :