Omnisport

CDM Rugby : Retour complet sur la phase de poules

Vous êtes coupés du monde depuis un mois, vous revenez d’un voyage sur Mars ? Si vous le ne saviez pas la Coupe du Monde de rugby à XV se déroule actuellement au Japon. Les phases de poules viennent de se finir et va laisser place aux Quarts de finale. Le Café Crème Sport vous propose une séance de rattrapages, au menu : des surprises, des confirmations et du beau jeu.

Poule A

Cette poule était composée du pays hôte, le Japon, ainsi que l’Irlande, l’Ecosse, les Samoa et la Russie.

Sur le papier, deux équipes sont connues du rugby mondial et favorites pour la qualification : l’Irlande et l’Ecosse. Une autre veut, elle, venir jouer les troubles fêtes dans son pays, le Japon. Les premières rencontres respectent la logique, le Japon s’impose contre la Russie en ouverture malgré un début de rencontre très poussif, pendant que l’Irlande bat son voisin écossais.

Lors de la deuxième journée, le Japon décide de montrer de quoi il est capable et vient chambouler les plans irlandais. Une victoire 19-12 pour les Japonnais et une première surprise dans cette Coupe du Monde. Qui pour penser que le Japon, quand bien même à domicile, pouvait battre à la régulière la première nation mondiale selon l’IRB ? Dans l’autre rencontre, l’Ecosse bat facilement les Samoa et se remet dans le droit chemin.

Par la suite le Japon, l’Ecosse et l’Irlande s’imposent dans toutes leurs rencontres. La dernière journée est décisive, l’Irlande est qualifiée, mais il reste une place pour les Quarts, qui se joue lors de la rencontre Japon-Ecosse. Les nippons ont l’avantage des chances puisque tous les scénarios leurs sont favorables, à l’exception d’une victoire écossaise avec le bonus offensif. Auteurs d’un exploit contre l’Irlande, les Japonais ne sont pas favoris pour ce match et pourtant c’est bien eux qui s’imposent (28-21) grâce notamment à un essai de légende où les passes après contact se sont succédées. Cette belle victoire, difficile, a donc assuré la qualification des japonais mais aussi la première place de ce groupe devant l’Irlande. S’il vous plait !

Poule B

La poule B est composée de la meilleure nation au monde, la Nouvelle-Zélande, ainsi que l’Afrique du Sud, l’Italie, la Namibie et le Canada.

Ce n’est inconnu pour personne, il y avait de très grandes chances de voir les All Blacks et les Springbocks en Quarts de finale. La question était de savoir qui finirait premier de ce groupe. Le premier match pouvait nous servir d’élément de réponse puisque ces deux nations s’affrontaient. Résultat, une victoire finale 23-13 de la Nouvelle-Zélande malgré un courage évident de la part des sud-af, portés notamment par un match de géant du petit (1m71) Cheslin Kolbe. . Par la suite, l’Afrique du Sud s’est imposée dans toutes les rencontres qu’elle a disputé. En ce qui concerne l’Italie, elle s’impose face aux Canada et la Namibie, mais chute logiquement contre les sud-africains. Pour les transalpins, tout s’est passé comme les prévisions l’ont annoncé. Il reste un match à disputer dans cette phase de poule, il faut le gagner pour se qualifier en Quarts et créer une surprise sans précédent puisqu’il faut battre les All Blacks. Pour battre la NZ, il faut encore que le match se joue… Ce que le World Rugby a réfuté à cause des conditions climatiques dangereuses et le typhon qui a ravagé Tokyo et la face nord du Japon. Sur le sportif, les deux équipes marquent le total de 0pt. Par conséquent, la qualification de la Nouvelle-Zélande sans jouer est assurée. L’Italie aurait perdu selon toute vraisemblance, mais ce n’est pas sportif et éthique d’éliminer les Italiens sans même les laisser jouer. Le retour à la maison a été amer pour les italiens.

Si la Nouvelle-Zélande avait eu besoin de quatre ou cinq points contre nous, le match n’aurait pas été annulé.

Sergio Parisse, après l’annonce du World Rugby.

Poule C

C’était la poule de la mort, composée de la France, l’Angleterre, l’Argentine, les Tonga et les USA.

Le premier match était très important pour la France, comme pour l’Argentine, puisque les deux équipes se sont affrontées. Il s’agissait clairement d’un huitième de finale très précoce. Et dans cette rencontre où les deux équipes ont eu leurs mi-temps, c’est finalement la France, avec une victoire 23-21, qui l’a emporté. Les Bleus ont eu très chaud après une première mi-temps de haut rang… Par la suite la France s’imposa difficilement à la fois contre les Etats-Unis et les Tonga. De quoi vite retrouver la terre ferme après les 40 premières minutes de Coupe de Monde ô combien séduisantes. De son côté, l’Angleterre s’est imposée dans tous les matchs qu’elle a disputé sans aucune difficultés. La première place du groupe doit donc se jouer lors du dernier match de cette poule, le Crunch, Angleterre-France. Malheureusement (ou heureusement) ce match est également annulé à cause de la menace du typhon, les deux équipes se séparent donc sur un score nul et vierge 0-0, laissant la première place du groupe à l’Angleterre.

Poule D

La dernière poule de cette compétition était composée du Pays de Galles, de l’Australie, des Fidji, de la Géorgie et de l’Uruguay.

Après une victoire chacun, les Pays de Galles et l’Australie s’affrontent dans un match à rebondissements, où la dimension physique le suspens ont fait légion. Après un match âpre, les Gallois s’imposent (29-25) enfin face à l’Australie en coupe du monde. Après pas moins de cinq échecs de suite et une dernière victoire en 1987, le XV du Poireau a battu sa bête noire lui permettant par la même occasion d’accéder à la première place du groupe. Une première place non acquis dans la facilité, les Fidji décidant de leur mener la vie dure et les obliger à courir derrière le score pour revenir à égalité à la 60e avant de finalement s’imposer 29-17. Les Fidji ont été un véritable poil à gratter pour les gros de la poule, puisqu’ils ont également tenu tête à l’Australie pendant 60 minutes (menants 21-20) avant de s’incliner 39-21. Les Fidjiens qui ont réussi a s’imposer face à la Géorgie mais qui, à la surprise générale, a été battue par une vaillante équipe d’Uruguay 30-27, ont réalisé une Coupe du Monde très inégale, où différents sentiments se sont entremêlés. La Géorgie quant à elle a eu un peu de mal à tenir tête aux grosses nations mais s’est tout de même imposée face à l’Uruguay.

Voici l’affiche des différents quarts de finales :

Tableau bas :

Japon-Afrique du Sud

France – Pays de Galles

Tableau haut :

Irlande – Nouvelle-Zélande

Angleterre – Australie.

Et vous comment avez vous vécu cette première phase de la Coupe du Monde ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :