Articles NBA Basket

Preview NBA : Phoenix Suns, les avis de la rédac’ basket

La NBA reprend ses droits dans la nuit du 22 Octobre avec un opening night très alléchant. D’ici là, le CCS vous proposera chaque jour les avis de la rédaction basket sur chacune des équipes pour vous permettre d’être armé au soir de la reprise. Vingt-quatrième équipe aujourd’hui : les Suns de Phoenix.

Les Suns vus par Alex

64 victoires sur les trois dernières saisons. Voici le bilan famélique de la franchise de l’Arizona en pleine traversée du désert. Mais il semblerait que le début d’un renouveau soit en marche, à l’image du nouveau dynamic duo de la franchise Booker-Ayton. Au-delà de ce duo, la franchise a réussi à attirer quelques joueurs intéressants cet été à l’image de Ricky Rubio, MVP du Mondial, mais aussi le sulfureux Kelly Oubre Jr, Dario Saric, Franck Kaminsky ou encore Aaron Baynes. Une belle base de joueurs taillés pour la NBA pour venir renforcer un roster où Booker et Ayton se trouvaient un peu seuls. Le cinq de départ pourrait ressembler à Rubio-Booker-Bridges-Saric-Ayton. Surement le cinq de départ le plus compétitif de ces cinq dernières saisons à Phoenix mais le banc s’avère encore un peu juste avec 2 rotations maximum par poste. Le meilleur scénario possible serait de créer une alchimie entre ces nouveaux joueurs, de retrouver le Rubio du mondial et de reposer sur le fameux duo Booker-Ayton mais la moindre blessure pourrait sérieusement handicaper ces Suns.

Bien qu’une lueur d’espoir se profile à Phoenix, il va encore falloir patienter une saison avant de retrouver la franchise dans la bataille pour les PlayOffs dans une conférence toujours aussi compétitive.

14ème à l’ouest : 29-53

Classement Conférence OUEST : 1. Houston 2. LAC 3. Golden State 4. Lakers 5. 6. Denver 7. 8. 9. 10. Dallas 11. OKC 12. New Orleans 13. Minnesota 14. Phoenix 15. Memphis

Les Suns vus par Ben

Phoenix, ou l’éternel espoir qui se transforme en désillusion. Cette nouvelle saison sera-t-elle similaire aux précédentes ? L’année dernière, la hype autour des Suns était une nouvelle fois conséquente avec l’arrivée de jeunes joueurs talentueux, comme le numéro un de la draft DeAndre Ayton, pour épauler la superstar Devin Booker. Mais une nouvelle fois le soleil étouffant de l’Arizona n’ai laissé que des mirages. Pire bilan de l’ouest avec seulement 19 victoires, Phoenix a payé son manque d’expérience, l’absence préjudiciable de meneur de jeu et de cruelles lacunes défensives. Dans ces conditions, avec leader comme Booker qui commence à montrer sa frustration, un grand ménage était de rigueur chez les Suns. Les indésirables se sont envolés (TJ Warren, Dragan Bender, Josh Jackson, etc…) et des joueurs aux profils bien définis arrivent pour, peut-être, enfin construire un effectif équilibré. Ainsi, Ricky Rubio débarque du Jazz pour prendre en main l’organisation de l’équipe, Dario Saric vient pour être titulaire dans la raquette aux côtés d’Ayton et plusieurs role players arrivent pour consolider la rotation : Aron Baynes, Cheick Diallo, Frank Kaminsky. Pas vernis par la lottery, les Suns sélectionnent le 3&D d’UNC, Cameron Johnson, un choix qui a suscité beaucoup de critique de la part des fans. Ils parviennent également à enrôler Ty Jerome, un grand meneur doté d’un joli shoot extérieur et d’une belle vision du jeu, champion universitaire avec Virginia.

Au rang des principales arrivées, les Suns comptent surtout un coach : Monty Williams. Rigoureux et intransigeant, il sera probablement la recrue la plus observée à Phoenix. Le recrutement estival semble prometteur et intelligent. Mais rappelez-vous, l’année dernière l’enthousiasme autour des arrivées de Trevor Ariza et d’Ayton… Encore une fois les Suns sont prometteurs, mais il semble qu’ils aient déjà du retard sur leur reconstruction quand on observe les équipes concurrentes comme Dallas, New Orleans ou même Memphis… Une nouvelle saison décevante s’annonce dans l’Arizona.

12ème à l’ouest : 34-58

Classement Conférence OUEST : 1. 2. Denver 3. LAC 4. Golden State 5. Houston 6. Lakers 7. 8. 9. 10. Dallas 11.New Orleans 12. Phoenix 13. Minnesota 14. OKC 15. Memphis

Les Suns vus par Olive

Dernier de la conférence Ouest avec un bilan de 19 victoires pour 63 défaites, la saison des Suns a été une nouvelle fois décevante. Malgré l’apport du numéro 1 de Draft DeAndre Ayton et une équipe intéressante sur le papier, Phoenix n’a jamais su se tirer du bourbier dans lequel ils sont depuis plusieurs années. Exit Igor Kokoskov, bienvenu à Monty Williams adjoint aux Sixers l’an passé pour repartir sur de nouvelles vases (encore une fois). Et l’été de Phoenix a été mouvementé et extrêmement intriguant. Côté départ, TJ Warren, Josh Jackson (#4 de draft) et Dragan Bender (#4 de draft) sont notamment partis cet été. Parallèlement, les arrivées sont judicieuses avec l’arrivée d’un vrai meneur de jeu en la personne de Ricky Rubio. Le récent champion du monde et MVP du tournoi va pouvoir apporter toute sa grinta et son expérience dans cette équipe de jeunes loups. Dario Saric, Aron Baynes et Frank Kaminsky ont également débarqué dans l’Arizona pour compléter cet effectif. Le management a eu la bonne idée de prolonger et conserver Kelly Oubre Jr qui avait fait une deuxième partie de saison très intéressante avec les Suns la saison passée. James Jones a compris la gravité de la situation en renforçant les postes où il y avait un vrai manque et mélangé ce talent à l’état pur avec Booker et Ayton avec des joueurs plus expérimentés qui sauront canaliser ces jeunes. Mais Devin Booker a-t-il l’âme d’un leader ? Peut-il porter cette équipe vers le haut ?

Le coach est nouveau, l’effectif a été refondu, Phoenix souhaite enfin repartir sur de véritables bases saines mais dans cette jungle à l’Ouest il sera extrêmement difficile de tirer son épingle du jeu malgré le potentiel et le talent indéniable de cette équipe. La saison des Suns risque encore d’être mi-figue mi-raisin et donc décevante par rapport aux espérances.

14ème à l’ouest : 25-57

Classement Conférence OUEST : 1. Houston 2. LAC 3. Golden State 4. Lakers 5. Denver 6. 7. 8. 9. Dallas 10. New Orleans 11. 12. OKC 13. Minnesota 14. Phoenix 15. Memphis

Les Suns vus Clem

Les Suns ne seront pas prétendants aux playoffs, qu’on se le dise. La concurrence est trop forte à l’Ouest et l’effectif n’est pas assez profond pour espérer jouer les trouble-fêtes. Tout ça semble bien négatif et pourtant, Phoenix a très bien manœuvré cet été puisque le 5 majeur sera séduisant ! Le voici (probable) : Rubio – Booker – Bridges – Saric – Ayton. Sur le papier, c’est hyper sympa. Les joueurs se complètent, avec par exemple un Rubio en meneur gestionnaire/passeur permettant à Devin Booker de ne pas se retrouver au four et au moulin. Dario Saric est lui une belle addition au talentueux DeAndre Ayton, puisque l’ex-Sixer peut un peu tout faire, de la pose d’écrans jusqu’au shoot extérieur. Le tout, avec qualité. N’oublions pas que Saric aura faim, lui qui a été sous(mal)-utilisé chez les Wolves. Mikal Bridges apportera de la défense, une facette 3-n’D et a de la qualité dans la lecture du jeu (interception – quelques passes décisives). Le banc sera léger, bien que l’ajout d’un Aron Baynes semble pertinent. La première mission de Monty Williams sera tout de même d’apporter de la SÉRÉNITÉ aux Suns, qui n’arrêtent pas de se casser la gueule depuis des années, c’est difficile de le dire autrement… les coachs se succèdent, les joueurs aussi. Il serait bon pour Phoenix d’avoir un semblant de continuité dans le bon sens cette saison. Avec ce 5, on y croit.

14ème à l’ouest : 30-52

Classement Conférence OUEST : 1. 2. Lakers 3. Warriors 4. Clippers 5. Nuggets 6. Rockets 7. 8. 9. Mavericks 10. 11. New Orleans 12. Grizzlies 13. Minnesota 14. Phoenix 15. OKC

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :