Articles NBA Basket

NBA : Le point sur les re-signatures du soir

En cette veille de reprise NBA, plusieurs franchises ont décidé de blinder le contrat de certains joueurs dans l’espoir qu’ils puissent s’épanouir au mieux, sereinement, dans leur maison. Le CCS fait le point sur les quatre joueurs qui ont eu la chance de penser avec le sourire à leur compte en banque.

Dejounte Murray – 64M$ sur 4 ans

C’est le présent et désormais l’avenir des Spurs à la mène qui est assuré pour les quatre prochaines saisons. Le Point Guard texan Dejounte Murray a été prolongé sur un contrat longue durée à San Antonio, alors qu’il a été victime d’une déchire à l’un des ligaments du genou l’an passé, le forçant à manquer l’intégralité de la saison.

Profil parfait pour être un steal des MIP sur le prochain exercice, Dejounte Murray va pouvoir notamment faire l’étalage de tout son talent en défense. Gregg Popovich fond sur son profil et on le comprend. Si Murray est capable de mieux résister au contact en l’air, et s’il progresse au tir, il deviendra un total joueur all-around. À lui de travailler pour le devenir.


Par ici la money !

Jaylen Brown – 115M$ sur 4 ans

C’est LA grosse signature du soir et elle concerne (paradoxalement) l’un des joueurs les plus décevants de la saison passée côté Celtics : Jaylen Brown rempile à Boston pour 115 millions de Dollars sur quatre ans ! Il est ainsi lié jusqu’en 2024 au TD Garden. Eh ben… Danny Ainge n’a pas déconné sur le carnet de chèques.

Alors, attention : si Jaylen Brown a manqué sa saison dernière, c’est aussi et surtout à cause de l’entourage ambiant et à un rôle de catch n’ shooter qui n’est pas le sien. Trop souvent, le numéro 7 des Verts a été servi dans le corner pour dégainer de loin alors que cette zone du terrain n’est pas du tout celle où il excelle. La faute à un jeu en iso ultra-utilisé par un Irving ou un Tatum. Cette saison à venir risque donc de correspondre bien plus à ses qualités de percussion, de finition au près mais pourquoi pas aussi à trois points, où il est un joueur plus que capable. Lui aussi, a un beau profil de MIP…

Moins de cheveux, plus d’argent.

Domantas Sabonis – 77M$ sur 4 ans

Difficile de cracher sur un pareil apport du banc quand on voit les potentielles carences offensives du prochain 5 de départ d’Indiana. À moins que, pourquoi pas, le lituanien soit propulsé titulaire ? Ô combien important dans la rotation des Pacers l’an dernier, Domantas Sabonis a d’abord été la cible de rumeurs de transferts. Finalement, c’est bel et bien à Indianapolis que l’excellent energizer en poste 4 va continuer d’apporter beaucoup en peu de temps. Ses stats l’an passé sont parmi les meilleurs dans le ratio temps de jeu/statistiques : 14,1 pts – 9,5 rbd en 25 minutes.

Ce contrat de 77M$ sur 4 ans va permettre à Sabonis de travailler plus sereinement et de pourquoi pas développer encore son shoot à trois points et son ancrage sous le cercle ? Pour le reste, comme par exemple la vitesse et le côté sneaky, on repassera en revanche… Mais qu’importe !

Ça te va ton augmentation, Domantas ?

Buddy Hield – 86M$ sur 4 ans

C’est peut-être le meilleur coup possible en poste d’arrière/ailier pour Sacramento. Quand il faudra prolonger Fox, Bogdanovic et Bagley III, les dirigeants des Kings seront bien contents d’avoir prolongé la cocotte-minute Buddy Hield à ce tarif : 86M$ sur 4 ans, avec une augmentation possible à 106M$ sur la même période. Ce delta de 20M$ en positif sera, en fait, tout un tas de primes à la performance.

Buddy Hield est un joueur offensif franchement bluffant derrière la ligne à trois points et il est bien possible que si ça continue à rentrer dès le début de la saison à venir, l’exercice 2019/2020 soit bon pour Sacramento. Pour rappel l’an dernier, Hield tournait à 20,7 points/match en 32 minutes, avec un % derrière l’arc de 42,7%. Pas malhonnête, mais attention à l’année contract-year, lui qui s’est récemment plaint du premier contrat proposé dans les médias.

L’une des plus belles gestuelles de tir rempile à Sacto. Main chaaaaude demandée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :