Omnisport

CDM Rugby : Preview des demi-finales

Nous y sommes, le dernier carré de cette Coupe du monde est connu. Il se compose des quatre équipes favorites lors du dernier tour, la Nouvelle-Zélande, l’Angleterre, l’Afrique du Sud et le Pays de Galles. Certaines se sont qualifiées avec facilité et maîtrise, d’autres avec difficulté et abnégation. La première demi-finale opposera la Nouvelle-Zélande à l’Angleterre, tant dis que la seconde verra l’Afrique du Sud face au Pays de Galles.

Nouvelle-Zélande – Angleterre

Date : Samedi 10h

C’est la première affiche de ces demi-finales. C’est même une finale avant l’heure, elle oppose le double tenant du titre, les All Blacks, à l’outsider, le XV de la Rose. Les deux équipes ont parfaitement maîtrisé leur sujet depuis le début de la compétition, pour preuve elles n’ont pas connu la défaite. Une des deux y goûtera et malheureusement pour elle ce sera amer.

En quart de finale la Nouvelle-Zélande était opposée à l’Irlande, malheureusement pour le XV du Trèfle c’était une déferlante noire qui s’est abattue sur eux. Le bilan est sans appel côté vert : 32 plaquages manqués, 14 offloads subis, 7 essais encaissés, ce qui fait un total de 46 points dans la musette. L’Irlande n’a jamais eu le temps d’exister, encaissant les deux premiers essais en 20 minutes. Mais là n’est pas le plus impressionnant… Le XV du Trèfle a marqué ses premiers points à la 69ème minute. 69e minute, pour passer de 0 à 3… Un mur défensif infranchissable, qui ne subit que peu de pénalités, voila ce qu’à connu l’Irlande face aux NZ et ce qui attend le XV de la Rose.

De son côté l’Angleterre était opposée à l’Australie, une Rose à grosses épines qui piqua à vif le Wallabie. Johnny May s’est offert un doublé en l’espace de 3 minutes (18′ et 21′) permettant à l’Angleterre de prendre rapidement les devants. Une fois devant, le XV de la Rose s’appliqua défensivement pour concéder le moins de points possible. Résultat : 16 points concédés, pour ensuite s’appuyer sur son maître à jouer, Owen Farrell. Le buteur Anglais ne laissa passer aucun point au pied, réalisant un 8 sur 8, permettant à son équipe de scorer très souvent.

Les deux équipes jouent leur meilleur rugby, l’une veut aller chercher le triplé, tandis que l’autre veut faire chuter le grand favori et se racheter de son échec lors de la dernière Coupe du monde. La moindre erreur se payera cher, chaque équipe sautera sur l’occasion pour marquer des points, chaque petit détail comptera. Voilà l’exigeance à ce niveau de rugby. Les All Blacks possèdent un léger avantage sur leur adversaire, l’expérience à ce niveau de la compétition, mais est-ce suffisant pour s’imposer ? Le rendez-vous est pris et ce sera samedi.

Résultat : Victoire de la Nouvelle-Zélande

Afrique du Sud – Pays de Galles

Date : Dimanche 10h

C’est la seconde demi-finale de cette Coupe du monde avec d’un côté le vainqueur du Rugby Championship, l’Afrique du Sud, et de l’autre le vainqueur du tournoi des 6 Nations, le Pays de Galles.

Pour se hisser à ce stade de la compétition les Springbocks ont du se défaire du pays hôte, le Japon. Ce match commença de la meilleure des manières pour l’Afrique du Sud, avec un essai de Mapimpi dès la 5ème minute. Ç’a d’ailleurs été leurs seuls points de cette mi-temps. De son côté le Japon n’en marqua guerre plus, en n’inscrivant qu’une seule pénalité. Le score qui n’était pas à l’image du match, plaisant et agréable. Au retour des vestiaires, les Springbocks ont fait parler leur puissance qui leur est si chère, pour fatiguer l’équipe nippone et faire craquer la défense. Un plan rondement mené pour aller s’imposer au final 26-3. Un succès non sans un prix à payer puisqu’ils ont perdu leur ailier Kolbe, blessé à la cheville.

Le XV du Poireau lui était opposé au XV de France. Totalement dominé en première mi-temps, les Gallois n’ont pas voulu paniquer pour revenir au score. C’était sans compter sur le coup de pouce, ou plutôt du coude du deuxième ligne Sébastien Vahaamahina, réduisant les Bleus à 14 pendant 30 minutes. Le Pays de Galles ont alors grapillé petit à petit leur retard pour finalement inscrire l’essai de la victoire à cinq minutes de la fin. 20-19 est le score final d’un match où la France peut nourrir, encore, un millier de regrets.

Je pense que la meilleure équipe a perdu aujourd’hui… »

Warren Gatland, sélectionneur du Pays de Galles.

Depuis le début de la compétition l’Afrique du Sud est désignée comme l’un des outsiders numéro 1 pour la victoire finale. Ce n’est pas le match du Pays de Galles contre la France qui peut faire redistribuer les cartes, mais un match et un match, et tout peut se passer.

Résultat : Victoire de l’Afrique du Sud

La finale potentielle

Nouvelle-Zélande – Afrique du Sud

Et pour vous qui va se qualifier pour la finale ?

A noter tout de même que Jérome Garces sera au sifflet de Pays de Galles – Afrique du Sud, tandis que Romain Poite et Pascal Gauzere seront les assistants de Nigel Owens pour Angleterre – Nouvelle-Zélande. Bon match aux trois arbitres français.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :