Foot

Le tour d’Europe du CCS : Premier League (11e journée)

Un quatuor de tête qui continue sa marche en avant, un trio de fin qui continue de ne pas gagner et le reste du classement qui se tient en 6 points. Après 11 journée, nous pouvons tirer les premiers enseignements de cet exercice 2019/2020 et le constat est le suivant : le “big 6” a explosé en plein vol, ceux qui luttaient pour leur maintien la saison dernière (Crystal Palace, Bournemouth ou Brighton) sont les poursuivants de cette saison et les poursuivants de la saison dernière connaissent un début de saison compliqué (Wolverhampton, West Ham) voire très compliqué (Everton, Watford). Retour sur cette 11e journée de championnat…

Le focus du Week-end : Everton – Tottenham (1-1)

Le sommet de ce week-end (sur le papier) opposait deux équipes qui vont mal en ce début de saison. D’un côté, une équipe de Tottenham qui a du mal à confirmer son statut de “3e club anglais” et qui se retrouve dans le ventre mou du championnat et de l’autre, une équipe d’Everton qui espérait jouer les troubles fêtes en haut du classement avant le début de saison et qui se retrouve à jouer le maintien.

Concernant les compositions, nous avons eu droit à du classique au vu des absents des deux côtés. Bernard, Michael Keane et Philippe Gbamin pour Everton; Jan Vertonghen, Hugo Lloris, Giovanni Lo Celso, Ryan Sessegnon et Harry Kane du côté des Spurs.

La première mi-temps est extrêmement faible aussi bien d’un point de vu technique, tactique et même au niveau de l’intensité. Quasiment aucune occasion n’est à noter d’un côté comme de l’autre et les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score nul et vierge (0-0).

La deuxième mi-temps va être un peu plus animé, même si les 10 premières minutes sont elles aussi très poussive. Le premier fait de jeu de ce match arrive à la 61e minute, alors que Lucas Digne est servi sur la gauche, il centre à ras de terre en direction de Richarlison, ce dernier reprend la balle pied gauche mais Paulo Gazzaniga réalise une superbe parade, quasiment dans la foulée, sur une mauvaise passe en retrait d’Iwobi, Son récupère la balle et sert Alli dans la profondeur. L’attaquant anglais s’avance et trompe Jordan Pickford d’une frappe croisé à ras de terre (0-1, 63ème).

Ouverture du score de Dele Alli
Source : https://www.premierleague.com/home

Le deuxième fait de jeu intervient à la 78e minute. Sur une percée d’André Gomes dans le camp des Spurs, Heung-Min Son crochète le milieu portugais et la cheville de ce dernier vient heurter la semelle de Serge Aurier. Les images sont terribles, le pied du milieu de terrain des Toffees est complètement retourné et de longues minutes passent avant de finalement voir le joueur sortir (remplacé par Sigurdsson). Son, lui, écope d’un carton rouge.

La fin de match est totalement à l’avantage des joueurs d’Everton et durant le temps additionnel, Cenk Tosun (entré en cours de match) égalise pour les Toffees sur un service de Lucas Digne (1-1, 90+7ème).

Égalisation de Cenk Tosun dans les dernières secondes
Source : https://www.premierleague.com/home

Ce match nul n’arrange personne, Everton glisse à la 17e place du classement, alors que Tottenham reste 11e, à 10 points du top 4.

Le fait de la semaine : Leicester, peut-il le (re)faire ?

Après leur victoire historique la semaine dernière face à Southampton (9-0) les joueurs de Brendan Rodgers étaient attendus au tournant lors de leur déplacement sur la pelouse de Crystal Palace, équipe qui, historiquement, ne réussi pas trop aux Foxes. Force est de constater qu’une nouvelle fois les coéquipiers de Jamie Vardy se sont imposés avec la manière et en étant proactif lors de cette rencontre (victoire 2-0 grâce à des buts de Söyüncü et Vardy).

Depuis l’arrivée du technicien nord-irlandais (26 février 2019) Leicester est la 4e équipe à avoir gagnés le plus de points (à 3 points de Chelsea). Preuve de l’apport de l’ancien coach de Liverpool ou du Celtic, notamment.

Victoire tout en maitrîse de Leicester face à Crystal Palace
Source : https://www.premierleague.com/home

La question qui se pose maintenant : est ce que cette équipe sera capable de gérer son avance au classement pour pouvoir retourner en Ligue des Champions, 2 ans après leur seul participation à la plus grande des compétitions européennes ? Pour cela, le match de ce week-end fait figure de match importantissime dans cette course, puisque les Foxes accueillent Arsenal, samedi. En cas de victoire, Leicester prendrait 9 points d’avance sur leurs adversaires du jour et serait dans une position très favorable pour terminer dans le top 4.

Le MVP de la journée : John Lundstram (Sheffield Utd)

Première vrai saison en Premier League, pour le joueur formé à Everton et son début de saison est à l’image de celle de son club, c’est-à-dire très surprenante puisque le promu est actuellement 6e de Premier League. Grâce, notamment, à sa victoire ce week-end contre Burnley, 3-0, match où le natif de Liverpool a inscrit un doublé lors de ce match mais au-delà de son doublé, c’est l’implication et la détermination qu’il a mis durant les 90 minutes qui nous ont “forcés” à le désigner MVP de la journée.

Premier doublé en Premier League pour John Lundstram
Source : https://www.premierleague.com/home

Résultats complets et classement

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :