Foot Ligue 1

Que penser d’Adil Aouchiche?

Ce qui crève l’écran en premier, c’est ses cheveux, bouclés, qui rebondissent sur son front lorsqu’il a le ballon. Puis, très vite, son talent, fou. Adil Aouchiche fait les gros titres en cette fin du mois de Novembre, et ce pour plusieurs raisons : une hype se créé autour de lui après ses performances à la coupe du monde U17, il n’as toujours pas signé de contrat pro, et est supervisé par beaucoup de grosses écuries Européennes. Alors, on va très modestement essayer de décrypter tout ça.

Adil Aouchiche sur un terrain, ça donne quoi?

1,81, milieu relayeur voire milieu offensif, le Franco-Algérien est ce qui pourrait être l’archétype du milieu créatif. Porté vers l’avant, il sait se servir de l’ensemble de la surface des ses deux pieds (!) afin de distiller des ballons. Sa vision du jeu, sa créativité et son habilité technique en font de lui un joueur hors norme dans sa catégorie d’âge. Associé à sa qualité de dribbles, de crochets courts et longs, on le catégorise très vite comme un joueur à vocation offensive. Oui, mais non. On l’as encore vu à la Coupe du Monde U17, Aouchiche ne renie jamais à faire les efforts défensifs, et est très important dans un système tactique. Et même si ce n’est pas sa qualité première, il ne faut pas le nier. Enfin, c’est aussi un joueur qui est capable de marquer des buts, même s’il doit encore s’améliorer sur ce pan là de son jeu, et notamment sur les frappes lointaines, qu’il ne tente pas assez à mon goût.

Alors, les stats?

Explosion de joie. (Photo:RMC Sport)

Déjà, en termes de buts, sur l’ensemble de ses sélections jeunes, en une trentaine de matchs, il a dores et déjà inscrit une vingtaine de buts. Ce total, déjà impressionnant, l’est plus encore lorsque l’on y ajoute les passes décisives. Rien qu’à la CDM U17, il a délivré 7 offrandes. Et bien qu’il soit compliqué de compter ses buts/PD en championnat/Youth League et matchs amicaux de sélections de jeunes, on peut facilement imaginer que ceux-ci se comptent par dizaine tant il est en avance sur les joueurs du même âge.

Pourquoi le cas Aouchiche est intrigant au PSG?

Aouchiche, le contre exemple de la politique de formation du PSG. (Photo: LeParisien).

Depuis l’arrivée de QSI, le but a toujours été très clair: trouver le prochain Messi dans le bassin Parisien premièrement, mais aussi au niveau national voire international (Cf Xavi Simons) . Progressivement, le club a alors voulu tout de suite sécuriser ses « pépites », et a alors commencé à donner massivement des contrats pros à beaucoup de jeunes joueurs. Par la suite, tous ces joueurs, qui n’arrivaient pas à atteindre l’équipe première et végétaient en réserve, ont alors été victimes d’une nouvelle politique de revente pour plusieurs raisons: pour le fair play financier déjà, mais aussi pour ne pas se retrouver avec 150 contrats pros sur les bras, et faire de la place aux nouvelles « pépites », plus jeunes. Seulement, avec Aouchiche, le PSG est dans l’impasse, car elle se retrouve avec un joueur au potentiel exceptionnel qui les fait patienter, galérer, et qui rechigne à signer son contrat pro. Et le temps presse, car son contrat aspirant arrive à son terme cet été. De plus, les clubs Européens lorgnent sur la pépite Française: Real Madrid, Barcelone, et même la Fiorentina dernièrement, l’agent du milieu de terrain ne doit plus savoir ou donner de la tête.

Comment intégrer Aouchiche au milieu de terrain Parisien?

Depuis le début de saison, Tuchel joue en grande majorité avec un 4-3-3 pointe basse, titularisant Marquinhos en 6, avec Verratti/Guèye au dessus. Donc, un milieu qui paraît déjà fort, sans compter Herrera et Paredes voire Draxler en renfort. Cependant, dans un match ou le PSG va dominer, notamment en Ligue 1 ou compétitions nationales, Aouchiche est plus fort face au jeu, ballon au pied, et pourra donc plus facilement déstabiliser un bloc bas qu’un Guèye ou Paredes. De plus, mis à part Draxler qui apparaît un peu comme un paria désormais, il possède un profil unique au PSG, ce qui peut permettre à Tuchel plus de liberté créative.
De temps à autres, Tuchel aime aussi composer son équipe en 4-2-3-1, ce qui semble être le système parfait pour un profil comme Aouchiche. Là encore, la concurrence est rude: lorsque le PSG peut aligner ses 4 fantastiques (Icardi, Mbappé, Di Maria, Neymar), Aouchiche n’as aucune chance d’aller jouer des coudes avec eux. Le poste de numéro 10 est donc confié à Di Maria ou Neymar. Mais dès qu’un des 3 ailiers (Mbappé, Neymar, Di Maria), les deux autres prennent les ailes, et c’est là que Aouchiche pourrait abattre ses cartes. Seuls Draxler et Sarabia peuvent le concurrencer.
En bref, le temps de jeu d’Aouchiche semble relativement compromis. Mais, son profil atypique, les espoirs qu’il représente, et les possibles suspensions/blessures pousseront sûrement Tuchel à le laisser jouer, et on l’espère, performer avec l’équipe première.

Car c’est là tout le nerf de la guerre. Aouchiche suscite chez tous les fans Parisiens et les fans de foot en général une petite hype qui n’est vouée qu’à augmenter. Son talent fou doit pousser les Parisiens à finaliser son contrat pro. Mais, il ne faut pas le voir trop gros. Si’l veut continuer à marquer les esprits, cela passe par plusieurs choses: se montrer à l’entraînement, se montrer en match ou en prêt, avant de pouvoir prétendre à une place de titulaire en équipe première. En bref, Aouchiche doit faire ce qu’il fait le mieux: jouer.

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :