Café Crème Sport

Rookie Report #3 – Semaine du 28 novembre au 04 décembre

Si votre regard se dirige à chaque instant vers le futur, cette chronique est faite pour vous. Chaque année, ils sont au centre des attentions mais aussi des interrogations. Excitants, décevants, porteurs d’espoir ou de simples illusions, les rookies constituent cette part d’imprévisible qui entretient notre intérêt pour la NBA. Pour cette raison, le Café Crème Sport vous propose son propre Rookie Report. Chaque semaine, la rédaction basket se mobilise pour façonner un classement évolutif pour rendre compte des performances des dix meilleurs rookies de la ligue.

Avertissement : À mesure que ce classement hebdomadaire avance, il nous semble important de préciser que ces rapports se basent uniquement sur les performances proposées par les rookies sur la semaine écoulée. Nous savons que ce n’est pas représentatif de la saison de ces jeunes joueurs, c’est pour cela que nous vous proposerons un classement mensuel pour relativiser cette hiérarchisation.

Aujourd’hui, on revient sur la semaine de nos rookies. Une semaine riche en enseignement qui provoque quelques changements d’envergure dans notre classement. Les statistiques utilisées pour cet article sont réalisées par nos soins sur les matchs qui se sont disputés entre le 28 novembre et le 04 décembre. Rappelons que le titre de rookie du mois, a été délivré à Ja Morant à l’Ouest et Kendrick Nunn à l’Est.

1 – Ja Morant (Memphis)

Stats : 2 matchs (2 titulaires), 32,5min/match // 15,5pts (38% dont 3/7 à 3pts) – 3reb – 7,5ast2,5stl

Bilan : 0 victoire – 2 défaites

Victime d’une blessure au dos contre Indiana lundi dernier, Ja Morant a pourtant disputé deux matchs de haut vol cette semaine contre les Clippers et le Jazz avant de devoir faire un séjour à l’infirmerie. Face à Los Angeles, le meneur a brillé en inscrivant 20pts, interceptant 5 ballons et en délivrant 11 caviars dans la défaite des siens. Contre le Jazz, on a senti que Morant était loin de son maximum, il termine avec 11pts et 4ast. Malgré tout, son talent est incontestable et brille de mille feux dans l’attaque de Memphis. Leader incontestable de ce classement, on espère qu’il se remettra vite.

2 – Eric Paschall (Golden State)

Stats : 4 matchs (4 titulaires), 34 min/match // 20,75pts (54% dont 5/8 à 3pts) – 5,75reb – 3ast

Bilan : 1 victoire – 3 défaites

Après une semaine compliquée, le rookie des Warriors retrouve le niveau surprenant qu’il affiche depuis le début de saison. Option offensive de son équipe, Eric Paschall rempli parfaitement son rôle : 25pts contre les Bulls, 17 contre le Heat et le Magic, et une performance complète contre les Hawks : 24pts, 9reb, 6ast. Malgré son agressivité et sa combativité, les défaites s’enchaînent pour Golden State. On espère le retour prochain de D’Lo pour aider ce merveilleux rookie qui accroche la deuxième place du classement cette semaine.

3 – PJ Washington (Charlotte)

Stats : 4 matchs (4 titulaires), 27 min/match // 15,25pts (57% dont 4/12 à 3pts) – 4reb – 2ast

Bilan : 2 victoires – 2 défaites

Voilà un autre revenant qui a été décevant la semaine passée. PJ Washington a livré deux matchs d’exception dans la double confrontation entre les Hornets et les Pistons. Offensivement, il a clairement mit Blake Griffin en difficulté en inscrivant pas moins de 17 et 26pts. Ce fut plus compliqué pour le rookie dans les deux matchs suivant contre les Bucks et les Suns. En confrontation direct avec Giannis, PJ a déjoué et à vrai dire, c’est loin d’être le seul. Néanmoins, Washington montre qu’il peut être décisif pour son équipe grâce à ses qualités de shoot aussi bien près du cercle que derrière l’arc. Il faut continuer.

4 – Rui Hachimura (Washington)

Stats : 4 matchs (4 titulaires), 33,7 min/match // 16,75pts (48% dont 2/12 à 3pts) – 7,25reb – 2ast

Bilan : 1 victoire – 3 défaites

Les performances de Rui Hachimura sont symptomatiques du jeu proposé par les Wizards sur ce début de saison : des grosses qualités offensives mais des errances défensives très préjudiciables. Sur cette semaine, le Japonais a montré qu’il pouvait être régulier au scoring mais aussi dans la captation des rebonds. Pour autant, il reste très fébrile en défense. Un secteur où il devra progresser pour s’affirmer comme joueur solide en NBA. Auteur de son record en carrière contre les Clippers avec 30 unités, Hachimura peut devenir une arme fiable dans la raquette de Washington. Autre point à améliorer : son tir à 3pts. Un shooter mi-distance de qualité se doit de faire progresser ce triste pourcentage de 17% à 3pts…

5 – Tyler Herro (Miami)

Stats : 4 matchs (0 titulaires), 25,5 min/match // 12,75pts (45% dont 9/19 à 3pts) – 4reb – 1ast

Bilan : 3 victoires – 1 défaite

Si la semaine de coéquipier rookie Kendrick Nunn fût très difficile, celle de Tyler Herro reste dans le prolongement de sa saison. Du tir, de agressivité et encore du tir. Des qualités essentielles pour un arrière en sortie de banc. Malheureusement pour lui, son match le plus abouti de la semaine est intervient dans la seule défaite de son équipe face aux Rockets : 22pts, 8reb, 3ast. Il conforte sa bonne forme le lendemain contre les Warriors avec une très belle adresse : 19pts à 7/11 dont 5/6 à 3pts et une évaluation à +12. Herro continu de fabriquer son costume et on adore ça au CCS.

6 – De’Andre Hunter (Atlanta)

Stats : 4 matchs (4 titulaires), 34,25 min/match // 12,25pts (33% dont 8/25 à 3pts) – 4,5reb – 1,25ast

Bilan : 1 victoire – 3 défaites

Après une semaine prometteuse, l’euphorie de Hunter s’est un peu calmée. Si son volume de tir tenté est aussi important que la semaine passée, son adresse s’est détériorée (de 50% à 33%). L’ailier d’Atlanta reste pourtant un élément offensif et défensif important comme lors de la victoire des siens sur les Warriors où il inscrit 18pts. Avec un nombre de tir tenté en constante augmentation, Lloyd Pierce indique qu’il fait confiance à son rookie malgré quelques trous d’airs. Il faut poursuivre dans cette voie et gagner des points en attendant le retour de John Collins.

7 – Jarrett Culver (Minnesota)

Stats : 2 matchs (2 titulaires), 26 min/match // 12pts (40% dont 3/10 à 3pts) – 4reb – 3ast

Bilan : 1 victoire – 1 défaite

Seulement deux matchs disputés pour le tout récent meneur titulaire des Wolves mais son implication dans les systèmes de Ryan Saunders est de plus en plus prépondérante. Ses talents défensifs sont précieux et ses qualités de rebondeur en font un guard très performant à côté de joueur comme Wiggins et Towns. Malgré la défaite contre Memphis, Culver a été l’un des rares joueurs de son équipe a terminé avec un +/- positif, auteur de 14pts et la prise de 7 rebonds. Avec plus d’adresse, notamment à 3pts, Culver peut rapidement s’imposer comme la troisième option offensive de son équipe.

8 – Darius Garland (Cleveland)

Stats : 3 matchs (3 titulaires), 31,4 min/match // 14,67pts (53% dont 7/13 à 3pts) – 1reb – 2,34ast

Bilan : 0 victoire – 3 défaites

Encore un petit nouveau dans ce classement ! Un peu dans l’ombre de la tristesse des Cavaliers en ce début de saison, Darius Garland livre une jolie semaine qui lui permet d’intégrer notre classement. L’ancien meneur de l’université de Vanderbilt produit son meilleur match statistique face aux Bucks (excusez du peu !) avec 21pts (8/14 FG et 5/7 à 3pts) et 6ast en 35 minutes. De belles promesses qu’il faut exploiter et entretenir. Attention tout de fois, certains doutes persistent sur ses capacités à organiser une attaque : sur ses trois matchs, Garland délivre 7ast mais perd… 10 ballons.

9 – RJ Barrett (New-York)

Stats : 4 matchs (4 titulaires), 28,75 min/match // 13pts (33% dont 3/14 à 3pts) – 3,75reb – 1,75ast

Bilan : 0 victoire – 4 défaites

À l’image des Knicks, RJ Barrett n’en finit pas de décevoir. Si d’un point de vue statistique, sa production offensive est honorable sur les 3 premiers matchs de la semaine (16, 18 et 16 points), sa dernière prestation, contre les Spurs, fût calamiteuse : 2pts à 0/9 et une évaluation de -25… 4 défaites de plus pour Knicks qui semblent avoir du mal à utiliser correctement le Canadien. Julius Randle prend beaucoup tir, seul, sans jeu d’équipe et semble handicaper le jeu de RJ plus qu’aucun autre de ses coéquipiers. Attention New York a ne pas cramer un autre talent (coucou Franck…)

10 – Matisse Thybulle (76ers)

Stats : 4 matchs (1 titulaire), 22 min/match // 7,25pts (67% dont 7/9 à 3pts) – 1,5reb – 1ast – 2stl

Bilan : 4 victoire – 0 défaite

Voilà le dernier nouveau de la semaine ! Cette semaine il a montré toutes les qualités que les scoots avaient détecté chez l’ancien ailier des Huskies de Washington. Commençons par la fin et le plus évident : sa défense. Hier soir face au Jazz, il a totalement fait déjoué la ligne arrière de la franchise de Salt Lake City. Avec 3 interceptions et un +/- de +14 en 26 minutes, Thybulle a fait du mal à Mitchell. Pour plus d’informations sur sa défense aller voir l’article tout récemment écrit par le CCS sur ce joueur : https://cafecremesport.com/2019/12/02/matisse-thybulle-la-defense-nba-conjuguee-au-present-et-au-futur/
L’autre facette de ce joueur, la moins attendue, est sa capacité à être performant au shoot. Face aux Kings, il signe son meilleur total en carrière avec 15pts à 100% au tir ! Bien évidemment, il n’a pas réitéré cette performance sur les matchs suivants, mais cela donne une idée sur son potentiel à devenir un véritable 3&D en NBA.

OUT cette semaine :

Semaine catastrophique pour le fraîchement élu « Rookie of the Month ». Si la baisse du scoring de Nunn est significative, c’est surtout ses pourcentages qui inquiètent : 29% FG et 18% à 3pts en 30,25 min/match. Malgré un bilan d’équipe à 3 victoires, 1 défaite, Kendrick Nunn affiche un +/- de -0,75… Compliqué de l’intégrer dans notre Top 10 cette semaine.

Difficile pour le rookie des Bulls cette semaine. Comme Nunn, son scoring est en baisse et ses pourcentages sont tristes à mourir : 31% FG et 29% à 3pts. Avec un +/- de -3,67 en moyenne sur les 3 matchs disputés, White a de plus en plus de mal à peser dans l’attaque des Bulls.

Victime d’une blessure musculaire lors du match contre les Wolves, l’ailier fort si précieux dans la rotation des Grizz’ a du quitter ses coéquipiers et est resté sur à l’infirmerie contre les Pacers. Sur les deux premiers matchs, son impact est moins signifiant que la semaine passé. Une baisse de régime et une blessure qui ne devraient pas durer longtemps.

Auteur d’un match très intéressant contre les Wizards avec 17pts en 32min, on pensait que Johnson allé grimper dans notre classement mais l’ailier des Suns s’est totalement éteint sur les deux matchs suivants. 2pts et 4pts contre les Mavs et les Hornets, avec seulement 12min par match en moyenne. Compliqué pour l’ex-Tar Heels…

Retrouvez les critères utilisés pour réaliser ce classement hebdomadaire en suivant ce lien : https://cafecremesport.com/2019/11/21/rookie-report-1-presentation-et-premier-classement/

Si vous souhaitez consulter le Rookie Report #2 de la semaine précédente, cliquez ici : https://cafecremesport.com/2019/11/27/rookie-report-2-semaine-du-20-au-27-novembre/

Exit mobile version