A l'affiche News NFL Omnisport

NFL : La jeunesse au pouvoir (Preview Play-Offs AFC)

La saison régulière a rendu son verdict et les douze qualifiées sont enfin connus. Du côté de la Conférence Américaine, sur les 6 équipes en play-offs, quatre ont vu leurs quarterbacks être drafté entre 2017 et 2019 lors des premiers tours : Mahomes (Chiefs), Watson (Texans), Jackson (Ravens) et Allen (Bills). Et au milieu de ces jeunes loups, on trouve Tom Brady drafté en 2000 au 6ème tour. La lutte promet donc d'être acharnée pour déloger les champions en titre de leur trône.

La saison régulière a rendu son verdict et les douze qualifiées sont enfin connus. Du côté de la Conférence Américaine, sur les 6 équipes en play-offs, quatre ont vu leurs quarterbacks être drafté entre 2017 et 2019 lors des premiers tours : Mahomes (Chiefs), Watson (Texans), Jackson (Ravens) et Allen (Bills). Et au milieu de ces jeunes loups, on trouve Tom Brady drafté en 2000 au 6ème tour. La lutte promet donc d’être acharnée pour déloger les champions en titre de leur trône.

Ravens et Chiefs : Objectif Miami !

Au terme de la dernière journée, les Ravens de Baltimore et les Chiefs de Kansas City sont les deux meilleurs équipes d’AFC. Elles seront au repos le weekend prochain.

Les Ravens de Baltimore terminent premier, ils ont été les vedettes de la saison et Lamar Jackson, leur quarterback en est l’arme principale. Véritable rouleau compresseur offensif (2ème meilleure attaque) et défensif (4ème meilleure défense). L’équipe de Baltimore s’illustre surtout au sol en se classant première. Lamar Jackson a d’ailleurs battu le record de yards au sol sur une saison pour un quarterback (ce record appartenait à Mickaël Vick) toutefois la blessure de Mark Ingram, running back, fait planer un doute, la « bye week » permettra aux Ravens de faire le point et de panser les blessures. Elle permettra aussi à ce jeune effectif de se concentrer sur un match à élimination directe. L’effectif est jeune, mais ils ont la chance d’avoir John Harbaugh comme entraineur qui connait bien les play-offs et qui a déjà un Superbowl (2013).

Deuxième, les Chiefs sont toujours portés par le MVP de la saison dernière, le quarterback Patrick Mahomes. Ce dernier a connu un ralentissement cette saison, en partie à cause de quelques petites blessures mais il reste aux commandes d’une belle attaque (6ème attaque général). Mahomes peut s’appuyer sur des solides cibles tels que Tyreek Hill (receveur) et Travis Kelce (tigh end). Seul ombre au tableau, la défense n’est pas aussi solide que par le passé, mais elle reste sérieuse (17ème défense général). D’un point de vue expérience en play-off, ils ont fait un beau parcours l’année dernière avant de se faire sortir par les Patriots en finale de conférence, nul doute que cette défaite les a fait grandir.

Houston – Buffalo : À qui l’avantage ?

Le premier match des wild card AFC opposera les Texans de Houston (10-6) aux Bills de Buffalo (10-6) (samedi 4 janvier à 22h35).

Affiche ouverte entre les Bills et les Texans (Photo : Brett Carlsen/Getty Images)

Les Texans auront l’avantage terrain, mais c’est bien le seul réel avantage que l’on puisse leur concéder car les équipes semblent de même niveau. Houston et Buffalo ont un bon quarterback, Josh Allen est en train de montrer une réelle progression du côté de Buffalo, Watson confirme qu’il fait partis des bons quarterbacks (surement meilleur qu’Allen actuellement) mais sa ligne offensive ne lui permet pas d’évoluer dans de bonnes conditions, il prend beaucoup de sack malgré sa mobilité. Buffalo a une excellente défense (3ème défense général), elle se classe 11ème en termes de sack, de quoi mettre la pression sur Deshaun Watson. En revanche, la défense de Houston est légèrement moins performante mais elle retrouvera son leader JJ Watt, l’un des meilleurs defensive end de la ligue. Il est de retour à l’entrainement il tiendra sa place ce Week-end. Cependant, les interrogations subsistent sur son état de forme. Du point de vue offensif, Houston a de meilleurs armes, Deandre Hopkins est l’un des meilleurs receveurs de la ligue et Carlos Hyde le running back fait une bonne saison en passant les 1000 yards au sol. Les Bills n’ont pas une bonne attaque, seulement la 24ème au classement général, seul Josh Allen parvient à faire quelque chose des joueurs qui l’entourent.

Pour faire simple, Houston a l’avantage du terrain et d’une meilleure attaque mais les Bills peuvent totalement tenir le tempo du match grâce à leur défense et Josh Allen.

Les joueurs à surveiller : le retour de JJ Watt pour Houston et le quarterback Josh Allen dans la gestion de son attaque.

Patriots – Titans : Les champions en danger ?

Le second match des wild card AFC opposera les Patriots de New-England (12-4) aux Titans du Tennessee (9-7) (dimanche 5 janvier à 2h15).

Tom Brady et les Patriots n’ont pas le choix, c’est la victoire ou les vacances (Photo : B. Weiss/AFP)

Les Patriots ont l’avantage du terrain et l’histoire a montré qu’ils sont souvent vainqueurs à domicile. En revanche, ils ne sont pas aussi dominateur que les saisons précédentes, peut-être un déclin de Tom Brady à 42 ans ? La faiblesse du corps de receveur ? Une ligne offensive plus poreuse en raison des blessures ? Le non remplacement du tigh end Rob Gronkowski ? Surement tout ça en même temps. Malgré un niveau de « jeu moyen » -mais encore largement supérieur à bon nombre d’équipe de l’ensemble de la Ligue-, les Patriots sont encore en play-offs avec en prime un 11ème titre de division. Leurs forces : l’équipe spéciale et la défense, première au classement général dont Stephon Gilmore, le cornerback, est le leader en termes d’interceptions. Du côté des Titans, le renouveau vient de l’ancien quarterback des Dolphins. En effet, Ryan Tannehill arrivé durant l’intersaison, a mis sur la touche Marcus Mariota. Toutefois, la réelle force des Titans s’appelle Derrick Henry, 1540 yards 16 touchdowns. Si l’attaque de Tennessee est sur une bonne dynamique, la défense est plus en difficulté. Bien que l’attaque des Patriots ne soit pas au mieux en ce moment, le jeu au sol reste correct, le comité de coureurs mené par Sony Michel débloque les matchs et soulage tant bien que mal Tom Brady.

Les Patriots sont favoris, mais avec les hauts et les bas des champions en titre, les Titans peuvent profiter de leur bonne dynamique pour créer la surprise à Foxborough.

Les joueurs à surveiller : Derrick Henry, running back le plus prolifique de la ligue cette saison, la ligne offensive des Patriots notamment Isaiah Wynn (protection du quarterback et ouverture des lignes).

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :