Articles NBA Basket

CCS Trade Machine #2 : qui veut de la viande dans la raquette ?

Si le marché des transferts n’est jamais réellement fermé en NBA, la date du 15 décembre 2019 marque un tournant pour les franchises qui souhaitent étoffer ou dégraisser leurs effectifs. Le 15 décembre est loin d’être une date anodine. À partir de ce jour, les joueurs ayant signés un nouveau contrat au cours de l’été peuvent être inclus dans un transfert. La valse commence en NBA et ce, jusqu’à la trade deadline le 6 février prochain. À cette occasion, le CCS vous propose de faire le tour des joueurs susceptibles de faire leurs valises dans les jours ou les semaines à venir.

Après avoir vu quelques joueurs des Knicks dans l’édition précédente du CCS Trade Machine, nous ciblons aujourd’hui trois intérieurs susceptibles de quitter leur franchise prochainement. Des intérieurs frustrés, pas assez efficaces ou encore jugés utiles pour des équipes visant le titre… Ils sont tous potentiellement sur le départ : LaMarcus Aldridge, Aaron Gordon et Aaron Baynes. Demain direction le Michigan…

🌵 Le plus prolifique : LaMarcus Aldridge (SAS)

L’avis de Ben

LaMarcus Aldridge est un intérieur de la vieille école jouant sur son physique imposant et une qualité de tir à mi-distance exceptionnelle. Bien que son profil correspond à la lignée des intérieurs Spurs, à 34 ans, Aldridge pourrait bien avoir des envies d’ailleurs. Si San Antonio s’accroche chaque année aux Playoffs, il semble que les Texans soient bien loin de décrocher une nouvelle bague. Par son expérience et son rendement offensif, LMA pourrait intéressé beaucoup d’équipes visant la victoire finale. Avec ses 19,6 points et 8,4 rebonds de moyenne en carrière, l’ex-intérieur des Blazers pourrait plaire aux Celtics de Boston. Avec son contrat à 26 M$, les C’s devront probablement céder un Gordon Hayward (32,7 M$) pour obtenir l’intérieur. Mais le profil d’Aldridge semble bien correspondre aux lacunes de l’effectif de Boston.

✈️ Destination favorite : Boston Celtics

🔁 Proposition de trade :

  • Boston reçoit : LaMarcus Aldridge + Trey Lyles
  • San Antonio reçoit : Gordon Hayward + Romeo Longford

L’avis d’Olive

A 34 ans et encore 50 millions garantis sur les deux prochaines années, les statistiques d’Aldridge restent plus que correctes (19,4 pts de moyenne à 51% et 7,9 reb). Joueur d’expérience qui a déjà connu plusieurs campagnes de Playoffs, il peut être un atout dans de nombreuses équipes qui ambitionnent d’aller loin. Les Spurs sont actuellement 8ème de la conférence Ouest mais il n’est pas impossible que des mouvements arrivent d’ici la trade deadline. L’intérêt pour les Spurs seraient de faire de l’espace sous le cap, en vue de la free agency 2020. Pour LaMarcus Aldridge, il n’a jamais caché son envie de revenir dans l’Oregon. En manque d’un joueur de poids doté d’un fort QI basket, Portland pourrait envisager la venue d’Aldridge. Intelligent dans ses déplacements, bon passeur et pouvant scorer aisément en poste bas ou à mi-distance, son expérience serait un ajout indéniable pour une équipe ambitieuse.

✈️ Destination favorite : Portland TrailBlazers

🔁 Proposition de trade :

  • Portland reçoit : LaMarcus Aldridge
  • San Antonio reçoit : Kent Bazemore + Zach Collins + 1er tour de draft 2023

L’avis de Clem

L’un des franchise player des Spurs déçoit cette saison et c’est peu dire. Parfois très très discret contre lors du premier match contre les Lakers, LaMarcus Aldridge se base parfois trop sur son shoot (néanmoins très fiable) à 5/6m excentré. De plus en plus rigide sur son footwork, il a parfois du mal à trouver des zones de tir simples. Il fait partie des grosses valeurs marchandes des Spurs qui pourraient le laisser partir pour entamer un nouveau cycle.

✈️ Destination favorite : Oklahoma City Thunder

🔁 Proposition de trade :

  • OKC reçoit : LaMarcus Aldridge
  • San Antonio reçoit : Danilo Gallinari + Hamidou Diallo

🔮 Le plus aérien : Aaron Gordon (ORL)

L’avis de Ben

Après la saison 2017-2018, Aaron Gordon avait montré ses progrès offensifs avec une moyenne annuelle de 17,6 pts/match. Après la saison 2018-2019, c’est dans le secteur défensif que les analystes se sont montrés enthousiastes pour l’ailier fort du Magic. Mais cette saison, Aaron Gordon semble régresser : 13,2 pts/match (contre 16 pts la saison dernière) et surtout un triste 28,5% à 3pts (sur 4 tentatives en moyenne) contre 34,9% la saison dernière… Gordon en perte de vitesse ? Gordon pas épanoui ? Le Magic sera-t’il encore patient avec son dunker fou ? Avec le développement rapide de Jonathan Isaac, il semble qu’Orlando puisse envisager de sonder le marché des transferts pour Aaron Gordon, en recherchant un poste 3 scoreur de préférence. Déjà dans les rumeurs de transferts (nous aurons l’occasion d’en reparler), Demar DeRozan possède le profil idéal pour aider le Magic à passer un cap. Mais les Spurs seront-ils prêts à accueillir Aaron Gordon ?

✈️ Destination favorite : San Antonio Spurs

🔁 Proposition de trade :

  • San Antonio reçoit : Aaron Gordon + Terrence Ross + 2nd Tour de Draft
  • Orlando reçoit : Demar DeRozan + Bryn Forbes

L’avis d’Olive

A 34 ans et encore 50 millions garantis sur les deux prochaines années, les statistiques d’Aldridge restent plus que correctes (19,4 pts de moyenne à 51% et 7,9 reb). Joueur d’expérience qui a déjà connu plusieurs campagnes de Playoffs, il peut être un atout dans de nombreuses équipes qui ambitionnent d’aller loin. Les Spurs sont actuellement 8ème de la conférence Ouest mais il n’est pas impossible que des mouvements arrivent d’ici la trade deadline. L’intérêt pour les Spurs seraient de faire de l’espace sous le cap, en vue de la free agency 2020. Pour LaMarcus Aldridge, il n’a jamais caché son envie de revenir dans l’Oregon. En manque d’un joueur de poids doté d’un fort QI basket, Portland pourrait envisager la venue d’Aldridge. Intelligent dans ses déplacements, bon passeur et pouvant scorer aisément en poste bas ou à mi-distance, son expérience serait un ajout indéniable pour une équipe ambitieuse.

✈️ Destination favorite : San Antonio Spurs

🔁 Proposition de trade :

  • San Antonio reçoit : Aaron Gordon + Evan Fournier
  • Orlando reçoit : Demar DeRozan + DeMarre Carroll

L’avis de Clem

C’est une éternelle déception qui au final n’en est pas tant une. Aaron Gordon a été un joueur qui a profité de sa hype pour faire des annonces qu’il n’a pas pu assumer, comme par exemple son % à 3pts. Playmaker foncièrement moyen, il brille par des qualités individuelles déjà acquises alors qu’il a le coffre pour être un meilleur attaquant. Il pourrait renforcer une équipe qui vise les Playoffs.

✈️ Destination favorite : Indiana Pacers

🔁 Proposition de trade :

  • Indiana reçoit : Aaron Gordon
  • Orlando reçoit : TJ Warren + Justin Holiday

☀️ Le plus utile ? Aron Baynes (PHX)

L’avis de Ben

Arrivé cet été en provenance de Boston, Aron Baynes s’est très bien illustré à Phoenix en l’absence de DeAndre Ayton. Titulaire avec les Suns, Baynes réalise, pour l’instant, sa meilleure saison statistique : 12,8 pts/match à 50,8% au tir dont un surprenant 35,5% à 3pts (sur 4 tentatives par match), 6 reb/match et 2,1 ast/match en 24,1 min en moyenne. Toutes ses stats sont en hausse par rapport aux saisons précédentes et à ses moyennes en carrière. Robuste et adroit, Baynes brille après son passage rempli d’expérience à Boston. S’il pêche encore dans sa mobilité, et notamment ses déplacement latéraux (coucou Ja Morant), Aron Baynes peut sans aucun doute être très utile pour une équipe souhaitant aller chercher la bague des Champions NBA. Pour un potentiel transfert, suivons les rumeurs qui concernent l’intérieur australien. Selon certains bruits de vestiaires, les Clippers seraient intéressés par Aron Baynes. En échange, ils proposent les services du jeune et décevant Ivica Zubac qui serait idéal en back-up de DeAndre Ayton.

✈️ Destination favorite : Los Angeles Clippers

🔁 Proposition de trade :

  • Los Angeles reçoit : Aaron Baynes
  • Phoenix reçoit : Ivica Zubac

L’avis d’Olive

Il est une bonne surprise du côté de l’Arizona, l’Australien a considérablement augmenté ses statistiques. 12,8 pts de moyenne à 51%, 35% à 3pts avec 4 tirs tentés par match et 6 rebonds. Il y a un peu de « Brook Lopez » dans son jeu avec une dimension physique plus importante. Baynes peut être dur sur l’homme et un vrai poids dans la raquette, une équipe contender ou visant le titre ne peut qu’être intéressé par ce profil. Avec un contrat se terminant cette saison, il n’est pas une charge et si une équipe trouve des assets intéressants à proposer aux Suns, Baynes pourrait partir…

✈️ Destination favorite : Los Angeles Clippers

🔁 Proposition de trade :

  • Los Angeles reçoit : Aaron Baynes
  • Phoenix reçoit : Ivica Zubac

L’avis de Clem

Pendant l’absence longue durée de DeAndre Ayton, Baynes s’est révélé dans son efficacité dans tous les sens du terme. De près et même à trois points, l’Australien a été injouable des deux côtés du terrain avec une pointe à 24 pts – 12 rbd contre Golden State. Dans le basket collectif et large des Suns, il fait merveille avec ses aptitudes au tir et sur toute la place qu’il occupe dans le P&R. Il est encore indispensable aux Suns… de quoi intéresser du lourd pour le titre ?

✈️ Destination favorite : Dallas Mavericks

🔁 Proposition de trade :

  • Dallas reçoit : Aaron Baynes
  • Phoenix reçoit : Boban Marjanovic + Justin Jackson

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :