Bundesliga Foot Liga BBVA Ligue 1 Mercato Premier League Série A

Les bonnes affaires du mercato hivernal (1/2)

Coutinho, Balotelli, Vidic, Suarez, Mahrez, Paredes. Le point commun de tous ces joueurs? Ils ont tous, un jour, été transféré d’un club à un autre lors du mercato d’hiver. Une semaine après le début de ce dernier, il y a déjà eu quelques mouvements intéressants: le pillage de Salzbourg (Haaland au Borussia Dortmund et Minamino à Liverpool), la vente de Kuluvseski ou encore Weigl au Benfica. Et au lendemain du début des soldes, on a trouvé de quoi remplir votre panier Zalando.

Les invendus.

« Comment ça personne veut de moi? » (Photo: Transfermarkt)

Ceux dont personne ne veut: ni ton pote qu’à pas un rond, ni les magasins qui les vendent.

Mustafi: Le gunner allemand est, depuis 1 an, sur la liste des tranferts. Plusieurs contacts et rumeurs ont existés, avec la Juve et la Rome notamment. Si Arteta compte relancer des joueurs comme Özil ou David Luiz, il ne compte pas sur le champion du monde 2014.
Chances de départ: 80%.

Boateng: Autre défenseur central allemand champion du monde 2014. Depuis 2 ans, le bavarois n’y arrive plus, et a besoin d’un nouveau départ. Mustafi pourrait d’ailleurs lui laisser sa place, puisqu’Arsenal est sur le coup. Les Bavarois demandant 5M pour son joueur.
Chances de départ: 75%.

Draxler: Encore un allemand, mais un offensif cette fois ci. Depuis son arrivée en 2017, Draxler n’a jamais convaincu. L’ex de Schalke est souvent cité comme étant sur le départ mais n’est encore jamais parti. Ce mercato hivernal ne fait pas entorse à la règle, malgré les déclarations de Tuchel qui voudrait conserver la majorité de son effectif tel quel. Séville, le Hertha Berlin ou encore Nice sont tout de même prétendants au milieu offensif.
Chances de départ: 50%.

Kurzawa: Un autre Parisien, et celui, sans doute, que les supporters aimeraient le plus voir partir. Même si son début de saison n’est pas si mauvais, il apparaît comme le maillon faible de l’effectif Parisien. L’OL, à la recherche d’un latéral gauche, était venu aux renseignements avant d’abandonner la piste. Seul problème: Paris ne semble pas lui chercher de remplaçants, ce qui signifie sûrement qu’il ne compte pas le vendre.
Chances de départ: 30%.

La nouvelle collection.

Reverra-t’on l’espoir Marseillais Isaac Lihadji sous le maillot de l’OM? (Photo: Bein sports)

Quelques articles un peu risqués, un peu futuristes, mais clinquants, qui attirent l’œil.

Génération 2002: Kouassi/Aouchiche/Lihadji: 3 des leaders de l’équipe de France U17, présente au dernier mondial U17 au Brésil il y a quelques mois. 3 joueurs qui n’ont pas encore signé de contrats pros. Lihadji a même rompu les discussions avec Marseille (voir ici).
Aouchiche et Kouassi, les Parisiens, attendent une offre convenable des dirigeants Parisiens…. ou d’autres. Kouassi est annoncé proche du RB Leipzig, tandis qu’Aouchiche (auquel on a consacré un article ici) risque d’attirer les gros clubs Européens, étant à 6 mois de la fin de son contrat aspirant.
Chances de départ: Lihadji 70%, Kouassi 60%, Aouchiche 40%

Olmo: Le prodige Espagnol, aperçu à l’Euro U21 l’été dernier, a continué de se révéler durant la campagne Européenne du Dinamo Zagreb, avec un 2 buts et une passe décisive en 6 matchs. Le Barca aimerait fortement racheter le jeune milieu de terrain, formé à la Masia avant de rallier Zagreb, dont le prix a été fixé à 40 millions d’euros. En cas de départ de Vidal ou Rakitic, nul doute que les dirigrants Barcelonais sauteront sur l’occasion.
Chances de départ: 80%.

Ait Nouri: L’une des révélations de la saison, le jeune latéral gauche est l’une des satisfactions du SCO Angers. Né en 2001, il a déjà été supervisé par les deux Manchester et par le PSG. Malgré tout, un transfert estival semble plus à même de se réaliser, Stéphane Moulin ne voulant pas déstabiliser son effectif par la vente de l’un de ses rouages les plus importants. En attendant, on en parlait dès cet été comme l’une des possibles révélations de Ligue 1.
Chances de départ: 20%.

Salisu: Le défenseur Ghanéen est sûrement le moins connu de cette liste. Né en 99, il s’est révélé cette saison à Valladolid et son profil plaît beaucoup, notamment aux clubs Anglais. Ses qualités physiques (1,91, vitesse, capacité à répeter les courses) conviendrait sans nul doute à la Premier League. Manchester United et Southampton sont les clubs les plus interessés, pouvant facilement faire sauter sa clause libératoire: 12 millions d’euros.
Chances de départ: 65%.

Les fringues de ton grand frère/grande sœur.

Ben Arfa en recevant l’offre d’Almeria (D2 Espagnole). (Photo: Lestransferts.com

Mais si tu sais, trop grand, un peu délavés, un peu dépassés, et qui restent souvent au fond du placard? Tu remets?

Ben Arfa: Cet été, on parlait de lui en Serie A, en Ligue 1 ou encore en Liga. 6 mois plus tard, la dernière offre reçue est la suivante: Almeria CF, D2 espagnole. Coup dur pour celui dont on ne retrace plus la carrière, les joies et les déceptions. A t’il encore une chance de retrouver un club à la hauteur de son talent? Rien n’est moins sûr.
Chances de signer: 10%.

Coentrao: A bientôt 32 ans, le latéral gauche Portugais passé par le Real Madrid est libre de tout contrat. S’il ne peut postuler aux écuries européennes, beaucoup de clubs de seconde zone en Ligue 1, Liga ou Serie A pourraient bénéficier de l’expérience du gaucher.
Chances de signer: 30%.

Zeffane: Vainqueur de la CAN l’été dernier, nul aurai pu imaginer que Zeffane soit encore libre en Janvier. Et pourtant, le latéral droit laissé libre par Rennes en fin de saison dernière n’as pas reçu d’offre « jugée acceptable » par son entourage. Résultat: un latéral droit de qualité est sur le marché.
Chances de signer: 20%.

Alessandrini: Son dernier partenaire d’attaque? Zlatan Ibrahimovic. Laissé libre le 1er Janvier par les LA Galaxy, il hésite entre un retour en Europe ou rester aux Etats-Unis et découvrir une autre franchise. Dans tous les cas, pour un club en manque de solutions offensives, Alessandrini pourrait être une option tout à fait envisageable.
Chances de signer: 80%.

Les plus perspicaces d’entre vous ont pu remarquer qu’ils manquaient les articles soldés, la collection automne/hiver ou encore les grandes marques. N’ayez crainte, ils seront disponibles dans la partie 2 de cet article d’ici quelques jours, restez connectés.

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :