Non classé

Les 3 Championnats à suivre pour briller en société

Alors que la phase retour reprend dans de nombreux championnats et que les championnats majeurs sont de plus en plus « mainstream », focus sur ces compétitions émergentes qui vous permettront de briller durant vos discussions foot avec vos amis (et de vous vous faire insulter de Hipster).

Alors que la phase retour reprend dans de nombreux championnats et que les championnats majeurs sont de plus en plus « mainstream », focus sur ces compétitions émergentes qui vous permettront de briller durant vos discussions foot avec vos amis (et de vous vous faire insulter de Hipster).

Liga NOS: l’autre ligue des Talents ?

Malgré la surprise Famaliçao et le début d’exercice poussif du Sporting et de Braga, les choses semblent s’être remises dans l’ordre dans le championnat lusitanien. A l’heure actuelle, le Sporting pointe en 3ème position, tandis que Braga (6ème) retrouve des couleurs suite à la nomination du jeune tacticien portugais Ruben Amorim (34 ans) en Décembre dernier. Et même si le duel pour le titre se jouera irrémédiablement entre Benfica et Porto (qui s’affronteront le 9 Février prochain), La lutte pour les spots d’Europa League (3eme et 4eme place) nous donneront des batailles acharnées entre le 3eme « gros » de ce championnat, le Sporting, Le promu Famalicao, la séduisante équipe de Braga et la valeur sûre du Vitoria Guimares. Sur le plan individuel, de nombreux joueurs seront également à suivre, comme le joyau du Sporting Bruno Fernandes, qui joue certainement sa dernière saison au sein de son club formateur, Julian Weigl, international allemand qui va découvrir les joutes portugaises au sein des Aigles ou encore, les cracks « cuvée 99 » (ndlr: ces joueurs ont tous 20 ans) comme Florentino Luis et Gedson Fernandes (Benfica), Francisco Trincao (Braga) ou Diogo Leite (Porto) qui ont été devancés par Joao Felix (Atletico Madrid) mais dont l’avènement est proche.

Classement: 1) Benfica (15m, 42pts) – 2) Porto (14m, 35pts) – 3) Sporting (14m, 26pts) – 4) Famalicao (14m, 24pts) – 5) Guimaraes (15m, 21pts) – 6) Braga (15m, 21pts)

Jupiler League: Le chemin le plus long

Le championnat de nos voisins belges connait également une embellie, notamment grâce aux performances honorables de ses représentants européens du FC Bruges, de Genk, du Standard et de la Gantoise. Et alors que le FC Bruges est confortablement installé à 10 longueurs du second Charleroi à 10 matchs de la fin du championnat régulier, rien ne garantit que les brugeois seront champions à la fin de la saison. En effet, ceux-ci devront passer par un autre championnat (Phase de Playoffs) avec les 6 meilleures équipes de cette saison avant de pouvoir soulever le bronze. Les brugeois seront bien évidement en ballotage favorable dans ces playoffs puisque ces 6 équipes repartent avec la moitié des points collectés. Mais néanmoins, et du fait de cette règle, les écarts entre les différentes équipes se verront réduits dans ce championnat à 10 journées (les 6 équipes s’affrontent en phase aller-retour). Dans cette compétition très compliquée à comprendre, deux équipes historiques risquent de ne pas accéder aux playoffs puisque Genk (8ème), tenant du titre, pointe à 3 points du 6ème et Anderlecht, qui a réalisé un mercato estival interessant (Nasri, Kompany, Chadli, etc…) est 9ème à 7 points de Mechelen. Quid de ces deux monuments qui semblent de plus en plus en perdition malgré de nombreux talents (Samatta, Berge, Ito, Hagi, Maehle, Doku, Dimata, Vlap, Kana Verschaeren) ?

Classement: 1) FC Bruges (20m, 49pts) – 2) Charleroi SC (20m, 39pts) – 3) La Gantoise (21m, 39pts) – 4) Royal Antwerp (21m, 39pts) – 5) Standard Liège (21m, 35pts) – 6) Mechelen (21m, 34pts)

Championship: This is England !

Vos amis appelleront ça « la D2 Anglaise » alors que ce championnat organisé par l’English Football League fût autrefois le meilleur championnat de Grande Bretagne avant la création de la Premier League en 1992. Vos amis penseront certainement que le Championship est inférieur aux championnats majeurs de ce continent, alors que les stars de ce championnat l’an dernier étaient Harry Wilson (Derby), Mason Mount (Derby), Tammy Abraham (Aston Villa), James Maddison (Norwich) ou Jack Grealish (Aston Villa). Et alors que la Premier League perd de plus en plus son identité, notamment avec des équipes menés par des intérêts individuels étrangers (cf: Wolverhampton et Jorge Mendes), le Championship se place comme le vrai championnat britannique avec une vraie ambiance et une vraie atmosphère foot à la British. C’est sûrement ce qui pousse Marcelo Bielsa à poursuivre ses prouesses au sein d’un Leeds qui a loupé la montée lors des phases de barrages l’an dernier. Les Peacocks sont actuellement co-leaders avec le West Brom de Slaven Bilic et de Gareth Barry. Et si ces deux équipes sont bien parties pour accéder directement à la Premier League, rien n’est moins sûr en ce qui concerne les 4 équipes qui se disputeront le dernier ticket gagnant. Mentions particulières à nos frenchies dans ces différentes équipes comme Sabri Lamouchi qui est à la tête de Nottingham Forest, actuel 4ème, Anthony Knockaert, véritable baroudeur de ce championnat qui évolue au sein de Fulham, ou Julien Jeanvier, Bryan Mbeumo et Said Benrahma qui évoluaient l’an dernier dans notre pays et qui font les beaux jours de Brentford.

Classement: 1) Leeds United (26m, 52pts) – 2) West Brom Albion (26m, 52pts) – 3) Brentford (26m, 43pts) – 4) Nottingham Forest (25m, 43pts) – 5) Fulham (26m, 42pts) – 6) Swansea (26m, 41pts)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :