Foot Ligue 1 Premier League Série A

Foot : quels clubs ont connu les plus grands déclins sur la décennie 2010?

De la Ligue 1 à la Régionale 2. Oui oui, c’est possible. Laissez moi vous conter quelques histoires… La décennie 2010 a été marquée par de grandes surprises : Leicester champion de Premier League, Montpellier champion de France, l’ascension de Kylian Mbappé, l’OL qui refuse 20 millions d’euros pour Maxwel Cornet, mais aussi André Franck Zambo Anguissa vendu 27 millions d’euros. Mais, derrière toutes ces belles histoires, il y en a aussi des plus tristes… Et c’est sur ces dernières que nous allons nous pencher aujourd’hui.

Avant propos : l’équipe du Café Crème Sport s’est concertée afin de ressortir plusieurs clubs qui ont (selon eux) sombré lors de la dernière décennie. Après avoir fait nos recherches, nous avions une petite liste de 11 clubs, et avons décidé de faire un top 6. Cependant, certains clubs méritaient des mentions honorables : Bastia, qui est monté en Ligue 1 en 2012, qui y est resté jusqu’en 2017 et se retrouve aujourd’hui en N2 après être passé en N3 la saison dernière. Kaiserlautern aussi, qui a connu la Bundesliga au début de la décennie et qui se retrouve aujourd’hui en 3.Liga, le 3e échelon national allemand. Même histoire pour les clubs de Bolton Wanderers et Portsmouth en Angleterre. Malaga, qui disputait en 2013 des quarts de finale de Ligue des Champions, et se situe aujourd’hui en D2. On vous invite aussi à regarder les histoire d’Hercules Alicante (D1 avec Trezeguet en 2011, D3 aujourd’hui), et d’Hambourg (Demi finale League Europa 2010, D2 aujourd’hui).

6 : Manchester United

D’une attaque Rooney-Tevez-CR7 à Martial-Rashford-James. 10 ans séparent ces deux trios, ce qui symbolise le déclin des Red Devils. Champion d’Angleterre en 2011 et 2013, vice champion en 2010 et 2012, c’est avec le départ d’Alex Ferguson à l’été 2013 que ça sa gâte. Les raisons de leur déclin sont multiples: échecs de recrutements retentissants (Alexis Sanchez en 2018, Kagawa et Buttner en 2012, les exemples sont nombreux), politique sportive en berne au profit de bénéfices économiques (partenariat Adidas qui amène recrutement Pogba, recettes commerciales en hausse tous les ans), mais aussi et surtout la succession de Sir Alex qui n’as jamais fonctionné: David Moyes, Van Gaal, Mourinho, Solskjaer. Aujourd’hui 5e de Premier League, Manchester United n’as plus un effectif de club du top 5 anglais, et va devoir amorcer une grande révolution au tournant de cette décennie.

5 : Milan AC

Les 4 fantastiques : en août 2010, la presse s’emballe. Avec les Brésiliens Pato-Robinho-Ronaldinho, et le Suédois Ibrahimovic, Milan a, sur le papier, pour l’époque, la meilleure attaque d’Europe avec Barcelone. Champion d’Italie (bien que les 4 fantastiques ne furent pas souvent alignés ensemble), Allegri va par la suite connaître une suite bien moins courronnée de succès. La fin d’un cycle et le départs de joueurs majeurs comme Gattuso, Nesta, Inzaghi etc… Erreurs de recrutements à la pelle durant 7 ans, depuis 2013 le club s’est toujours placé entre le 5e et la 10e place, loin des standards de la décennie précédente : entre 6e (en 2000) et 1er place, un championnat remporté, des équipes avec des joueurs hors du commun (Kaka, Schevchenko, Maldini, Dida, Cafu, Pirlo).

4 : Tours FC

Grand habitué de la Ligue 2, le club d’Indre-Et-Loire est aujourd’hui leader invanicu de National 3. Alors qu’il était il y a deux ans encore en Ligue 2, il a fini dernier de National l’an dernier, avant d’être rétrogradé par la DNCG en National 3.Une anomalie pour un club qui a vu passer des joueurs comme Delort, Giroud, Santamaria ou encore Denis Bouanga. La montée en N2 ne devrait être qu’une formalité, et on éspète voir le TFC continuer sur cette lancée et retrouver le monde pro auquel il appartient.

3 : Sunderland FC

Palmarès de Sunderland sur la décennie 2010: on a fait une série sur Netflix (Sunderland Til I Die). Une équipe habituée de la Premier League, et qui, même lorsqu’elle est descendue comme ça lui est déjà arrivé en 2004/2005 et 2006:2007 est remontée directement. Alors, en 2017/2018, quand Sunderland se retrouve en Championship, on se dit que ce n’est rien, qu’ils vont remonter. Que Nenni. Les Blacks Cats terminent dernier, descendent en League One où ils terminent 5e. Le club peine à retrouver une dynamique, et a d’énormes difficultés financières, ce qui n’aide pas à retrouver la place que le club mérite: dans l’élite Anglaise.

2 : US Palerme

Ah Palerme… En tour préliminaire de League Europa il y a moins de 10 ans, en Série D en 2020… Quelle descente aux enfers pour le club du mythique président Maurizio Zamparini, sous lequel le club a vécu ses plus belles années (une coupe d’Italie en 2011, plusieurs qualifications européennes). Le départ du fantasque président en 2017 coincide avec le début de la fin pour l’ex club de Paulo Dybala, Cavavni ou encore Pastore. 2 ans en série B avant d’être liquidé en renommé SSD Palermo, repartant en Série D, Il est d’ailleurs premier du championnat. Pour retrouver le très haut niveau?

1 : Arles Avignon

La plus grande descente d’un club qui n’as pas su digérer toutes ses montées successives. De 2006 à 2009, ils passent de la CFA 2 à la Ligue 2, et en 2010 monte en Ligue 1. A l’été 2010, le club recrute 21 joueurs, et la symbiose ne se fait pas. Dernier de Ligue 1, ils descendent en Ligue 2 ou ils passeront 4 ans. C’est là que tout se gâte: en 2015, il est relégué sportivement en National, puis administrativement en CFA, avant d’être en Octobre 2015 relégué en DHR (Régional 2 aujourd’hui). S’ensuit une montée en R1, avant d’être re-rétrogadé en R2. L’AC Arles Avignon est redevenu L’Athlétic Club Arthésien en 2015, et ne semble pas en bonne voie pour un jour retrouver le niveau professionnel.

Et vous? Qu’en pensez vous? N’hésitez pas à nous faire part des clubs qui, pour vous, auraient pu entrer dans ce top, sur notre Twitter @cafecremesport ou sur notre Facebook Café Crème Sport.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :