Foot Ligue 1 Portraits du CCS

Denis Bouanga : les feux sont au Vert

Transfuge du Nîmes Olympique vers l’AS Saint-Etienne, Denis Bouanga s’est révélé aux yeux des supporters stéphanois et du grand public français. A 25 ans, l’attaquant gabonais enchaîne les prestations convaincantes dans le Forez à l’instar de son ami Pierre-Emerick Aubameyang quelques saisons avant lui. Après une phase aller durant laquelle il a porté son équipe, Denis Bouanga a de quoi rééditer ses performances en 2020, voire plus.

9 juillet 2019. L’AS Saint-Etienne sort d’une belle saison en Ligue 1 Conforama. Qualifiés pour l’Europa League, les Verts cherchent des renforts offensifs pour réaliser une saison 2019-2020 pleine. Le dévolu des dirigeants stéphanois se porte sur Denis Bouanga. L’attaquant sort d’une saison réussie lui aussi. Avec Nîmes, il a inscrit 8 buts et délivré 3 passes décisives toutes compétitions confondues, ce qui a grandement participé à la belle année nîmoise couronnée par un maintien acquis avec le mérite.

Rapidement, Bouanga accumule du temps de jeu. Sa régularité et sa bonne condition physique contrastent avec les absences de Romain Hamouma et de Wahbi Khazri et la jeunesse d’Arnaud Nordin. Si l’on excepte le déplacement à Strasbourg lors de la 19ème journée (2-1 pour les Alsaciens), Bouanga a disputé tous les matchs de l’ASSE. Souvent titularisé, Bouanga entre aussi en jeu pour dynamiter les fins de matchs de temps en temps. Il inscrit son premier but dès la deuxième journée de Ligue 1 (1-1 face à Brest). A l’image de son équipe, Bouanga a traversé difficilement le mois de septembre. Mais une fois Puel arrivé sur le banc de l’AS Saint-Etienne, Bouanga retrouve des couleurs.

Décisif face à Nantes en 2019, Denis Bouanga entend bien réaliser des performances semblables cette année (Photo : Made in Foot)

Entre le 20 octobre et le 11 novembre, Denis Bouanga marque 4 buts en autant de matchs et s’impose comme l’atout offensif numéro 1 des Verts quelques mois après son arrivée. Son match face au FC Nantes reste comme l’un de ses plus aboutis sous le maillot vert (2 buts lors de la victoire 3-2 à la Beaujoire). Sa rapidité et sa combativité font de son nom l’un des premiers alignés par Claude Puel, et le plus scandé par les supporters. Au delà de ses buts, Bouanga a montré toute sa détermination et sa passion aux fans. Il n’en fallait pas plus pour devenir le chouchou du Chaudron. Élu « Homme du match » à 7 reprises par les supporters de l’ASSE, il a même été nommé par l’UNFP pour le trophée de joueur du mois de novembre (il s’est finalement classé 3ème). Évidemment, après cela, les rumeurs de transferts sont vites éteintes par le principal intéressé.

“Il y aura peut-être des offres au mercato d’hiver mais je ne partirai jamais à la mi-saison. Je ne veux pas être coupé dans mon élan et aussi abandonner mon équipe. Pour l’instant, mon objectif est de rester à Saint-Etienne. Pourquoi partir alors que je me sens bien ici ?”

Denis Bouanga (au micro de France Bleu)
Décisif, investi, élégant… Denis Bouanga a su conquérir le peuple vert (Photo : Le Progrès)

Un profil qui manquait à l’ASSE

Lié jusqu’en 2023 avec l’AS Saint-Etienne, Denis Bouanga a largement de quoi s’imposer dans le Forez. Véritable couteau-suisse sous Ghislain Printant, Denis Bouanga s’affirme comme un joueur offensif avant tout. Capable d’évoluer en piston gauche dans une défense à 5, c’est tout de même un cran plus haut qu’il s’exprime le mieux. A l’instar de Kevin Monnet-Paquet (blessé pour une longue durée), Bouanga jouit d’une polyvalence bienvenue dans l’effectif stéphanois, miné par les blessures, les suspensions et les méformes. Meilleur buteur de l’ASSE avec ses 8 buts, Bouanga fait mieux que les véritables buteurs des Verts. Quand Beric, Abi, Khazri et les autres peinent à trouver le chemin des filets, Bouanga se mue en buteur et délivre ainsi des points précieux aux siens.

Peut-il alors devenir un joueur phare de l’ASSE ? Si il a démentit les intentions de départ qu’on lui prêtait, il y a fort à parier que d’autres opportunités s’offriront à lui si il décide de rééditer les bonnes performances qu’il a réalisé en 2019. A-t-il les épaules pour s’imposer dans un club nettement supérieur à l’ASSE ? Oui, sûrement. Il y a peu d’ équipes en France que Denis Bouanga est susceptible de rejoindre, mais une belle offre venue de l’étranger pourrait bien convaincre le Gabonais d’aller voir ailleurs. Surtout si l’ASSE ne parvient pas à redresser significativement la barre d’ici quelques mois. Mais hier soir encore, c’est Denis Bouanga qui a offert la qualification aux siens en Coupe de France, en inscrivant le seul but de la rencontre face à Monaco.

Et vous, que pensez-vous de Denis Bouanga ? Peut-il s’imposer comme le maillon fort de l’effectif stéphanois ? Ou doit-il partir pour découvrir un club aux ambitions plus élevées ?

(5 commentaires)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :