A l'affiche News NFL Omnisport

NFL Honors : Les pronostics de la rédaction

Il ne reste désormais plus qu'un match pour cette 100ème saison de NFL. Et comme à son habitude, la grande ligue décerne ses Awards la veille de ce grand rendez-vous. Qui a marqué cette saison de football américain ? Le Café Crème Sport livre ses pronostics pour 5 de ces récompenses (MVP, MVP offensifs, MVP défensif, Rookie offensif, Rookie défensif)

Il ne reste désormais plus qu’un match pour cette 100ème saison de NFL. Et comme à son habitude, la grande ligue décerne ses Awards la veille de ce grand rendez-vous. Qui a marqué cette saison de football américain ? Le Café Crème Sport livre ses pronostics pour 5 de ces récompenses (MVP, MVP offensifs, MVP défensif, Rookie offensif, Rookie défensif)

MVP saison régulière :

Benjamin : Lamar Jackson (QB – Baltimore Ravens)

Qui d’autre ? Collectivement comme individuellement, l’ex quart arrière de l’Université de Louisville a conduit les Ravens au meilleur bilan de la Ligue. Jackson a tout simplement écrasé la NFL de son talent cette saison. Lamar Jackson c’est 36 TD/6 inter, un bras de glace et 1 206 yards à la course pour 7 TD, des jambes de feu. Spectaculaire, LJ mérite ce titre plus que personne.

Quentin : Lamar Jackson (QB – Baltimore Ravens)

Une saison régulière maitrisée de bout en bout, des statistiques stratosphériques… Lamar a surdominé la saison régulière. Il le modèle parfait du quarterback moderne : précis à la passe, ultramobile et c’est un excellent coureur. Sa saison a enthousiasmé les fans de foot us. Il le mérite amplement !

Benoit : Patrick Mahomes (QB – Kansas City Chief)

Mahomes est en route pour le Hall of Fame, c’est une certitude. Son impact au sein des Chiefs est indéniable et surtout plus durable que celui de Jackson chez les Ravens. Outre l’aspect de son jeu, quand avons-nous vu un joueur avec un tel flair ? un tel talent ? avec autant d’imprévisibilité ? trop brillant.

Julien : Russell Wilson (QB – Seattle Seahawks)

Certes Lamar Jackson a été enthousiasmant et mériterait largement cette récompense mais comment ne pas mentionner Russell Wilson ? Il a encore une fois emmener ses Seahawks en Play-Offs malgré un effectif loin d’être à la hauteur des attentes.

Joueur offensif de l’année :

Benjamin : Derrick Henry (RB – Tennesse Titans)

5 matchs à plus de 100 yards à la course, 13 matchs à plus de 50 yards… Le meilleur coureur de la saison sans discussion possible. Le camion des Titans est, comme le rookie AJ Brown, l’un des grands artisans de la saison surprise de Tennessee.

Quentin : Christian McCaffrey (RB – Carolina Panthers)

1000 yards à la course ; 1000 à la réception. What else ? Le gars a réalisé une saison sensationnelle. Dans une équipe qui n’a pas montré grand-chose, il fut la seule arme offensive des Panthers et a marché sur l’ensemble des défenses.

Benoit : Michael Thomas (WR – New Orleans Saints)

Avec son contrat à 100 millions de dollars sur 5 ans, signé cet été, Thomas était attendu. Aujourd’hui il est clair que le montant est justifié au vue de son excellente saison, distingué par ses 9 touchdowns et 1725 yards dans les airs en 149 réceptions.

Julien : Christian McCaffrey (RB – Carolina Panthers)

1000 yards au sol et dans les airs qui lui permet de rejoindre Marshall Faulk et Roger Craig et dans des conditions vraiment pas idéale pour un joueur de son talent. Une juste reconnaissance pour celui qui est capable de maintenir, seul, l’attaque des Panthers

Joueur défensif de l’année :

Benjamin : Stephon Gilmore (CB – New England Patriots)

Gilmore continue d’être un poison pour les receveurs adverses. Cette saison, Gilmore a intercepté 6 ballons, son record personnel. Le numéro 24 des Pats a également inscrit ses deux premiers TD défensifs de sa carrière. Gilmore est une référence en matière de défense extérieure et il ne cesse de s’améliorer.

Quentin : Shaquil Barret (LB – Buccaners de Tampa Bay)

58 tackles ; 19 sacks ; 1 interception ; 6 fumbles forcés. Dans une équipe en reconstruction, Shaquil Barret a réalisé une très bonne saison dans une défense moyenne. Les performances de l’ancien Broncos méritent le respect.

Benoit : Stephon Gilmore (CB – New England Patriots)

Quoi de plus logique que de récompenser le meilleur Cornerback de la ligue, qui évolue au sein de la meilleure défense ? Leader au nombre d’interception (6) avec en prime 2 touchdowns défensifs, il rejoindrait Charles Woodson et Deions Sanders au Panthéon des Cornerbacks lauréat.

Julien : TJ Watt (LB – Pittsburgh Steelers)

La défense des Steelers a eu le mérite de s’accrocher jusqu’au bout pour tenter d’accéder aux Play-Offs et cela sans attaque. Leader de celle-ci, TJ Watt s’inscrit dans les pas de son frère, triple vainqueur du trophée, en livrant une saison très propre (14,5 sacks, 8 fumbles, 8 passes défendues)

Rookie offensif de l’année :

Benjamin : AJ Brown (RW – Tennessee Titans)

Le Wide Receiver des Titans a monté en puissance toute la saison. Ce monstre physique a terminé la saison régulière avec 4 matchs à plus de 110 yards sur les 6 dernières rencontres des Titans. Sélectionné au 2ème tour de la Draft, AJ Brown a déclaré ne pas être satisfait de saison rookie. Attention au phénomène. Si les Titans ont atteint les Séries, ils peuvent lui dire merci.

Quentin : Gardner Minshew (QB – Jaguars de Jacksonville)

Une moustache digne du roi Aaron Rodgers. Des performances honorables (+ de 3000 yards en 12 starts), et un vent de fraicheur sur la NFL. Des performances au-dessus ce que l’on attendait d’un 6e tour de draft ! Pour l’ensemble de sa saison et son style, il est mon rookie offensif !

Benoit : Josh Jacobs (RB – Oakland Raiders)

Après plusieurs années de recherche, les Raiders ont enfin trouvé un running back capable d’apporter une aide à l’escouade menée par Dereck Carr. Avec plus de 1000 yards au sol, sans perdre un seul ballon de la saison, il a su porter l’attaque poussive des Raiders

Julien : AJ Brown (RW – Tennessee Titans)

Plus de 1000 yards à la réception (avec une moyenne de 20,2 yards) et 8 touchdowns, une performance remarquable quand on a Marcus Mariota comme Quaterback en début de saison. Il est par ailleurs le premier Titan à dépasser les 1000 yards dans les airs depuis 2013, emmenant les siens en Play-Offs en prime.

Rookie défensif de l’année :

Benjamin : Nick Bosa (DE – San Francisco 49ers)

Le 2ème choix de la Draft a répondu aux attentes et aux espoirs que les 49ers avaient placés en lui. Avec 9 sacks et 47 tackles, le petit frère de Joey a conduit la défense de San Francisco et il est l’un des grands artisans de la réussite de sa franchise en Playoffs. Phénomène in coming.

Quentin : Nick Bosa (DE – San Francisco 49ers)

Aucun débat possible. Une saison et le benjamin des Bosa s’est imposé comme le leader de la défense des Niners. Véritable poison pour les lignes adverses, il s’est avéré être un excellent chasseur de quarterback, avec 9 sacks. Il justifie son 2e rang à la draft par une saison fabuleuse.

Benoit : Nick Bosa (DE – San Francisco 49ers)

Le plus jeune des frères Bosa s’est déjà imposé comme le leader défensif des Niners. Il apporte une réelle plus value à cette défense, au contraire de Salomon Thomas, drafté la saison dernière.

Julien : Nick Bosa (DE – San Francisco 49ers)

Faut-il seulement expliquer pourquoi ? Si les Niners sont aujourd’hui au Superbowl, Nick Bosa en a été l’un des l’acteurs majeurs en leader de la 2ème défense de la ligue. Ses 9 sacks y sont pour beaucoup, faisant de lui un véritable poison pour les Quaterbacks adverses, Mahomes est prévenu.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :