NHL

NHL – Trophées de la décennie : les Blackhawks de Kane et les Penguins de Crosby à l’honneur

Entre le 15 et le 24 janvier, la NHL a dévoilé ses récompenses individuelles, collectives et événementielles pour la décennie 2010′. Des récompenses discutées et probablement discutables mais qui dans l’ensemble sont plutôt fidèles à l’impression que nous a laissé cette belle décennie de hockey.

Ces honneurs sont délivrés par des journalistes et des membres de NHL.com et NHL.com international. Nous aurions bien aimé avoir l’avis des patineurs, des entraîneurs et des dirigeants des franchises pour donner plus de crédibilité à ses récompenses. Toutefois, ces trophées sont l’occasion pour nous de revenir sur les grands moments et les grands hommes qui ont marqué l’histoire récente de la NHL. Le CCS vous propose donc un retour sur le palmarès complet de ces neuf récompenses, avec un focus sur le trophée le plus attendu, celui de l’équipe de la décennie !

La première équipe de la décennie 2010′

Sidney Crosby (Pittsburgh Penguins – #87)

  • Palmarès (2010-2019)

2x Coupe Stanley (2016, 2017) – 1x Trophée Hart (2014) – 2x Trophée Maurice Richard (2010, 2017) – 1x Trophée Mark Messier (2010) – 2x Trophée Ted Lindsay (2013, 2014) – 2x Trophée Conn Smythe (2016, 2017) – 1x Trophée Art Ross (2014) – 8x Match des Étoiles – 2x Médaille d’or aux Jeux Olympiques (2010, 2014)

  • « Sid The Kid » au sommet de la décennie

Le capitaine des Penguins a récolté 788 points (296 buts et 492 passes) en 630 matchs disputés, il est le second meilleur pointeur de la décennie derrière Patrick Kane. Crosby est surtout le leader au pointage des Séries Éliminatoires, avec 123 points amassés (42 buts et 81 passes) en 115 matchs. Si le talent de Crosby a éclaté dès son arrivée en NHL, la décennie 2010′ est celle de la confirmation pour le Centre canadien. Probablement le joueur le plus complet de sa génération, Crosby a conduit Pittsburgh au sommet de la NHL à deux reprises, en 2016 et 2017.
Toutefois, si je ne devais retenir qu’un fait marquant pour la décennie de Sidney Crosby, ce serait assurément son but décisif en finale des Jeux Olympiques 2010 face aux États-Unis. Un but mémorable qui a probablement propulsé le Kid au rang d’icône du hockey sur glace.

Patrick Kane (Chicago Blackhawks – #88)

  • Palmarès (2010-2019)

3x Coupe Stanley (2010, 2013, 2015) – 1x Trophée Hart (2016) – 1x Trophée Ted Lindsay (2016) – 1x Trophée Conn Smythe (2013) – 1x Trophée Art Ross (2016) – 4x Match des Étoiles

  • Patrick Kane pose son emprunte sur l’histoire des Blackhawks

Patrick Kane a mené la NHL au pointage sur la décennie 2010 avec 802 points (315 buts et 487 passes) en 742 matchs. Impressionnant. Le blondinet de Chicago se classe 2ème au nombre de point inscrit en Séries avec 109 unités (41 buts et 68 passes) en 111 rencontres. Kane est surtout, avec Jonathan Toews et Duncan Keith, l’un des principal artisan du formidable succès des Blackhawks qui ont remporté trois Coupe Stanley au cours de la décennie. Avec des mains en or, Kane se distingue par un maniement du bâton exemplaire et une faculté déconcertante à esquiver ses adversaires.
Il est le joueur qui m’a donné l’amour du hockey. Insaisissable, la tornade de Chicago brille sur une patinoire. Le fait marquant de sa décennie fera probablement l’unanimité. Il s’agit de son but en Finale de la Coupe Stanley 2010, en prolongation du match 6 contre les Flyers. Nous aurons l’occasion de revenir sur cette occasion mémorable.

Aleksandr Ovechkin (Washington Capitals – #8)

  • Palmarès (2010-2019)

1x Coupe Stanley (2018) – 1x Trophée Hart (2013) – 5x Trophée Maurice Richard (2013, 2014, 2015, 2016, 2018, 2019) – 1x Trophée Ted Lindsay (2010) – 1x Trophée Conn Smythe (2018) – 5x Match des Étoiles

  • « Ovi » le buteur de la décennie

Alex Ovechkin détient le plus grand nombre de but inscrit au cours de la décennie : 437 ! Il termine 3ème au rang des pointeurs avec 780, derrière les deux noms cités ci-dessus. Chassant le record de but en carrière de La Merveille, Wayne Gretzky, Ovi est assurément le meilleur buteur de cette décennie, sans discussion possible. Le Russe a également progressé dans son jeu collectif et défensif jusqu’à être déterminant dans la victoire des Capitals en 2018. Rugueux et physiquement impressionnant, Ovechkin sera-t-il en mesure de poursuivre ses saisons incroyables ? À 34 ans, le temps ne semble pas atteindre Ovi.
À l’occasion de 600ème but dans la ligue, en 2018, la NHL nous livre un aperçu de son talent avec les 8 meilleures actions du capitaine des Caps. Régalez-vous.

Duncan Keith (Chicago Blackhawks – #2)

  • Palmarès (2010-2019)

3x Coupe Stanley (2010, 2013, 2015) – 1x Trophée Conn Smythe (2015) – 2x Trophée James Norris (2010, 2014) – 1x Match des Étoiles – 2x Médaille d’or aux Jeux Olympiques (2010, 2014)

  • Duncan Keith ou quand le travail de l’ombre passe à la lumière

S’il y a bien un mot qui pourrait définir l’assistant-capitaine des Blackhawks c’est bien « infatigable ». Du haut de ses 36 ans, Duncan Keith a disputé 1119 matchs en 15 ans de carrière et il affiche une seule saison (2012/2013) en dessous des 50 rencontres. Sa régularité physique est impressionnant surtout lorsque l’on constate que Keith possède une présence moyenne sur la glace de 25 minutes… Si son endurance est probablement l’élément le plus représentatif des forces de Keith, son charisme et sa capacité à élever le niveau de son équipe sont aussi à souligner. Lors des trois campagnes victorieuses de Chicago, Duncan Keith s’est montré omniprésent sur la glace, que ce soit en équipe complète ou en infériorité numérique. Si vous cherchez la définition du « mâle alpha », le nom de Duncan Keith fera l’affaire.
Même vieillissant, Keith reste un élément primordiale du côté de Chicago. Lors de la victoire des Blackhawks en 2015, Duncan Keith a remporté le trophée du joueur le plus utile des Séries, le trophée Conn Smythe. Voici les meilleurs moments du défenseur emblématique de Chicago lors de cette campagne compilés par Sportsnet :

Drew Doughty (Los Angeles Kings – #8)

  • Palmarès (2010-2019)

2x Coupe Stanley (2012, 2014) – 1x Trophée James Norris (2016) – 3x Match des Étoiles – 2x Médaille d’or aux Jeux Olympiques (2010, 2014)

  • Doughty, la force brute de Los Angeles

À l’instar de Duncan Keith, Drew Doughty fait lui aussi parti de ces joueurs que le temps de présence sur la glace n’affecte pas ses performances. Inépuisable, le défenseur des Kings possède une moyenne de temps de présence de 26:17 minutes sur la glace en 902 rencontres. Productif en attaque, Doughty est au 7ème rang des pointeurs parmi les défenseurs avec 439 points amassés en 772 matchs disputés au cour de la décennie. Mais évidemment, c’est par sa défense que le natif de London au Canada s’illustre. Avec des déplacements précis et un positionnement toujours efficace, Doughty est un excellent bloqueur de tir mais aussi un redoutable metteur en échec, notamment devant ses filets.
Drew Doughty s’est particulièrement illustré lors des deux campagnes victorieuses des Kings en 2012 et 2014. Revivez la superbe saison 2014 du défenseur de Los Angles :

Marc-André Fleury (Pittsburgh Penguins/Las Vegas Golden Knights – #29)

  • Palmarès (2010-2019)

2x Coupe Stanley (2016, 2017) – 1x Match des Étoiles – 1x Médaille d’or aux Jeux Olympiques (2010)

  • La gloire avec Pittsburgh et le renouveau avec Las Vegas

Marc-André Fleury affiche le plus grand nombre de victoire en NHL au cours de la décennie avec 322 matchs remportés. Il est 3ème au rang des départs (543) et 5ème pour les blanchissages (43). Deuxième gardien des Penguins derrière Matt Murray lors de leur victoire en 2016, Fleury a réalisé une excellente campagne 2017 et est probablement l’un des grands artisans de la seconde Coupe Stanley de Pittsburgh au cours de la décennie. En 15 matchs, il affiche un bilan de 9 victoires et 6 défaites avec un pourcentage de sauvetage de 92,4%. Alors que certains prédisaient la fin du natif de Québec, Fleury a réalisé une saison magnifique sous ses nouvelles couleurs de Las Vegas. Incroyable lors de cette mythique campagne de Playoffs des Golden Knights, Fleury rend une fiche de 13-7-0 et un superbe 92,7% d’arrêts. Et même si cela n’a pas suffit pour remporter sa 3ème Coupe Stanley de la décennie, MAF est assurément l’une des grandes figures parmi les gardiens de la NHL.
Regardez et savourez le talent de Fleury au cours de la saison 2017-2018 avec les Golden Knights de Las Vegas :

La deuxième équipe de la décennie 2010′

L’arrêt de la décennie 2010′

Nous sommes en 2018, deuxième match de la Coupe Stanley entre les surprenants Golden Knights et les Capitals d’Ovechkin. Il ne reste que quelques minutes à jouer, les Caps mènent 3-2 lorsqu’une rondelle revient par hasard dans sur le bâton de l’attaquant de Las Vegas, Alex Tuch. Braden Holtby lit parfaitement la trajectoire et réalise l’un des plus beaux arrêts de l’histoire de la NHL. Vidéo à l’appui.

L’entraîneur de la décennie 2010′

Joel Quinneville (Chicago & Florida)

Joel Quenneville a remporté trois Coupe Stanley avec les Blackhawks de Chicago – Source : NBC Sport

Le moustachu a réussi à exploiter tout le potentiel d’une équipe talentueuse lorsqu’il a prit les commandes des Blackhawks de Chicago. Joel Quenneville a permis aux Blackhawks de remporté trois Stanley Cup en 10 ans. Superbe prestation pour Quenneville qui va essayer de poursuivre son excellent parcours avec les Panthers de Floride.

L’organisation de la décennie 2010′

Chicago Blackhawks

Chicago Blackhawks – Source : Lausanne- HC Partisan

La série de la décennie 2010′

LA Kings vs. Chicago Blackhawks – Finale Ouest 2014

En 2014, la Conférence Ouest s’est soldée par une série historique entre les Kings de Los Angeles et les Blackhawks de Chicago. Menés 3 matchs à 1, les Kings reviennent dans la série et s’impose au terme d’un match 7 incroyable ! Ils remporteront la Stanley Cup en finale contre les Rangers de New-York.

Le match de la décennie 2010′

Boston Bruins vs. Toronto Mapple Leafs – Match 7 2013

Retour en 2013, premier tour des Séries. Boston est mené de 3 buts dans la dernière période de ce Match 7. Mais le destin s’est emmêlé dans cette partie. Horton d’abord, Lucic ensuite et enfin Bergeron valide le come-back des Bruins qui l’emporteront en prolongation.

L’événement de la décennie 2010′

Classique hivernale de 2014 : Leafs vs Red Wings à Michigan

Source : LaPresse

Il s’agit de la 6ème édition de la Classique Hivernale de la NHL. Dans un stade de l’Université de Michigan en feu et complètement plein, Toronto et Detroit ont livré une superbe bataille sur la glace qui restera dans l’histoire. Record d’affluence pour un match de hockey avec plus de 105 491 spectateurs.

Le moment de la décennie 2010′

Le gala des 100 plus grands joueurs de la NHL

En 2017, la NHL a fêté ses 100 ans, l’occasion pour elle de dévoiler les 100 plus grands joueurs de son histoire – Source : Le 7e choix

Le but de la décennie 2010′

Patrick Kane – But en prolongation contre les Flyers (2010)

Nous vous en parlions lors de la présentation de Patrick Kane, son but lors du match 6 de la Finale de la Coupe Stanley 2010 contre les Flyers est tout simplement un chef d’oeuvre résumant parfaitement le talent de Kane et la décennie glorieuse de Chicago.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :