Basket

NBA Trade Deadline – Premier gros deal : Capela aux Hawks, Covington aux Rockets

« Blockbuster » Trade : les détails

  • Atlanta reçoit: Clint Capela et Nene
  • Houston reçoit: Robert Covington, Jordan Bell + un futur 2ème tour de draft
  • Minnesota reçoit: Malik Beasley, Evan Turner, Jarred Vanderbilt, Juancho Hernangomez + 1er tour de draft des Nets 2020
  • Denver reçoit: Gerald Green, Noah Vonleh, Keita Bates-Diop, Shabazz Napier + 1er tour de draft des Rockets 2020

Ces dernières heures les rumeurs étaient de plus en plus fortes et rapprochées sur un éventuel mouvement de Houston incluant Clint Capela. Depuis quelques matchs, D’Antoni fait jouer ses Rockets en full small-ball où PJ Tucker joue « pivot » et où l’on retrouve un Russell Westbrook au poste d’ailier-slasher. Il semble que D’Antoni veuille exploiter à l’extrême le spacing et donc le tir à 3pts. Dans ce contexte, c’est le pivot Suisse qui a été poussé vers la sortie. Via un « blockbuster trade » impliquant 4 équipes, il est envoyé aux Hawks d’Atlanta. Les Rockets ont donc récupéré Robert Covington en provenance de Minnesota. Un ailier défensif (NBA All-Defensive First Team en 2017-2018) capable de planter derrière l’arc. Ils ont surtout fait de la place dans le salary cap et compte probablement récupérer un pivot via un buy-out ou un free agent. Voilà pour les « gros noms » de ce trade.

Ce deal implique pas moins de 12 joueurs soit le plus grand nombre de joueurs impliqués depuis celui de Patrick Ewing aux Sonics de Seattle. Au rang secondaire, on retrouve de nombreux role players permettant d’équilibrer le trade.
Tout d’abord, Jordan Bell fait ses valises en compagnie de Covington, direction Houston. L’ex-intérieur athlétique des Warriors n’a pas confirmé aux Wolves mais il pourrait bien s’éclater avec les Rockets. Dans la second unit et dans le système D’Antoni, Jordan Bell aura du temps de jeu et avec un maître du pick n’ roll comme Harden, il sera assurément mis en lumière. Rappelez-vous, même Kenneth Faried était redevenu attirant avec les Rockets…
Ensuite, Néné Hilario prend la direction d’Atlanta pour compenser les salaires. Il rejoint la liste des joueurs aux contrats expirants des Hawks et sera sûrement poussé à la sortie à la fin de son contrat cet été.
Parlons à présent des autres équipes impliquées dans ce trade. La galère des Timberwolves de Minnesota a poussé les dirigeants à agir avant la trade deadline. Les Wolves parviennent à récupérer un arrière prometteur en la personne de Malik Beasley. Annoncé sur le départ, l’ex de l’Université de Florida State apportera ses talents au scoring dans le Minnesota. Il arrive en compagnie de son coéquipier Juan Hernangomez. L’ailier espagnol pourra contribuer à donner du scoring au banc des Wolves, lui qui possède un très honnête shoot extérieur. Autre joueur à arriver dans le Minnesota : Evan Turner. Le « vétéran » arrive avec un gros contrat expirant et surtout le 1er Tour de Draft 2020 des Nets en provenance d’Atlanta. Un très bon coup de la part des Wolves qui auront probablement 2 lottery pick pour la Draft 2020 et lorsque l’on sait le nombre de guards de talent qui seront présents… Invités surprise de ce trade, les Nuggets de Denver parviennent à récupérer quelques joueurs intéressants pour compléter leur effectif. Shabazz Napier sera probablement le meneur de second unit alors qu’un joueur prometteur comme Keita Bates-Diop pourra apporter son physique dans le frontcourt et lorsqu’on connait les capacités de développement de la franchise du Colorado, on se doute qu’il pourra révéler tout son potentiel. C’est un peu le même constat pour Noah Vonleh, même si l’ancien Knicks et Blazers semble partir de plus loin. Dernier joueur impliqué dans ce trade, Gerald Green, apportera ses qualités de shooteur extérieur en sortie de banc pour Denver.

Si on devait juger ce « blockbuster trade« , qui serait l’équipe gagnante ? Il semble que les Hawks aient réalisé un gros coup en attirant le pivot Clint Capela. De plus, dans les plans de D’Antoni, l’arrivée de Covington sera un gros plus défensif pour les Rockets même s’il semble que la contrepartie soit un peu élevée… Les Wolves s’en sortent plutôt bien en récupérant Malik Beasley, un 1er Tour de Draft et le contrat expirant de Turner. Même constat pour les Nuggets qui apportent de la taille sur le banc ainsi qu’un meneur gestionnaire pour la second unit. Dans l’ensemble, et dans un premier temps, il apparaît que ce trade soit un « win/win ». Et vous que pensez-vous de ce gros transfert ?

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :