A l'affiche Foot Ligue 1

Nasser Al-Khelaïfi, inculpé par la justice suisse pour « instigation à la gestion déloyale » !

Ce jeudi 20 février, la justice suisse a indiqué avoir inculpé le président du Paris-Saint-Germain et patron de BeInSports, Nasser Al-Khelaïfi ainsi que l’ex numéro deux de la FIFA, Jérôme Valcke, pour « instigation à la gestion déloyale ».

Tout deux ont été inculpés suite à une enquête de plus de trois ans, portant sur l’attribution des droits de retransmissions de plusieurs éditions de la Coupe du monde de football et de la Coupe des confédérations.

Le président du PSG est soupçonné d’avoir mis à disposition de Jérôme Valcke (ex secrétaire géneral de la FIFA), une somptueuse résidense en Sardaigne, gratuitement pendant plus d’un an. Le loyer non demandé s’éléverait à 1 million d’euros. La justice suisse s’est basée sur des messages échangés entre les deux individus.

Nasser Al-Khelaïfi, peut toutefois être soulagé puisque une plainte de la FIFA a été retiré (suite à un accord à l’amiable) et il n’est plus accusé de corruption pour l’attribution des droits des Coupe du monde 2026 et 2030 mais d’instigation à la gestion déloyale.

Selon Me Mangeat, avocat du président du PSG, l’accusation restante n’est pas dangereuse pour son client :

« Notre client n’est plus accusé que d’une seule et unique infraction: d’avoir incité Jérôme Valcke à ne pas restituer à la Fifa de prétendus avantages. Cette accusation manque de sérieux. Elle n’a du reste été mentionnée pour la première fois que le 2 décembre 2019, à la surprise de toutes les parties, n’a pas été instruite, et notre client n’a jamais pu s’exprimer à son sujet. […] Nous sommes confiants et plaiderons l’acquittement plein et entier de notre client.« 

Me Grégoire Mangeat

Jérôme Valcke, de son côté, a été suspendus, en 2015, de toutes activitées liés au football par la fédération internationale pendant 10 ans.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :