Foot Ligue 1

Ligue 1 : et si le FC Metz avait conservé ses meilleurs joueurs?

Malgré la première descente en National de son histoire en 2012, le FC Metz est de retour en Ligue 1 depuis cette saison, avec la réputation d’un club habitué à faire l’ascenseur. Si l’on pourrait penser que le FC Metz aurait eu beaucoup de joueurs « moyens », la formation messine et le partenariat avec Génération Foot ont permis au club de posséder certains joueurs de classe mondiale. Et si Metz avait conservé tous ses meilleurs joueurs?

Avant-propos : Afin de réaliser cet article, nous avons pris en compte les joueurs, toujours en activité, ayant passé au moins une saison au sein du club nordiste, que ce soit en centre de formation ou en équipe sénior. De plus, pour composer le meilleur onze possible, nous nous sommes basés sur les valeurs marchandes en cours sur le site spécialisé, transfermarkt. Le onze titulaire est formé des valeurs marchandes les plus élevées en respectant les positions habituelles ou secondaires de chaque joueur (Ex: Maxwel Cornet est placé latéral gauche car il est listé comme pouvant jouer à ce poste sur le site).

Thomas Didillon (Gardien): Très souvent sélectionné chez les équipes de France de jeunes, le portier a fait toute sa formation en Lorraine, à l’ES Metz puis au FC Metz. Prêté en 2e division Belge avant de devenir portier numéro 1 en Lorraine, Didillon restera 2 ans titulaire entre les montants du stade Saint Symphorien. Ses performances porteront son club en Ligue 1 lors de sa première saison, ou il évoluera un an avant d’être acheté par le RSC Anderlecht. Il y disputera une première saison pleine, mais se retrouve n°2 cette saison. En Janvier, il est alors prêté avec option d’achat au KRC Genk, ou il semble retrouver du temps de jeu.

Valeur marchande : 3,5 millions d’euros.

Bouna Sarr (Défenseur droit): Lui aussi formé au FC Metz, il est annoncé comme un très bon joueur en devenir à ses débuts. Jouant sur l’aile droite, il commence en équipe première à 19 ans. Alors que le club descend en National, Bouna Sarr connaîtra 2 montées successives jusqu’en Ligue 1, ou il sera repéré par l’OM. Les olympiens achètent le messin pour environ 1,5 millions d’euros. Depuis 4 ans maintenant, Sarr aura connu différentes périodes à l’OM: détesté des supporters pour son manque de justesse technique, remplaçant, adulé pour ses performances en latéral droit, Sarr a même été proche de l’équipe de France lors de sa très grosse saison de 2018.

Valeur marchande: 8 millions d’euros.

Kalidou Koulibaly (Défenseur central): Considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux du monde, Koulibaly a fait ses débuts à Metz. Durant 2 ans, il jouera 42 matchs en Ligue 1/Ligue 2, mais lors de la relégation en National, le sénégalais s’envole alors vers Genk. Il y restera aussi 2 ans, avant de repartir vers Naples pour 8 millions d’euros. Il se révèle alors très vite aux yeux du grand public, et c’est à cette période qu’il rejoint aussi l’équipe nationale Sénégalaise, après avoir joué pour la France en équipes de jeunes.

Valeur marchande : 75 millions d’euros.

Moussa Niakhaté (Défenseur central): A 18 ans, Moussa Niakhaté fait ses débuts professionnels avec Valenciennes. 3 ans plus tard, le FC Metz enrôle le défenseur Français. A Metz, il s’impose comme un très grand espoir français à son poste, si bien qu’il est sélectionné chez les Espoirs. Sa très bonne saison à Metz lui vaudra un transfert en Allemagne, à Mayence, pour 8 millions d’euros. L’an dernier, sur les 34 matchs de Bundesliga, il en a disputé 33.

Valeur marchande: 14 millions d’euros.

Maxwel Cornet (Défenseur gauche): L’Ivoirien rejoint le FC Metz à 7 ans. Très précoce, il débute avec l’équipe première à 16 ans, ou il jouera une trentaine de matchs jusqu’en Janvier 2015. Mis au placard par le club parce qu’il refuse de prolonger son contrat l’été précédent, il s’engage pour 400 000 euros à l’Olympique Lyonnais. Cornet étant un très gros espoir Français, l’OL pense réaliser un très bon coup. 5 ans plus tard et 204 matchs disputés, force est de constater que Maxwel Cornet n’as pas exploité tout son potentiel. Ses limites techniques et tactiques ne l’ont cependant pas empêche d’accéder à la sélection Ivoirienne, bien qu’il ait connu toutes les sélections de France chez les jeunes.

Valeur marchande: 13 millions d’euros.

Miralem Pjanic (Milieu central): Formé au FC Metz, il n’y restera qu’une saison en pro en disputant 28 matchs. Catégorisé comme prodige, il est acheté par l’OL, malgré les appels de phare des plus grands clubs Européens. Il restera 3 ans à l’OL, avant d’être acheté par la Roma, les gones souhaitant le vendre pour faire de la place à Gourcuff et Clément Grenier. A rome, il s’impose comme un joueur de classe mondiale, si bien qu’il est transféré à la Juventus en 2016 pour 32 millions d’euros. Il y joue encore actuellement et a remporté les premiers titres de sa carrière, 2 championnats et 2 coupes d’Italie. Il est aussi un pilier de sa sélection ou il possède 92 sélections.

Valeur marchande: 70 millions d’euros.

Florent Mollet (Milieu central): Aujourd’hui à Montpellier, Florent Mollet est un habitué des terrains français. Depuis 2012, il a joué à Dijon, à Créteil, puis à Metz entre 2016 et 2018. Milieu de terrain offensif, créateur, tireur de coups de pieds arrêtés, il y jouera 52 matchs, inscrit 8 buts. C’est depuis 2 ans et son transfert à Montpellier que Florent Mollet impressionne les observateurs du foot français. Avec 14 buts et 5 passes décisives en une quarantaine de matchs, le milieu offensif marque les esprits notamment grâce à sa très grosse frappe.

(Valeur marchande : 9 millions d’euros)

Franck Ribéry (Milieu offensif): Peut-on résumer la carrière de Ribéry en quelques lignes ? Essayons. Révélé sur le tard, il s’engage au FC Metz à 21 ans. Ses performances remarquées lui offrent un transfert à Galatasaray après seulement 6 mois en Lorraine, ainsi que ses premières sélections en équipe de France. De retour en France, à Marseille dès l’été suivant, il restera 2 ans dans la cité phocéenne. Il disputera la coupe du monde 2006 (vas-y mon petit!) avec la France ou il inscrira son premier but contre l’Espagne. En 2007, il s’envole pour le Bayern, ou il restera 13 ans, formant le fabuleux duo Robéry avec Arjen Robben. Il joue aujourd’hui à la Fiorentina. En 2013, il termine 3e du Ballon d’Or.

(Valeur marchande: 4 millions d’euros)

Ismaila Sarr (Ailier droit): Formé à Génération Foot, le sénégalais signe son premier contrat pro à Metz à 18 ans, en 2016. En Ligue 1, il impressionne par sa vitesse, sa percussion et son sens du dribble. Si bien que le Stade Rennais s’attache ses services pour 20 millions d’euros un an seulement après son arrivée en Lorraine, en 2017. En 2 ans,il dispute presque 80 matchs et inscrit 18 buts, avant d’être acheté par Watford. Au club Anglais depuis l’été dernier, il lutte pour le maintien. Il compte aussi 29 sélections avec le Sénégal à seulement 21 ans.

Valeur marchande : 27 millions d’euros.

Andy Delort (Buteur): Sûrement le joueur au parcours le plus chaotique de ce 11. Ayant connu plusieurs clubs en France (Ajaccio, Toulouse, Caen, Metz, Tours, aujourd’hui Montpellier) et à l’étranger (Tigres, Wigan), son passage à Metz ne marquera pas les esprits. Recruté en prêt pour 6 mois, il disputera 13 matchs et inscrit 1 but. Aujourd’hui, il brille à Montpellier, tout comme Florent Mollet. Il a disputé il y a quelques mois ses premiers matchs avec l’Algérie, remportant au passage la CAN 2019.

Valeur marchande: 13 millions d’euros.

Sadio Mané (Alier gauche): 4e du ballon d’or 2019, vainqueur de la Ligue des Champions l’an passé, sûrement vainqueur de la Premier League cette année, a joué au FC Metz. Seulement 6 mois, certes, mais tout de même. Lui aussi passé par Génération foot, il rejoint la Lorraine en 2013. Seulement 6 mois après, le RB Salzbourg s’attache ses services. Il restera 2 ans en Autriche ou il fera parler la poudre (45 buts en 87 matchs), ce qui lui donnera la possibilité de s’engager pour Southampton pour 11 millions d’euros. En Angleterre, il passe un palier et est recruté par Liverpool, ou il passera encore un palier, et est aujourd’hui un des meilleurs footballeurs mondiaux.

Valeur marchande : 150 millions d’euros.

Remplacants : Oukidja (2M), Mamadou Fofana (3,5M), Bronn (5M), Falette (3,5M), Palomino (10M), Adama Traoré (3M), Ndoram (3,5M), Angban (3,5M), Niane (3,5M), Diallo (10M), Fernandez (6M).

Le 11 titulaire est d’une valeur marchande de 386,5 millions d’euros, la valeur totale avec les remplaçants est de 440 millions d’euros. Si le FC Metz avait ces joueurs là, il aurait le deuxième meilleur effectif Français, derrière le PSG mais devant Lyon, Monaco, etc. Comme prévu, le onze et les remplaçants sont fortement marqué par la formation messine et le partenariat avec génération foot (10/23). La valeur marchande totale est d’ailleurs très grandement fortement influencée par Koulibaly, Pjanic et Mané qui cumulent à eux trois 295 millions d’euros, soit plus de la moitié. Les remplaçants sont pour la plupart encore au club (8/11), ce qui montre que le club est peut être en passe d’enfin se pérenniser en Ligue 1.

Le club lorrain possède une véritable mine d’or avec Génération Foot, mine d’or qu’ils n’ont pas fini d’exploiter. Ce partenariat, leur centre de formation et quelques bons coups sur le marché des transferts leur permettront peut-être, enfin, d’arrêter d’être un club habitué à faire l’ascenseur.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :