Omnisport

Natation : Sun Yang, triple champion olympique, suspendu 8 ans !

La Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a rendu public son verdict concernant l’icône de la natation chinoise ce vendredi matin. Sun Yang est suspendu 8 ans de toutes compétitions pour avoir refuser un contrôle antidopage en septembre 2018.

La Fédération Internationale des Sports Aquatiques (FINA) avait tenté de protéger le triple champion olympique en estimant que le protocole de contrôle antidopage n’était pas conforme au règlement international. Mais voilà, le TAS a jugé à l’unanimité que l’athlète chinois a bien violé le code disciplinaire de la FINA. A 28 ans, Sun Yang avait déjà été suspendu pour 3 mois après un échec au contrôle antidopage en juillet 2014.

Très vivement critiqué par les autres concurrents, dont notamment Camille Lacourt et son célèbre il « pisse violet », Sun Yang avait fait la fierté du peuple chinois en remportant le 400 mètres nage libre ainsi que le 1500 mètres nage libre aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. Quatre plus tard, il remporte l’or sur le 200 mètres nage libre à Rio. Sun Yang, c’est aussi 11 titres mondiaux entre 2011 et 2019. Une carrière qui sera marquée par la polémique et des gestes forts, comme lorsque l’Australien, Mark Horton décide, en 2019, de ne pas monter sur le podium du 400 m afin de ne pas figurer aux côtés du champion chinois.

Enfin un peu de justice dans le sport ? Probablement. Dans tous les cas, Sun Yang écope de la peine maximale, 8 ans de suspension, mais pourra encore faire appel. Un feuilleton qui n’est peut-être pas encore terminé.

Image de couverture : Eurosports – Gretty Image

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :