News Omnisport

Au sein du sport français, l’éclosion des talents de demain

Depuis plusieurs mois, une jeunesse très prometteuse fait son apparition sur le devant la scène sportive française. Mais pour ne pas que les jeunes sportifs se voient tout en haut de l’affiche trop rapidement, les fédérations commencent à développer des projets sur le long terme.

Une jeunesse dorée arrive. Alors que certains se rapprochent de la retraite, des petits nouveaux font progressivement leur apparition. Si les résultats des équipes françaises ou des sportifs français peuvent parfois prêter à sourire, j’en connais qui ne doivent plus l’avoir en voyant le dépôt de bilan se profiler. Qu’ils s’appellent Jimmy Gressier, Émilien Jacquelin, ou qu’ils soient joueurs de tennis, jeunes et tricolores, tous doivent faire grincer des dents la Fédération Française de la Lose.

Jimmy Gressier, l’endurant

Il n’a que 22 ans, et pourtant il n’arrête pas de remporter des titres. Celui qui est arrivé à l’athlétisme il y a seulement cinq ans, cumul huit titres de champion d’Europe de cross, deux titres de champion d’Europe espoir sur piste et trois titres de champions de France. Avec son coéquipier Hugo Hay, il enchaîne les podiums espoirs, que ce soit en individuel ou en relais. En 2018, à l’arrivée des championnats d’Europe à Tilbourg aux Pays-Bas, le tricolore, largement en avance sur ses adversaires, va même s’octroyer le plaisir de réaliser une glissage sur les genoux. Une célébration de footballeur (sa passion) qui ne va pas passer innaperçue.

Son talent ne s’arrête pas à la boue ou à la gomme d’une piste d’athlétisme. Jimmy Gressier est un coureur sur route et le 16 février dernier, il a battu le record d’Europe du 5 kilomètres sur route à Monaco en 13 minutes 18. Sa technique de course et sa puissance dans les jambes lui ont permis de pulvériser ce record de plus de 11 secondes et de finir deuxième de la course derrière l’Ougandais Joshua Cheptegei, qui a, quant à lui, battu le record du monde en bouclant sa course e 12 minutes 51. A Tokyo, Jimmy Gressier, sera donc une chance de médaille pour la France. Reste désormais à savoir sur quelle ligne de départ, le jeune athlète s’alignera.

Émilien Jacquelin, le mini Fourcade

Il a tout pour être le Martin Fourcade de demain. Le jeune Emilien Jacquelin, 24 ans est rapide sur les skis et adroit au tir. Lors des Mondiaux d’Antholz en Italie, la pépite tricolore, a même remporté sa première course individuelle, c’était lors de la poursuite, s’offrant dans le même temps son premier titre de champion du monde alors qu’il avait réalisé son premier podium cette saison en coupe du monde.

Exceptionnel, le tricolore a tenu tête à Johannes Boe jusqu’au bout. Aidé par ses années cyclisme, qu’il a pratiqué très jeune, il s’est littéralement joué du Norvégien, alliant bluff et intelligence tactique.

La saison n’est pas encore terminée pour Emilien Jacquelin, qui peut espérer rajouter de nouveaux podiums afin de consolider sa septième place au classement général de la Coupe du Monde. Cette saison, encore trois épreuves sont au programme: Nove Mesto en République-Tchèque (du 5 au 8 mars), Kontiolahti en Finlande (du 12 au 15 mars) et Oslo-Holmenkollen en Norvège, là où Johannes Boe avait été incroyable la saison dernière en remportant les trois courses proposées. En conservant cette dynamique, Emilien Jacquelin, pourra-t-il remporter un deuxième succès en individuel cette saison ? Réponse très rapidement…

La jeunesse française débarque comme un boulet de canon

L’arrivée de cette jeunesse doit permettre de créer un nouveau souffle au sein du sport français. Un vivier important qui doit servir en vue de Paris 2024. Préparer dès aujourd’hui les athlètes aux événements de demain, c’est toute la politique que sont en train de mettre en place les fédérations nationales. Le Café Crème Sport vous parlait il y a quelques jours de Sasha Zhoya. A 17 ans, c’est sans aucun doute lui qui assurera la relève de demain en prenant la place de Pascal Martinot Lagarde sur les courses de haies. Il a d’ailleurs pulvérisé le record du monde junior du 60m haies en salle en enregistrant un chrono de 7″34. Mais ce jeune garçon a également pleins d’autres atouts pour se frayer un joli chemin tout en haut de l’athlétisme mondial.

Sasha Zhoya lors de son record du monde du 60m haies. Photo AFP

Le tennis français, beaucoup décrié, voit également une nouvelle génération arrivée. Avec l’explosion progressive du jeune Ugo Humbert (43e), 21 ans, qui s’est imposé à Auckland juste avant l’Open d’Australie, le tennis français s’est redonné un nouveau souffle. Lors de l’Open d’Australie junior, notamment où trois tricolores se sont glissés en demi-finale, suivi d’une finale franco-française opposant Arthur Cazaux, 17 ans, à Harold Mayot, 18 ans et remportée par le second. Il ne faut pas oublier non plus Hugo Gaston, né en 2000, qui commence juste a découvrir le circuit principal et ses Grands Chelem. Chez les filles, Elsa Jacquemot, 16 ans, était tête de série numéro 1 à l’Open d’Australie junior. Malheureusement pour elle, elle a été sortie assez tôt du tournoi. Diane Parry, a quant à elle pu découvrir les Grand Chelems WTA. La jeune joueuse de 17 ans s’était même offert le luxe de passer un tour à Roland Garros (à l’âge de 16 ans), en éliminant Vera Lapko 6-2, 6-4 avant d’être sortie par Elise Mertens 6-1, 6-3.

Harold Mayot s’était montré impressionnant pendant l’Open d’Australie. Photo Getty Images

Cette volonté de préparer se retrouve dans de nombreux sports. Ne pas griller les étapes et faire les choses les unes après les autres. C’est ce qu’essaye de faire Fabien Galthié avec l’équipe de France de rugby. Avec un groupe qui pour la plupart des joueurs, découvrent les A, il n’a jamais caché sa volonté de les préparer en vue du Mondial 2023 qui se déroulera en France, un an avant les Jeux Olympiques.

Souvent décrié en tant que Manager Général de la Haute performance de l’agence national du sport, l’ancien sélectionneur de l’équipe de France de handball Claude Onesta, pourrait bien voir l’avenir s’éclaircir. Finalement, voir sur le long terme, c’est sûrement ce qu’il y a de mieux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :