A l'affiche Foot News

OL-PSG (1-5) : Les parisiens se hissent en finale de Coupe de France !

À une semaine du match retour contre le Borussia Dortmund, en huitième de finale de Ligue des Champions, les Parisiens se sont rassurés, en l’emportant face à Lyon, en demi-finale de Coupe de France. Le PSG sera donc opposé, en finale, à Saint-Étienne ou à Rennes. Débrief de cette rencontre…

Les compositions

Du classique pour Thomas Tuchel avec ce 4-2-4 ou 4-2-2-2, et un quatuor offensif démentiel composé de Neymar, Mbappé, Cavani et Sarabia (Di Maria étant mis au repos). Du côté de Rudi Garcia, la même équipe que face à Saint-Étienne ou presque était sur le pré (Toko-Ekambi remplaçant Bertrand Traoré) ce soir. Bruno Guimaraes, la trouvaille de l’OL, était une nouvelle fois titulaire en numéro 6.

Une première mi-temps équilibré

Le début de match part très rapidement sur les chapeaux de roues puisque les hommes de Rudi Garcia ouvrent le score dès la 11e minute par l’intermédiaire de Martin Terrier qui est à la conclusion d’un joli mouvement initié par Bruno Guimaraes, Léo Dubois et Karl Toko-Ekambi. Le Paris Saint-Germain va répondre très rapidement et trois minutes plus tard, sur un corner botté par Pablo Sarabia, Layvin Kurzawa est à la réception du ballon et dévie le cuir devant la cage d’un Anthony Lopes totalement battu, Kyllian Mbappé, qui rodait, n’a plus qu’à pousser la balle au fond des filets. Un but partout après seulement 14 minutes de jeu et la suite du match sera du même acabit.

En effet lyonnais et parisiens vont se rendre coup pour coup durant ce premier acte et les sorties de balles initié par Bruno Guimaraes, côté lyonnais, vont mettre les Parisiens plusieurs fois en difficultés et vont donner plusieurs situation de contre pour l’OL. Ces derniers ne vont pas réussir à concrétiser ces occasions et vont manquer d’efficacité et de lucidité dans le dernier geste. En face, les Parisiens, parviennent à avoir la possession du ballon, mais ne réussissent que très rarement à déborder un bloc lyonnais bien en place. La seule frayeur pour les lyonnais va intervenir juste avant la pause, sur une merveille de balle piqué, de la part de Neymar, Cavani arme une reprise de volée qui heurte le montant droit d’Anthony Lopes. Les deux équipes rentrent aux vestiaires sur ce score nul d’un but partout.

Célebration de Martin Terrier sur l’ouverture du score lyonnaise
(Photo : AFP)

Un fait de jeu déterminant, en seconde période

La seconde mi-temps débute sur les mêmes standards que la première, avec beaucoup d’intensité et de situations chaudes, notamment pour Lyon. Les coéquipiers de Moussa Dembélé vont dominer les 15 premières minutes de ce deuxième actes et le duo Aouar – Guimaraes va rayonner sur la pelouse du Groupama Stadium, malheureusement pour les lyonnais, comme en première mi-temps, le manque d’efficacité va se faire ressentir et malgré plusieurs situations dangereuses, ni Dembélé, ni Terrier, ni Dubois n’arrivent à inscrire ce second but.

Finalement, au moment où les Parisiens étaient au plus mal, Neymar parvient à centrer pour Cavani dans la surface lyonnaise, Marçal, battus par le centre, contre le ballon de la main. Monsieur Buquet n’hésite pas : penalty pour Paris + second carton jaune pour Marçal. Les hommes de Rudi Garcia vont finir le match à 10. Neymar ne se prive pas pour inscrire le second but parisiens (63e, 1-2). La suite du match sera un récital des joueurs de Thomas Tuchel avec, notamment un troisième but du PSG, exceptionnel de la part de Mbappé, il part de son camp, élimine Guimaraes, s’avance jusqu’à la surface lyonnaise puis donne un tour de rein à Marcelo, avant de s’en aller battre Anthony Lopes d’un pointu (70e, 1-3). En fin de match Sarabia va aggraver le score suite à cafouillage dans la surface Gone (81e, 1-4) avant que Mbappé, encore lui, ne scelle le score et s’offre un triplé en toute fin de match (90e+2, 1-5).

Malgré l’ampleur du score, on ne peut pas vraiment dire que les Parisiens se sont totalement rassurés, surtout dans le jeu, puisque pendant près d’une heure et jusqu’à l’expulsion de Marçal, les Lyonnais faisaient plus que jeu égal avec les Parisiens et auraient mérités de mener au score. Ceci dit, le PSG va retrouver la finale de Coupe de France pour la 19e fois de son histoire, un record en France. Demain soir nous connaîtrons l’adversaire du PSG, en finale; Saint-Étienne ou le Stade Rennais.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :