Basket Brèves NBA

Joakim Noah aux Clippers : LAC manque d’un pivot, vous disiez ?

C’est la Woj’ Bomb du soir ! Vingt-quatre heures à peine après la signature de Dion Waiters aux Lakers, les Clippers répondent en engageant Joakim Noah jusqu’à la fin de saison. Les deux formations de Los Angeles se donnent les moyens, eux-aussi, de s’envoler vers le titre…

22h38, Vendredi 6 Mars. La bombe est lâchée :

Le pivot français a pris part récemment à un Workout pour les Clippers, l’objectif étant de tester le joueur sur sa fiabilité physique et mentale. Pour les Clippers, cette arrivée est synonyme d’un renforcement du secteur intérieur et c’est une vraie recrue de poids pour LAC. On s’explique.

Par sa suractivité physique, Joakim Noah est un très bon défenseur de périmètre, non pas au niveau des contres mais dans la défense peu visible statistiquement. Il est très sûr au niveau des appuis et il est difficile à enfoncer , ce qui lui a permis d’être DPOY lors de la saison 2013/2014. Hyperactif donc, difficile à bouger, Noah rentre dans la lignée des profils sur lesquels LAC a eu des carences. Si Noah est parti pour être dans la second unit, cela permettra à Harrell de retrouver un poste 4 qui est plus en accord avec sa taille, courte pour un pur numéro 5. Joakim Noah permettra donc aux Clippers d’avoir une rotation viable en poste 5 derrière Ivica Zubac, avec un capital rebond intéressant et surtout une activité qui va user les pivots adverse. Et un pivot moins lucide, c’est un pivot plus facile à neutraliser lorsqu’on attaque le cercle.

Bref, nous y reviendrons peut-être plus en détails mais cette arrivée de Joakim Noah correspond à un vrai besoin ciblé par les Clippers, à savoir le poste 5 où seul Ivica Zubac rentre à 100% dans les clous. Défense, agressivité, interceptions, bout de shoot à 4m, qualité de passe… Voilà, en quelques mots, les qualités du français. Not bad, pour LAC.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :