NHL

NHL – Top 5 du Repêchage 2020 : profils des futurs talents du hockey mondial

Alors que le commissaire Gary Bettman vient d’annoncer la suspension de la saison NHL pour une durée indéterminée, le CCS décide de se concentrer sur le futur du hockey mondial avec une analyse détaillée du Top 5 du repêchage 2020. Il se déroulera à Montréal le 26 juin prochain, et sera peut-être celui qui changera la face de la NHL pour la prochaine décennie.

Un repêchage d’une grande qualité avec une profondeur impressionnante. Nous vous proposons un décryptage des cinq meilleurs talents de ce repêchage que nous avons élaboré en toute subjectivité évidemment. Le CCS vous propose également une comparaison avec un joueur de la NHL actuel pour que celles et ceux qui ne suivent pas les ligues juniors puissent avoir une identification plus simple.

Choix numéro 5 – Jamie Drysdale

Poste : Défenseur, main droite

Âge : 17 ans (08/04/2002) – Naissance : Toronto (CAN)

Taille : 180 cm – Poids : 77 kg

Équipe : Loutres d’Erié (OHL)

Statistiques 2019-2020 : 49 matchs joués, 47 points : 9 buts, 38 aides

Jamie Drysdale sera assurément le défenseur le plus convoité du repêchage 2020. Ses qualités sont nombreuses et lui permettent d’être classé en cinquième position de notre classement. Auteur d’une excellente saison dans une équipe de milieu de tableau en OHL, Jamie Drysdale a réussi à sortir son épingle du jeu face à d’autres défenseurs prometteurs comme le Canadien Bowen Byrman. Drysdale possède tous les outils pour être un défenseur offensif efficace en NHL. Doté d’une qualité de passe longue élégante et d’une très bonne vision devant les filets, Drysdale a surtout séduit les scouts NHL grâce à ses qualités de patineur. Très rapide et intelligent contre la bande, il utilise sa vitesse et ses capacités d’accélération pour épuiser ses adversaires afin de se créer de l’espace. Appelé dans l’équipe junior du Canada qui a remporté la médaille d’or au Championnat du Monde, Drysdale a montré sa maturité et sa progression constante au cours de la saison et de la compétition. En défense, il reste des progrès à faire notamment dans la couverture de ses propres filets. Il arrive qu’il soit aspiré par le porteur du palet et laisse des espaces aux attaquants devant les buts. Mais Drysdale compense par une excellente anticipation et un instinct déjà élite.
Jamie Drysdale assure la continuité des recrues pleines de talent du côté des Otters après McDavid ou DeBrincat. Le profil du « défenseur droit marqueur, endurant et rapide » est logiquement recherché en NHL et Drysdale ne devrait pas patienter longtemps avant que son nom soit appelé à Montréal le 26 juin 2020.

Comparaison NHL du CCS : John Carlsson en plus petit pour son jeu offensif et notamment son excellent tir frappé. Ryan Murray au niveau du style défensif, pas transcendant mais pas négatif non plus.

Choix numéro 4 – Lucas Raymond

Poste : Ailier, main droite

Âge : 17 ans (28/03/2002) – Naissance : Göteborg (SWE)

Taille : 179 cm – Poids : 75 kg

Équipe : Frölunda HC (SHL)

Statistiques 2019-2020 : 32matchs joués, 9 points : 4 buts, 5 aides

Si ses statistiques avec l’équipe sénior de Frölunda ne vous impressionnent pas, il ne faut pas résumer Lucas Raymond à celles-ci. L’ailier suédois a surtout évolué avec l’équipe junior dans la ligue SuperElit lors de sa première saison en 2018-2019, où il a inscrit 48 points en 37 matchs. Joueur très propre et intelligent, Raymond s’illustre notamment dans sa sélection des tirs avec des lancers souvent précis en visant le bas du filet ou en anticipant les rebonds et les déviations. Un sens du but qui sera précieux en NHL. Sa plus grande force est sans contestation possible son tir : puissant, rapide et précis. La lecture du jeu offensif est également à souligner chez ce jeune joueur qui recherche toujours les espaces et les intervalles, notamment en transition. Même avec sa petite taille, Raymond aime jouer devant le gardien et dévier les tirs de ses coéquipiers. Mais cette taille est également un désavantage pour le Suédois. Lucas Raymond a fortement tendance à éviter chaque contact quitte à laisser échapper la rondelle. Un défaut qu’il faudra corriger rapidement s’il ne veut pas voir les défenseurs de NHL exploiter cette faille. Le jeune Suédois parvient à compenser sur certaines séquences grâce à une très bonne vitesse de pointe et une habileté des mains prometteuse.
Bien que Raymond ne se soit pas encore déclaré officiellement pour le repêchage 2020, sa candidature semble de plus en plus évidente. Prochaine star suédoise de la NHL pour les médias du pays, il me semble qu’une année supplémentaire avec Frölunda lui serait profitable. Pour autant, Lucas Raymond s’impose comme une valeur sûre de cette draft qui ne sera probablement pas un bust. Trop de qualités chez ce joueur pour qu’il déçoit.

Comparaison NHL du CCS : Brayden Point pour son côté excellent tireur et doté d’une grande vitesse de pointe. Raymond est pour l’instant un moins bon passeur que le joueur du Lighting.

Choix numéro 3 – Tim Stützle

Poste : Centre, main gauche

Âge : 18 ans (15/01/2002) – Naissance : Viersen (GER)

Taille : 184 cm – Poids : 85 kg

Équipe : Adler Mannheim (DEL)

Statistiques 2019-2020 : 41 matchs joués, 34 points : 7 buts, 27 aides

Tim Stützle a éclaté aux yeux du hockey mondial lors de la saison 2018-2019 avec l’équipe junior de Mannheim où il avait enregistré 55 points en 31 matchs ! Surtout, le Centre allemand a poursuivi sa progression chez les séniors de Mannheim avec 34 points en 41 matchs. Pas mal, n’est-ce pas ? Tim Stützle est avant tout un excellent passeur. Très productif, on peut trouver du négatif dans ce secteur du jeu puisque l’Allemand possède un excellent tir et ne l’exploite pas suffisamment. Comme Drysdale, Stützle possède une excellent QI sportif lui permettant d’avoir une capacité d’anticipation supérieure à la moyenne. Cela lui permet de dominer outrageusement les autres joueurs dans le domaine des passes longues, notamment en avantage numérique. Il est de loin le meilleur passeur de ce repêchage. Stützle est un joueur très complet en attaque : intelligent, habile sur les patins et avec la rondelle, il possède une excellente vision du jeu. Très prometteur pour âge, Stützle arrive également à bien protéger sa rondelle grâce à son physique. Bien qu’il soit capable de donner du spectacle, il se concentre toujours sur des jeux sûrs, preuve d’une maturité très intéressante. Le seul point d’interrogation reste sa défense. Stüzle n’a pas eu l’occasion de rester longtemps en zone défensive avec son équipe et même si ses présences ne sont pas négatives, il devra confirmer dans ce secteur du jeu.
Beaucoup de superlatifs et de compliments pour ce joueur allemand qui a tout pour réussir en NHL. Personnellement, cela ne me surprendrait pas de le voir en première ligne dès sa première saison et peut-être inscrire entre 20 et 30 buts. Gros potentiel qui pourrait bien accrocher la deuxième place de ce repêchage 2020.

Comparaison NHL du CCS : Claude Giroux. Difficile de trouver quelqu’un semblable à Stüzle, mais si j’ai choisi l’attaquant des Flyers c’est principalement à cause de sa capacité à dominer en avantage numérique, notamment à la passe.

Choix numéro 2 – Quinton Byfield

Poste : Centre, main gauche

Âge : 17 ans (19/08/2002) – Naissance : Newmarket (CAN)

Taille : 194 cm – Poids : 97 kg

Équipe : Loups de Sudbury (OHL)

Statistiques 2019-2020 : 45 matchs joués, 82 points : 32 buts, 50 aides

Vous l’aurez compris en regardant ses mensurations, Quinton Byfield est un véritable phénomène physique : 1m94 pour 97 kg. Pour sa taille et son poids, Byfield est un excellent patineur. Ses grandes foulées et sa puissance dans le bas du corps lui permettent de prendre de la vitesse et de dépasser beaucoup de ses adversaires en contre-attaque. C’est surtout dans ce secteur du jeu que le Centre des Loups est impressionnant. En transition, il semble inarrêtable. Byfield possède une excellente vision du jeu et une grande conscience qui lui permettent d’exploiter les failles des couvertures adverses et de marteler la zone de but. Avec une grande patience, il attend souvent que les systèmes de son équipe se développent pour pouvoir apporter sa puissance. Malgré tout, il lui arrive de prendre des risques inutiles sur certaines passes. Son tir est redoutable : la puissance n’est pas à prouver, mais il combine surtout cela avec une excellente précision. Byfield s’adapte aux mauvaises passes et change rapidement la position de son bâton pour pouvoir être menaçant de n’importe quelle position. Très bon passeur, il se maintient toujours en position pour trouver des coéquipiers. Même sans rondelle, ses déplacements sont intelligents et souvent pertinents. Sa vitesse de déplacement arrière est excellente et lui permet de défendre dans la zone neutre de manière efficace. De même, grâce à sa taille, Byfield intimide grandement ses adversaires le long des bandes. Redoutable partout ce petit géant.
Difficile de cibler de réelles failles dans le jeu de Quinton Byfield. Puissant, rapide, efficace, l’attaquant de Sudbury est à la lutte avec Stützle pour le deuxième choix de ce repêchage 2020. On attend de voir la grandeur de son potentiel, mais Byfield est assurément une grande étoile montante de la NHL.

Comparaison NHL du CCS : Dans le jeu, Mark Scheifele est probablement le plus similaire à Byfield.

Choix numéro 1 – Alexis Lafrenière

Poste : Ailier gauche, main gauche

Âge : 18 ans (11/10/2001) – Naissance : Saint-Eustache (CAN)

Taille : 186 cm – Poids : 87 kg

Équipe : Océanic de Rimouski (QMJHL)

Statistiques 2019-2020 : 52 matchs joués, 112 points : 35 buts, 77 aides

Il fait consensus au sein de tous les analystes et scouts de la NHL : Alexis Lafrenière sera le numéro 1 du prochain repêchage 2020, sans contestation possible. Lafrenière a outrageusement dominé la Ligue Québécoise de Hockey. Il fait partie de cette classe de joueur que l’on nomme « franchise player » comme un Connor McDavid ou un Sidney Crosby. Bien sûr ces comparaisons sont ambitieuses mais Alexis Lafrenière est dans cette veine-là. Toujours bien placé, l’ailier de l’Océanic se trouve souvent devant le gardien adverse pour masquer sa vision. Avec une mentalité de « pass first », Lafrenière trouve des joueurs que les autres ne trouvent pas. En complément, ou plutôt en autre option, il possède un tir d’une puissance remarquable. Ses atouts sont nombreux : son patinage, avec ou sans rondelle est excellent et déjà prêt pour la NHL. Cela lui permet d’être très dangereux en transition. S’il est capable d’éliminer ses adversaires directs de plusieurs manières, Lafrenière semble avoir quelques soucis d’endurance lorsqu’on le voit un peu fatigué à la fin des périodes. Il manipule très bien son bâton et il est doté d’un excellent sens créatif capable de sortir son équipe des situations les plus compliquées. Son QI hockey se démarque des autres dans ce repêchage 2020. Il semble que tous les jeux soient ralentis pour lui. Lafrenière lit tout plus vite que tout le monde. Pourtant, l’attaquant québécois devra progresser en défense, notamment dans sa concentration.
Il n’y a pas de limite à ce qu’il peut devenir. Lafrenière est tout simplement trop habile avec beaucoup des actifs incorporels nécessaires au succès qu’il est impossible de mettre un plafond précis sur son potentiel.

Comparaison NHL du CCS : Attention mouillez-vous la nuque. On a là un mélange entre les skills de David Pastrnak et le style d’Ovechkin. Rien que ça. Peut-être ambitieux, mais ce talent est tellement difficile à cerner qu’il difficile de le faire entrer dans une case.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :