Bundesliga Foot Mercato

Jadon Sancho : quelle destination idoine pour le phénomène ?

L’élimination du Borussia Dortmund ce mercredi par le PSG confirme une chose: Jadon Sancho va sûrement changer d’air. L’ambitieux anglais ne saura se contenter d’un huitième de finale de Ligue des Champions. Depuis des mois, le jeune ailier alimente la rubrique transferts. Envoyé tantôt au Real Madrid, tantôt au PSG, ou encore en Angleterre, les rumeurs courent. Mais quelle serait la meilleure destination possible pour Jadon Sancho ?

Avant même de spéculer sur les destinations possibles de l’Anglais, il faut tenter de savoir dans quelles conditions le natif de Londres voudrait signer. La première condition, c’est celle du temps de jeu. Si Sancho ne se sent pas au coeur du projet, il ne signera pas. Certains s’en souviennent peut-être : en 2017, à 17 ans, il refusait les avances de Manchester City et Pep Guardiola, ce dernier ne lui promettant pas le temps de jeu nécessaire. Sancho quittait alors le club de Manchester pour signer au Borussia Dortmund. Sancho devra aussi choisir un club qui lui permettra de se développer, de progresser. Il a donc besoin d’un club au projet stable, avec l’assurance de pouvoir grandir dans le club. Enfin, il serai aussi bon pour l’ex Cityzen de rejoindre une équipe joueuse, offensive, et un entraîneur qui saura comprendre le style de jeu tout en subtilité du joueur de 19 ans.

(Photo: Le 10 Sport).

Profils associatifs et compatibilité de style de jeu.

De plus en plus, les clubs cherchent à accumuler les joueurs, tous plus talentueux les uns que les autres, sans réflechir à une cohérence entre les joueurs. Pour construire une équipe, il faut réfléchir aux meilleurs moyens pour qu’un joueur puisse, par ses qualités, effacer les défauts d’un autre, faire briller ses qualités, et faire en sorte que la tactique ait sens en mettant les joueurs dans les meilleures dispositions. D’où le besoin d’avoir des profils associatifs. Par exemple, Liverpool : utilise la qualité de centre de ses latéraux, se sert des décrochages de Firmino afin de créer des espaces en profondeur pour Mané et Salah, etc.
Pour Sancho, avoir un n°9 dans le rôle de Firmino/Benzema demanderai un vrai travail de gestion des déplacements de ces deux joueurs, afin qu’ils ne se marchent pas dessus comme ce pourrait être le cas, tant ils aimeraient jouer dans les mêmes zones. A Dortmund, son entente avec Haaland saute aux yeux, car le Norvégien attire la ligne défensive vers le but, est capable de prendre la profondeur sur les passes de Sancho, comme il est capable de convertir les centres adressés par son coéquipier.

Sancho Haaland, profils complémentaires et associatifs, qui brillent l’un avec l’autre. (Photo :RFI)

Sancho possède aussi, avec Hakimi, un latéral avec lequel il est possible de combiner, de dédoubler. L’entente entre les deux est primordiale, tant l’un est indispensable à l’autre. Sancho attaque les espaces balle au pied, élimine, et Hakimi prend l’espace créé par Sancho. Hakimi possède aussi la finition requise afin de convertir les caviars adressés par le joueur des borussen.
En résumé, Sancho doit posséder des coéquipiers avec qui il pourra combiner, des coéquipiers qui se projettent et qui prennent l’espace créé par l’Anglais. En ce sens, il a besoin d’un latéral offensif, et d’un 9 assez complet pour prendre la profondeur, combiner, et être à la réception des centres. Et, parmi les clubs courtisans de Sancho, très peu réunissent ces caractéristiques. Le PSG par exemple, ne possède ni l’un ni l’autre, le Real possède l’un (Benzema), et Carvajal/Hakimi en retour de prêt peuvent remplir ce rôle. Chelsea et Manchester United, qui semblent être en pôle position sur le dossier, ne remplissent pas non plus ces conditions.

Quel plan de jeu pour faire briller Sancho?

Cette saison, le Borussia Dortmund brille par sa gestion des transitions et par son jeu en attaque rapide symbolisé par Reus, Sancho évidemment et plus récemment Haaland. Si Sancho brille dans ces dispositions par sa vision du jeu, sa qualité de passe, sa vitesse et sa capacité d’élimination en 1V1, il serait peut être encore plus intéressant dans une équipe qui aime avoir le ballon. En effet, sur le plan collectif, il apporterai ce déséquilibre par ses déplacements incessants, et sa volonté de recevoir le ballon entre les lignes. En revanche, il aurait sûrement du mal dans une équipe jouant un jeu de position, tant il aime se déplacer sur toute la largeur du terrain. Sancho est aussi un joueur qui prend des risques, par la passe et par le dribble, qui apporte cette touche de folie dans une équipe qui a la possession. Ses prises de balle dos au but, lorsqu’il se retourne et vient fixer son vis à vis, peuvent permettre de ne pas rentrer dans une possession stérile, et de casser les lignes du bloc adverse. En ce sens, Sancho pourrait trouver son compte à peu près partout, si tant est que son coach et son équipe veulent avoir le ballon. Le Real, et son style de jeu si hybride en fonction des matchs, pourrait se servir de Sancho comme arme polyvalente dans son système tactique. Le PSG, qui a aussi beaucoup la possession, notamment en Ligue 1, pourrait rentrer dans cette catégorie là aussi, même si le choix du coach de l’an prochain est encore discuté. En Angleterre, Manchester United n’est pas une équipe de possession, et Chelsea, bien que plutôt bon cette saison, a à sa tête un jeune coach, encore en rodage qui est en train de trouver sa formule. Mais est-ce suffisant pour Sancho?

Temps de jeu et top 5 européen.

Sancho (à gauche) et Mbappé, bientôt sous le même maillot ?

Sancho est un jeune joueur ambitieux, qui n’acceptera rien si ce n’est de monter en gamme. Et, aujourd’hui, aucun club anglais ne lui permettrai de monter en gamme tout en bénéficiant d’un temps de jeu suffisant. Manchester City ne disputera normalement pas de compétitions Européennes pendant 2 ans, Liverpool a déjà Mané et Salah et ne va sûrement pas investir dans Sancho en tant que titulaire. Ensuite, Manchester United, comme Chelsea voire Tottenham, ne sont pas pour l’anglais une marche à franchir. Ce que vise le joueur d’1m80, c’est un club qui est dans le top 5 Européen. En ce sens, Paris (en remplacement de Di Maria, voire compenser les départs d’Icardi/Cavani avec un replacement définitif de Mbappé dans l’axe) semble être une bonne option. Le Real, dont les options sont nombreuses sur les ailes, pourrai faire un bond qualitatif en s’attachant les services du joueur de Dortmund. En effet, actuellement, ni Rodrygo, ni Hazard, ni Vinicius, ni Bale ne semblent être au niveau affiché par l’international Anglais. D’autres clubs pourraient bénéficier d’un renfort sur l’aile droite, la Juventus et le Barca. Ces clubs remplissent beaucoup de conditions énoncées et pourraient attirer le phénomène des borussen, bien qu’il n’existe pas (ou presque) de rumeurs sur un transfert éventuel.

En résumé, Sancho doit être recruté dans l’idée de combiner avec des joueurs assez fins et assez intelligents pour se servir des espaces et de différences créent par l’anglais. Il doit aussi, dans l’idéal, pouvoir jouer dans une équipe maîtrisant le ballon, même s’il brillerai aussi dans une équipe de transitions. Enfin, l’ambition de Sancho lui fait vouloir un club du Top 5 européen, tout en lui garantissant du temps de jeu. Au CCS, on aimerai le voir signer au Real Madrid, qui remplit toutes ces conditions et qui pourrai lui permettre d’évoluer avec Zidane (et potentiellement avec Mbappé?). Le Barca semble aussi être une option intéressante, même si la gestion du club laisse à désirer et que le dernier à avoir fait Dortmund Barca ne s’est pas (encore) couvert de gloire avec les Blaugranas.
Le jeune anglais aura en tout cas un choix à faire cet été. Pourra t-il partir sans que les conditions énoncées soient réunies ? Peut-il rester à Dortmund? Et vous, vous le voyez faire quel choix?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :