Foot Sélections nationales

Iran : Une nouvelle terre de foot ?

Présente lors des deux dernières éditions de la Coupe du Monde, la sélection iranienne a même fini meilleure défense de son groupe lors des phases de poule lors de la dernière édition. L’Iran exporte aujourd’hui ses meilleurs joueurs en Europe et profite de sa diaspora pour se renforcer. Tour d’horizon des nouvelles pépites from Persia :


Alireza JAHANBAKHSH – 26ans – Brighton & HA – Ailier

Saison 19/20 : 9 matchs, 2 buts

Iran : 50 matchs, 7 buts

Formé en Iran puis repéré par le NEC Nimègue, c’est à l’AZ Alkmaar que le jeune iranien s’est manifesté au grand jour : 37 buts en 111 matchs toutes compétitions confondues, meilleur buteur d’Eredivisie lors de la saison 2017-2018. Vous avez très certainement pu admirer son chef d’oeuvre contre Chelsea lors du premier match de 2020 ; une retournée acrobatique qui scelle le match nul pour les Seagulls.

Le palier entre l’Eredivisie et l’exigence de la Premier League est sur le point d’être franchi ; Alireza a de beaux jours devant lui.


Sardar AZMOUN – 25ans – Zenit St-Petersbourg – Buteur

Saison 19/20 : 29 matchs, 14 buts

Iran : 50 sélections, 32 buts

Les supporters de l’OL s’en souviennent peut-être; Azmoun est le premier buteur contre l’OL cette saison en LDC, match nul 1-1 concédé au Groupama Stadium lors de la première journée.

Sardar est un attaquant doté d’un excellent positionnement offensif et adroit dans les petits espaces. Véritable renard des surfaces et joueur rapide, il fonctionne très bien lorsqu’il est associé à un autre buteur ; Artyom Dzyuba au Zénit.

Azmoun, à 25 ans seulement, a déjà marqué 32 buts sous les couleurs de son pays (62 buts en comptant les sélections de jeunes). Record national ? Absolument pas ! Le meilleur buteur de l’Iran, Ali Daei (ex-Hertha & Bayern Munich dans les années 90) en a marqué 109, record international.

Sardar Azmoun buteur contre l’OL en phases de poule de LDC (Source : francefootball.fr)

Saman GHODDOS – 26ans – Amiens SC – Mil. Off./Ailier

Saison 18/19 Ligue 1 : 27 matchs, 4 buts, 4 passes décisives

Iran : 21 matchs, 2 buts

Suspendu en début de saison par la FIFA à cause d’un litige entre son ancien club d’Östersunds et le club espagnol de Huesca, le natif de Malmö a fait son retour à la compétition en février et en manque de rythme. Bourreau de l’OM il y a 3 semaines, le suèdo-iranien a longtemps hésité avant de s’engager pour la sélection iranienne, en effet il a disputé 2 matchs amicaux et marqué un but avec la sélection suédoise contre la Slovaquie.

Meneur de jeu technique, rapide et excellent frappeur de balle, Saman Ghoddos évolue aujourd’hui à Amiens. Auteur d’une excellente saison l’an dernier, tout porte à croire que Ghoddos brillera dès la reprise de notre championnat de France.


Mehdi TAREMI – 27ans – Rio Ave – Buteur

Saison 18/19 Liga NOS : 20 matchs, 8 buts, 7 penalties obtenus (2 tirés)

Iran : 44 sélections , 21 buts

Actuel 3ème buteur de Liga NOS, Mehdi Taremi n’en finit plus d’impressionner avec Rio Ave : 8 buts et 5 penalties concédés. Dans un match à l’extérieur contre le Sporting, il a obtenu 3 penalties d’affilée permettant à Rio Ave de l’emporter 2-3. Le club d’Aves a également subit les frais de l’iranien ; triplé encaissé le 23 août dernier. Aves, où joue un autre iranien : Mehrdad Mohammadi.

Attaquant rapide, malin et adroit face au but il a, cet hiver, été approché par les Girondins de Bordeaux. Il est indéniablement un élément qui pourrait s’avérer utile à beaucoup de clubs de Ligue 1.

(Source : TehranTimes)

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :