A l'affiche Bundesliga Foot

Et si le Borussia Dortmund avait conservé tous ses meilleurs joueurs?

Depuis 10 ans, le Borussia Dortmund est le plus grand rival du Bayern Munich. Avec une finale de Ligue des Champions, 2 titres de champion d’Allemagne et 2 Pokals sur les 10 dernières années, le BvB a garni une armoire à trophées déjà bien remplie. Avec ces titres, le club a vu passer dans ses rangs des joueurs très talentueux, dont certains restent emblématiques du championnat Allemand. Mais, quelle serait l’équipe du BvB s’ils avaient conservés tous leurs meilleurs joueurs?

Avant-propos : Afin de réaliser cet article, nous avons pris en compte les joueurs, toujours en activité, ayant passé au moins une saison au sein du club du BvB, que ce soit en centre de formation ou en équipe sénior. De plus, pour composer le meilleur onze possible, nous nous sommes basés sur les valeurs marchandes en cours sur le site spécialisé, transfermarkt. Le onze titulaire est formé des valeurs marchandes les plus élevées en respectant les positions habituelles ou secondaires de chaque joueur (Ex :Pulisic est placé en milieu offensif puisqu’il a déjà évolué a ce poste).

Le 11 des valeurs marchandes actuelles les plus élevées passées par le BvB.

Roman Burki (Gardien): L’actuel gardien du BvB dispute sa 4 saison avec le club. Formé aux Young Boys, il est prêté à plusieurs reprises au début de sa carrière, notamment aux Grasshopper Zurich ou il sera transféré en 2013. Repéré par Fribourg, il est transféré en Bundesliga l’été suivant. Il ne restera qu’un an au Schwarzwaldstadion, puisqu’il rejoint les borussen à l’été 2015 afin de succéder à Weidenfeller. Il a, depuis, disputé 203 matchs pour les jaunes et noirs. Il est aussi, depuis 2014, un membre régulier de la sélection Suisse, bien qu’il n’ait disputé que 10 matchs avec la Nati, dans l’ombre de Yann Sommer.

Valeur marchande : 14 millions d’euros.

Achraf Hakimi (Défenseur droit): Le Marocain, prêté depuis 2 ans par le Real, s’est révélé à Dortmund. Ses qualités offensives, magnifiées par le système de jeu en 3-4-3 de Lucien Favre, ont fait grimper sa côte à travers toute l’Europe. Capable de jouer des deux côtés, le joueur de 21 ans est déjà titulaire en sélection marocaine, ou il a débuté à 18 ans, avec 28 sélections. Son retour prévu au Real Madrid cet été risque, en revanche, de provoquer des maux de tête à Zinedine Zidane !

Valeur marchande : 60 millions d’euros.

Antonio Rudiger (Défenseur central): L’Allemano-Sierraléonnais ne jouera jamais en pro au BvB, ou il aura passé 3 saisons dans le centre de formation entre ses 15 et 18 ans. Récupéré par Stuttgart qui lui donnera sa chance dès la saison suivante, il se révèle en Bundesliga, tantôt comme défenseur droit, tantôt comme défenseur central. Il restera à Stuttgart jusqu’en 2015, ou il ralliera l’AS Roma. 2 ans plus tard, il signe à Chelsea, son club actuel.Il a accumulé, depuis 2014, 30 séléctions avec la Mannschaft, ou sa polyvalence se révèle très utile.

Valeur marchande: 50 millions d’euros.

Dan-Axel Zagadou (Défenseur central): Troisième joueur actuel du BvB de ce onze, le gaucher d’1m96 est le symbole de la philosophie des borussen. Formé au PSG, il rejoint l’Allemagne à seulement 16 ans, en 2017. Dès sa première saison, il dispute 11 matchs en pro, ou il dépanne aussi comme latéral gauche. Depuis ses débuts, son temps de jeu augmente chaque saison. Il est aussi régulièrement appelé dans les sélections de jeunes en Equipe de France, ou il a connu tous les échelons, des U16 aux Espoirs.

Valeur marchande: 35 millions d’euros.

Raphaël Guerreiro (Défenseur gauche): Né et formé en France, à Clairefontaine puis au SM Caen, il choisit cependant de représenter le Portugal. A Caen, il dispute une saison en pro, avant d’être acheté par Lorient. A Lorient, il explose littéralement et se révèle aux yeux de la France. Plusieurs fois lié au PSG dans les rumeurs de transferts, c’est finalement pour le Borussia qu’il s’envole en 2016. Depuis, il a disputé 120 matchs, marqué 20 buts et donné 15 passes décisives avec les borussens. A seulement 26 ans, il lui reste encore de belles années devant lui, notamment avec le Portugal, ou il compte 39 sélections, un titre de champion d’Europe obtenu en 2016, et la première Ligue des Nations de l’histoire en 2019.

Valeur marchande: 35 millions d’euros.

Ilkay Gundogan (Milieu central): Formé à Bochum et récupéré par Nuremberg, il fait ses débuts en Bundesliga lors de la saison 2010/2011. C’est à l’issue de cette saison que le BvB achète l’international espoir. 5 ans plus tard, après être devenu champion d’Allemagne, finaliste de Ligue des Champions, et régulièrement sélectionné en équipe d’Allemagne, il est transféré à Manchester City ou Guardiola le désire fortement. Malgré des blessures et des difficultés à s’intégrer au départ, il semble désormais bien lancé chez les Citizens, avec 153 matchs disputés. Il compte aussi 35 sélections avec la Mannschaft.

Valeur marchande: 50 millions d’euros.

Julian Brandt (Milieu central): L’Allemand de 23 ans est arrive l’été dernier sur les bords de la Ruhr. Après 5 saisons et plus de 200 matchs au Bayer Leverkusen, l’ailier reconverti milieu central par Lucien Favre convainc peu à peu les sceptiques qui doutaient de son début de saison moyen. Sa très grande technique et son sens du jeu lui ont ouvert les portes de l’équipe d’Allemagne à 31 reprises, après avoir connu toutes les sélections de jeunes.

Valeur marchande: 50 millions d’euros.

Christian Pulisic (Milieu offensif): Le jeune américain, repéré par le Borussia Dortmund à 16 ans, rejoint les borussens après avoir brillé avec les sélections de jeunes américaines. Dès la saison suivante, en Janvier 2016, il dispute ses premières minutes en pro. 3 ans plus tard, il cumule 115 matchs avec le club Allemand, mais décide de s’envoler pour l’Angleterre et pour le club de Chelsea pour 64 millions d’euros. A Londres depuis cet été, les débuts sont mitigés pour un joueur chargé de remplacer Eden Hazard, parti au Real Madrid. A seulement 21 ans, il compte déjà 34 sélections et 14 buts pour son pays, et est l’une des têtes d’affiche de la nouvelle génération américaine.

Valeur marchande : 60 millions d’euros.

Pierre-Emerick Aubameyang (Ailier gauche): Après avoir enchaîné les prêts en France en provenance du Milan AC ou il a été formé, il s’installe durablement du côté de l’ASSE. Il reste 3 ans chez les verts, ou il fait parler sa vitesse, son sens du but et ses appels dans la profondeur. Après avoir martyrisé la Ligue 1, il s’en va pour la Bundesliga, du côté de Dortmund ou son association avec Marco Reus ou encore Henrick Mkhitaryan feront des ravages. A l’Hiver 2018, le fantasque Gabonais décide de changer d’air et s’engage pour les gunners d’Arsenal. 96 matchs et 61 buts plus tard, il ravit les supporters d’Arsenal, même si l’idylle pourrai ne pas durer encore très longtemps.

Valeur marchande : 70 millions d’euros.

Jadon Sancho (Ailier droit): Le brillant ailier, auquel on a consacré un article que vous pouvez retrouver ici, vient de fêter ses 20 ans cette semaine. Il s’engage pour le BvB en 2017, refusant les avances de Manchester City et Pep Guardiola, les jaunes et noirs lui promettant plus de temps de jeu. Il ne sera pas déçu, et les borussens non plus: 101 matchs, 33 buts et 41 passes décisives à ce jour, mais au delà des stats, il est de ces joueurs qu’on aime voir jouer. Explosif, technique, alliant feintes de pied et feintes de corps, virevoltant et possédant une véritable lecture et vision du jeu, il est courtisé par toute l’Europe et ne restera sûrement pas longtemps du côté du Signal Iduna Park.

Valeur marchande : 130 millions d’euros.

Erling Haaland (Buteur): La révélation de cette saison 2019/2020. Le « babyface killer » comme l’appellent les médias Anglais, empile les buts, que ce soit au RB Salzburg ou il a évolué jusqu’à Janvier, ou au Signal Iduna Park ou il apparaît comme le successeur de Lewandoski ou d’Aubameyang. Formé à Bryne et révélé à Molde, le Norvégien est un des joueurs les plus en vogue et prometteurs du moment. Son sens du but, ses déplacements a l’intérieur et à l’extérieur de la surface, ainsi que sa frappe de balle, n’ont pas fini de nous impressionner.

Valeur marchande : 80 millions d’euros.

Remplaçants: Marwin Hitz (2M), Matthias Ginter (35M), Mats Hummels (30M), Emre Can (30M), Abdou Diallo (35M), Kerem Demirbay (30M), Mikel Merino (30M), Marco Reus (40M) Ousmane Dembélé (70M), Thorgan Hazard (40M), Robert Lewandowski (70M).

Avec une valeur marchande de 1, 07 milliards d’euros, le Borussia Dortmund, dont 619 millions pour le 11 titulaire, le BvB serai le club ayant la plus grande valeur marchande en Allemagne, devant le Bayern Munchen (935 millions d’euros) et loin devant le RB Leipzig (630M). Avec 11 joueurs encore au club, le Borussia prouve qu’il est un club en pleine possession des moyens. On aperçoit aussi une grosse influence de sa politique de formation/post-formation, avec 8 membres de ces 22 joueurs. Maintenant, reste à savoir si les jaunes et noirs sauront (encore) remplacer des Sancho, Haaland et autres Zagadou, quand ceux-ci, comme leurs aînés (Gotze, Hummels, Dembélé) s’envoleront vers d’autres clubs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :