Bundesliga Foot

Dani Olmo : un futur grand ?

Qui est Dani Olmo ? Quelles sont ses qualités, ses choix de carrière et son futur ? Réponses ici.

Plusieurs grands voire très grands calibres d’Europe ont vivement manifesté leur intérêt pour s’attacher les services de la jeune pépite espagnole du Dinamo Zagreb. C’est néanmoins vers le RB Leipzig que s’est porté son choix, lors de la dernière semaine du mercato hivernale 2020. Le 25 janvier, Dani Olmo rejoignait Julian Nagelsmann et ses hommes pour vivre « un projet à court et long terme » selon ses propos accordés au Mundo Deportivo. Avec déjà cinq matchs sous ses nouvelles couleurs, Dani Olmo a déjà montré tout le potentiel qu’il enfermait en lui, assez pour devenir très grand ?

Qui aura le meilleur projet ?

Dani Olmo Carvajal est né le 7 mai 1998 à Terrassa, petit village de 220 000 habitants et cocapitale du Vallès Occidental en Catalogne. Seulement âgé de 9 ans, le jeune espagnol intègre la Masia, fameuse terre d’espoirs pour les formés blaugranas. Un rêve qui va durer sept ans puisqu’il est arrivé, en 2014, le moment d’une carrière où il fait choisir : continuer dans son club formateur pour espérer une place plus tard ou partir vers un projet professionnel centré autour des jeunes ? C’est le pari qu’a fait Dani Olmo en rejoignant la capitale croate, dans le club du Dinamo. Durant son parcours junior, le milieu espagnol affichait des statistiques physiques étonnantes et surtout supérieures à la moyenne des jeunes de son âge. Baigné dans une famille de footballeurs, par son père et son oncle surtout, il avait rejoint l’Espanyol Barcelone avant d’intégrer la Masia où on lui prédisait un bon avenir jusqu’à ce que les deux joueurs coréens, Kyeol-Heui Jang et Lee Seung-Woo, prennent sa place, tant sportivement que médiatiquement. Les origines croates éloignées de son père ont-elle pesé dans le choix de Dani Olmo ?

Dani Olmo en Ligue des champions, lors de Dinamo Zagreb – Manchester City en LDC (Novembre 2019)

Le jeu de « qui aura le meilleur projet ? » est une forme de grandes chaises musicales : il faut savoir faire le bon choix au bon moment pour pouvoir continuer la partie. A plusieurs reprises, le jeune Dani Olmo – car oui, il est encore jeune – a eu différentes opportunités qui s’ouvraient à lui. Premièrement, à son départ de la Masia. Fallait-il qu’il reste en Catalogne ou qu’il trouve un meilleur endroit pour terminer son parcours junior et avoir une chance de jouer en professionnel ? Pour lui, c’était clair : il fallait trouver un nouveau projet attirant et qui met les jeunes joueurs en valeur. En 2014, il quitte donc les terres catalanes pour rejoindre celles croates, celles du plus grand club du championnat local, celles du Dinamo et ses vingt titres. Après quatre ans et demi passés en Croatie, Dani Olmo rejoint le RB Leipzig. Il révéla dans une interview récente que plusieurs grands clubs européens avaient contacté son l’agent pour s’arracher ses services – Barcelone, Milan… – mais c’est le projet du club allemand qui a le plus attiré l’oeil du milieu espagnol. Mais alors, pourquoi autant d’engouement envers ce joueur ?

Dani Olmo : un futur grand chez les grands

Cela ne vous aura pas échappé, Leipzig s’est qualifié haut la main en quarts de finale contre Tottenham en Ligue des Champions. En effet, l’équipe de José Mourinho s’est mise ridicule face à la tactique précise et à la combattivité impressionnante des joueurs de Nagelsmann. La nouvelle équipe de Dani Olmo a régalé les spectateurs en février et mars 2020 lors des huitièmes de finale de la prestigieuse compétition européenne. Un jeu rapide, vif, techniquement juste, un jeu pour Dani Olmo. Il n’a pas joué durant ces matchs mais a par conséquent servi à la rotation en Bundesliga. Le jeune milieu espagnol a joué 245 minutes sous ses nouvelles couleurs. Fort d’un but après une entrée en deuxième mi-temps contre Frankfurt en Coupe d’Allemagne, il est le seul buteur de la défaite de son équipe. Quelles sont ainsi les qualités de Dani Olmo ? C’est simple, il possède tous les points forts d’un joueur de son poste : technique, dribbleur, rapide et vif, un jeu de passes précis et une vista impressionnante, Dani Olmo a tout pour réussir à la fois dans une tactique de jeu de transition et une tactique de conservation de ballon. La formation catalane a forcément joué sur ses qualités mais son talent intrinsèque n’a rien à envier à personne. C’est le sien, le fruit de son propre travail et de sa mentalité. Voici une vidéo trouvée sur Youtube qui montre son talent, attention, talent détecté.

Champion d’Europe avec l’équipe d’Espagne Espoirs en 2019, Dani Olmo est appelé en sélection A par Robert Moreno, le sélectionneur de l’époque. Il joue son seul match contre Malte et est même récompensé d’un but après son entrée en jeu à la place d’Alvaro Morata (victoire 7-0). En tout cas, le choix de Dani Olmo de rejoindre Leipzig est un choix intelligent. Le style de jeu proposé par les hommes de Nagelsmann correspond totalement aux qualités dont dispose Dani Olmo. En effet, la particularité du jeu du RB Leipzig est sa capacité à s’organiser selon le style de son adversaire. Avec différents schémas acquis, le club allemand peut faire preuve de beaucoup de flexibilité, en sachant à la fois jouer comme favori, jouer contre des équipes qui ouvrent le jeu et d’autres qui le ferment, jouer en étant outsiders… Les qualités de Dani Olmo lui permettent une très grande adaptation aux consignes de Julian Nagelsmann et lui donneront forcément un avenir radieux s’il fait preuve de travail, de rigueur et d’abnégation. Un joueur comme lui pourrait revenir au Barca si l’ADN du club reprend vie, ou dans n’importe quel club qui sera entraîné par Pep Guardiola, par exemple…

En conclusion, nous pouvons admettre que Dani Olmo a tout pour devenir un grand. C’est un joueur moderne aux qualités recherchées dans toutes les équipes de haut niveau qui prônent un jeu offensif. Sa taille et sa corpulence lui permettent d’être à la fois physique et rapide. Il faudrait néanmoins qu’il se bute sur son jeu de tête pour réussir à concrétiser ses duels !

(Source image de couverture : RB Leipzig)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :