Boxe Omnisport

Ryan Garcia, prêt pour un title shot ?

Encore décrié par certains comme « le boxeur Instagram », Ryan Garcia semble tout de même bel et bien avoir pris une nouvelle dimension. Fort de deux dernières victoires expéditives, le travail entrepris avec Eddy Reynoso porte ses fruits. Classé dans le top 10 chez les Lightweight, par Ring Magazine et BoxRec, il se dit prêt à en découdre avec les cadors de la catégorie. De quoi espérer un title shot dès l’année prochaine ?

Si le natif de Californie s’est effectivement beaucoup fait connaitre au travers de son activité sur les réseaux sociaux (presque 6 millions d’abonnés sur Instagram), Garcia a bien la boxe dans le sang. Son père lui a mis le pied à l’étrier dès ses 7 ans et ne l’a plus lâché, l’accompagnant même dans ses débuts professionnels. Ainsi, bien que Garcia ait fait le choix de passer pro avant sa majorité, son bilan chez les amateurs est fourni (215 victoires pour 15 défaites).

Ses débuts en professionnel

Ryan dispute donc son premier combat pro en Juin 2016, au Mexique, alors qu’il n’est âgé que de 17 ans. Boxeur flashy, doté d’une grosse vitesse de main et très à l’aise avec les réseaux, son profil plait rapidement aux sociétés de promotion américaines. Si bien qu’après avoir remporté 6 combats, dont 5 par KO, il signe avec Golden Boy Promotions, la société fondée par Oscar de La Hoya. L’ancien boxeur américain croit en effet beaucoup en Garcia, avec qui il partage les même racines mexicaines.

Ryan Garcia signant son contrat chez Golden Boy Promotions, avec Oscar de la Hoya (crédit : Hoganphotos)

Ses premiers combats sous la houlette de De La Hoya se soldent presque tous par des KO. Mais certaines interrogations viennent après qu’il ait éprouvé des difficultés face à Jayson Velez (Mai 2018, victoire par décision unanime), et surtout Carlos Morales (Septembre 2018, victoire par décision partagée). Face à des combattants capable d’encaisser les coups et cherchant l’affrontement au corps à corps, celui qu’on appelle « The Flash » peine à imposer sa boxe. Incapable de maintenir ses opposants à distance, il se fait facilement amener dans les coins et ne parvient pas à dominer outrageusement.

Son passage avec Reynoso

Mais c’est là où Garcia a peut-être l’étoffe d’un champion. Après ces deux victoires poussives, son clan prend conscience qu’il est nécessaire d’opérer des changements, dans le but d’exploiter pleinement le potentiel du gamin. Ainsi, après le combat contre Morales, ils annoncent un nouveau rapprochement avec une autre star de la boxe aux racines mexicaines, cette fois-ci toujours en activité. En effet, Ryan et son père font le choix de s’orienter vers un nouveau coach et choisissent Eddy Reynoso, membre du staff de Canelo Alvarez (1er au classement pound for pound de Ring Magazine).

Garcia et son nouveau coach, Eddy Reynoso (crédits : Dazn)

Lors de sa présentation, Reynoso fait un bilan clair de la situation au micro de ESPN: « C’est un boxeur qui doit travailler sur comment il faut avancer, comment il faut reculer, sa défense et son contre. Il a des mauvaises habitudes dans sa boxe que nous devons supprimer. Nous allons travailler dur sur ça et faire du mieux qu’on peut ».

Les 4 derniers combats ont donc permis d’entrevoir le travail engagé par le clan Garcia. Le jeune américain parait beaucoup plus capable de contrôler la distance, en utilisant son jeu de jambes ou son bras avant. En effet, il utilise beaucoup mieux ces deux armes, pour ne pas être entraîné dans les corners et empêcher son adversaire de se rapprocher. Ce travail sur sa défense et son contrôle de la distance, lui permettent ainsi de se retrouver beaucoup plus en position pour faire parler son punch, et placer ses redoutables crochets.

Son avenir chez les Lightweigt

Ses deux dernières victoires laissent en tout cas penser que le gamin a passé un cap. Contre deux adversaires censés être les plus redoutables de sa carrière dans la catégorie lightweight (Romero Duno et Fransisco Fonseca), Ryan est expéditif et s’impose par KO dès le 1er round. Bien sûr, il faudrait voir s’il est capable de maintenir ce niveau d’intensité sur la longueur, mais il semble bien s’être amélioré aux côtés de Reynoso. Reste maintenant à voir si cela suffit à en faire candidat pour le titre dès 2021.

Son combat contre Francisco Fonseca, en Février dernier

Sur les 4 ceintures mondiales disponibles chez les lightweight, la plus accessible pour Garcia semble être celle de la WBC, actuellement détenue par Devin Haney. En effet, entre 2014 et 2015, ce dernier fut l’adversaire de Garcia à trois reprises chez les amateur (2-1 pour Haney). Les deux ont d’ailleurs publiquement affiché leur rivalité sur le ring après le combat de Garcia contre Fonseca, en Février dernier. De quoi attiser l’intérêt du public et donner des idées aux promoteurs.

Toutefois, difficile d’imaginer un tel combat dès l’année prochaine. Si « The Flash » a montré de beaux signes d’améliorations, il doit encore prouver sa valeur contre des adversaires membres du top 10 de sa catégorie. Un tel combat était dans les plans de Golden Boy Promotions selon Ring Magazine. En effet, un combat contre Jorge Linares, ancien champion du monde et récent challenger de Lomachenko, était apparemment envisagé pour l’été 2020. De plus, Garcia a également déclaré vouloir combattre contre Gervonta Davis, autre gros pospect de la catégorie et protégé de Floyd Mayweather, avant d’aller cherche le titre contre Haney. La situation sanitaire actuelle a évidemment effacé tout espoir de voir de tels affrontements dès cette année. Mais assurément, on devrait voir Garcia combattre un top 10 de sa catégorie très prochainement. Reste à voir si son clan décidera de le faire dès la reprise des compétitions, ou choisira un ou plusieurs combats intermédiaires avant de reprendre la marche en avant de leur protégé.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :