A l'affiche Foot Ligue 1 Mercato

EXCLUSIF : le CCS réunit Diabaté33 et Insider33 pour parler des Girondins !

Les supporters des Girondins de Bordeaux vivent ce qui est peut-être la période la plus difficile de leur vie. Le propriétaire King Street a récupéré la patate chaude après les immenses écarts crées par GACP et leurs « collaborateurs ». L’austérité se profile, après déjà des années d’une pareille politique. La saison prochaine aura un goût encore plus amer. Aujourd’hui, les affaires touchent toujours le club et le futur n’est que peu propice aux espoirs. Pour vous, le CCS a réuni les deux pourvoyeurs d’informations les plus influents (hors-journalistes de grandes rédactions), crédibles et respectés du milieu : @Diabaté33 et @Insider33. Nous avons eu la chance de faire avec eux une interview où ils n’ont mis aucune question de côté.

Voici l’intégralité de cet entretien.

Pensez vous que les réseaux sociaux et l’utilisation que vous en faites – vos rôles – ont une influence sur le club au niveau de la communication et d’autres décisions ?

Insider33 : « Clairement. On se rend bien compte que le club est à l’écoute, sur certains sujets, des remontées de ses fans. Aujourd’hui dés qu’il y a une polémique importante le club réagit de manière quasi systématique. Ex: le cas Benrahou dernièrement. Et ils sont aussi attentifs sur des choses qu’on voit moins. Les prolongations, les joueurs appréciés qui sont mis plus en avant etc.
D’un point de vue plus personnel sur mon rôle, je me vois moins comme un influenceur, comme quelqu’un qui pèse sur la communauté. Ça me va bien d’ailleurs. D’autres comme Girondinfos, les ultras, ont des audiences beaucoup plus importantes et pèsent vraiment sur la vie des réseaux sociaux bordelais. Par contre j’essaie à mon échelle de mettre en avant des infos ou des sujets qui m’intéressent plus. »

Diabaté33 : « Pour ma part je pense que quand on a un club avec une direction forte et une bonne communication, on n’a pas besoin de réagir en fonction des rumeurs qui se propagent sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui le club réagit beaucoup plus sur les rumeurs qu’auparavant. Ce qui veut dire qu’ils n’anticipent peut-être pas forcément les choses et sont plus dans un rôle de calmer les tempêtes quand il y en a plutôt que d’être prévoyant. Maintenant, on ne peut pas nier qu’aujourd’hui les réseaux sociaux prennent une place importante dans le paysage des supporters en général, ce qui oblige les clubs et donc les girondins en particulier à suivre attentivement ce qui se dit, ou les avis des personnes qui suivent l’actualité du club. Il est normal qu’avec la place qui est la nôtre, on tente de faire réagir les abonnés qui nous suivent au quotidien. Après je n’ai pas la prétention de dire que nous avons une grande influence là-dessus et j’espère que les supporters se font globalement leurs avis eux-mêmes car on ne peut pas prendre tout ce qui se dit sur les réseaux pour argent comptant. Beaucoup de conneries sont sorties aussi et donc difficile pour les supporters de se faire un avis tranché. Personnellement, avec Girondinfos, on a décidé d’aller sur ce créneau : essayer de démêler le vrai du faux des rumeurs afin que les supporters aient une vision plus claire sur la situation du club. Difficile mais passionnant. »

King Street et les Girondins : quel avenir ?

Tout d’abord, pensez-vous que l’on peut dresser des objectifs sportifs sérieux avec King Street à la tête du club ?

Diabaté33 : « Non. Je pense que le seul objectif de KS aujourd’hui est de limiter la casse financièrement. De toute façon, ils n’ont jamais eu de projet sportif. GACP leur a vendu un projet financier censé être sans risque et sans nécessité d investissement. Il y a quiproquo depuis le début.« 

Insider33 : « Je rejoins Girondinfos. Ils sont là pour limiter la casse, perdre le moins d’argent possible et partir. Les 5 ans que Longuépée claironne partout ce n’est pas un discours de vérité. Et puis concrètement depuis la prise de pouvoir de KS, vous les avez entendu parler une seule fois de sportif ? »

Est-il alors possible selon vous que King Street reste au club en déléguant la gestion à un nouveau co-propriétaire ?

Diabaté33 : « Je n’y crois pas du tout. Partager le pouvoir, ça ne marche pas, regardez ce qu’il se passe à Saint-Etienne. D’autant plus avec des fonds, et a fortiori quand les finances sont catastrophiques et nécessitent des apports de cash. »

Insider33 : « Déléguer le pouvoir à une autre personne ? Ça pourrait se tenir s’il y avait un projet sportif et une volonté de construire sur du court/moyen terme. Mais ça n’est pas une réalité. »

Restons sur King Street, savez-vous pourquoi ils adoptent une communication aussi silencieuse ?

Diabaté33 : « Selon toute vraisemblance King Street s’est retrouvé aux commandes un peu par défaut, et n’ayant ni volonté de rester dans le football à moyen ou long terme, car ne connaissant rien au milieu, ils n’ont clairement aucun intérêt à communiquer plus que le strict minimum.« 

Insider33 : « C’est lié à la nature même des fonds d’investissement. Les Girondins sont un produit financier parmi tant d’autres pour King Street. Et dans la finance l’expression « pour vivre heureux vivons cachés » convient parfaitement je crois.
Mais ça n’est pas sans conséquence. On l’a vu cet hiver ou Sousa s’est retrouvé à être le seul interlocuteur auprès des médias et s’est ensuite fait recadrer par Longuépée parce qu’il parlait trop.
Et puis globalement depuis l’eviction de GACP, la direction fantôme n’aide pas les joueurs à se surpasser on va dire. Ce n’est pas la seule explication aux résultats décevants mais elle fait partie de l’équation je crois. »

« Tu ne fais pas venir Paulo Sousa pour faire du bricolage. (…) Il a été un peu pris pour un con. »

Insider33

Justement Insider33, vous parlez de Paulo Sousa qui s’est fait tirer les oreilles par Longuépée et du fait qu’il était un peu seul, on a aussi entendu parler de tensions entre Macia et Sousa. Par conséquent, nous pouvons nous demander quelle est la nature des relations entre Sousa/Macia/Longuépée ? Y a t-il des tensions entre Macia et Longuépée ?

Diabaté33 : « Pour commencer, Paulo Sousa avait eu des garanties sportives de GACP au moment de signer. Le souci c’est que maintenant qu’ils sont partis, KS est revenu sur tout ce qu’avait promis GACP en prétextant une politique d’austérité sans recrutement conséquent. C’est forcément un désaveu pour lui et cela n’a pas arrangé ses relations avec Macia et entre Longuépée. Maintenant, il a bien compris que KS ne recruterait pas ou peu et va devoir s’adapter à cet effectif qui n’est pas armé pour les objectifs fixés. Aujourd’hui, entre Longuépée et Paulo Sousa, c’est n’est plus que du règlement de comptes par presse interposée. »

Insider33 : « Je poursuis sur ce que dit Girondinfos. On sait que Sousa est très ambitieux, qu’il a besoin de certains types de joueurs pour son système et qu’il a souvent été en conflit avec sa direction comme à la fin avec la Fiorentina. Tu ne fais pas venir Paulo Sousa pour faire du bricolage. On lui a fait des promesses quand il a signé, puis avant le mercato d’été et aussi avant le mercato d’hiver. Au final à chaque fois, il a été un peu pris pour un con. Les relations ne peuvent donc pas être bonnes. En plus de ça, on voit bien que la direction fait passer des messages dans un média et Sousa et son entourage lui répondent dans un autre. Cette gué-guerre ne peut que nuire à l’institution.« 

Frédéric Longuépée (à gauche) et Paulo Sousa (à droite), deux hommes en guerre froide ? (Nicolas Tucat, AFP)

On sait que le départ de Frédéric Longuépée est plus que souhaité, notamment par les Ultras. Pourraient-ils finir par avoir gain de cause ?

Diabaté33 : « Frédéric Longuépée est vraiment l’homme de KS, placé là pour exécuter la volonté du fonds d’investissement. Il a toujours naviguer dans le sens de ses patrons plus que dans l’intérêt du club, donc tant que KS sera là, il semble que FL le sera aussi. »

Insider33 : « Récemment certaines personnes imaginaient que Longuépée pourrait sauter mais je ne le vois pas partir. C’est vraiment l’homme de King Street. »

« On a arrêté d’y croire quand on a appris que l’on ne ferait pas d’avant-centre cet hiver alors que les dirigeants avaient assuré qu’ils feraient un effort. »

Diabaté33.

A quel moment précis avez-vous cessé de croire en King Street ?

Insider33 : « Pour ma part c’est le dernier mercato qui a eu raison de mon soutien à ce projet. Déjà cet été c’était compliqué car on a apprenait au fur à mesure que tout était bloqué… On se doutait bien que les problèmes de gouvernance entre GACP et KS n’aidaient pas mais au final cet hiver avec KS aux commandes la situation n’a pas évolué.
Depuis le départ, KS a le pouvoir de dire oui ou non, ils auraient dû être vigilants sur les dérapages de GACP. Ils ne peuvent pas être dédouanés de la situation laissée par GACP.
Et puis il n’y a pas de projet. Vous savez ce qu’ils veulent faire du club ? Vous avez déjà entendu F. Longuépée parler une seule fois de sportif ? De formation ? D’objectif à court moyen long terme ? Qui incarne le club aujourd’hui ? »

Diabaté33 : « Comme pour Insider33, on a arrêté d’y croire quand on a appris que l’on ne ferait pas d’avant centre cet hiver alors que les dirigeants avaient assuré qu’ils feraient un effort à ce sujet. C’est encore une désillusion sportive car on voyait que tous les signaux étaient négatifs mais on tenait à se concentrer la partie sportive uniquement.

Vous savez, les supporters Girondins sont souvent des romantiques qui aiment les belles histoires avec des gens vrais, qui ne trichent pas.
Dans notre grande histoire, on a aimé des joueurs ou des dirigeants passionnants qui sortaient de nulle part mais qui devenaient grand chez nous.
Au lieu de raconter des histoires, ils l’écrivaient. KS c’est l’inverse, ils nous ont promis monts et merveilles mais au final il n’y a rien ! Tu ouvres leur livre d’histoire, il n’y a qu une intro et des pages blanches. il n’y a aucun projet, rien à raconter mis à part du trading… »

King Street veut partir… mais snobe les repreneurs ?

À part la candidature annoncée de Bruno Fievet, y a-t-il eu d’autres intérêts dans le rachat du club ? D’ailleurs, pensez-vous que Bruno Fievet est le profil qu’il faut pour relancer le club ?

Insider33 : « Des intérêts, oui il en existe. Après des dossiers aussi avancés que celui de Bruno Fievet je n’en suis pas sûr. Mais il y a des anciens joueurs, des figures du club, qui suivent avec attention la situation de leur club et son devenir.
Si Fievet a le profil ? Je le pense oui. Il a la connaissance du milieu du foot, un réseau et il aime le club. C’est déjà énorme par rapport à King Street. Reste à voir le montage financier derrière et s’il a les reins solides.
Je vais être franc je ne le vois pas aller jusqu’au bout. Je l’espère mais je pense que la situation sanitaire et ses répercussions économiques vont changer beaucoup de choses dans les investissements, dans le milieu du foot. Si je devais parier je mettrais une pièce sur un autre projet. Mais peut être pas pour demain.
« 

Diabaté33 : « Selon nos informations, King Street cherche à vendre malgré tout ce qu’ils disent oui car ils essuient trop de pertes financières. Cependant, on ne comprend pas pourquoi King Street ne veut ni considérer ni répondre à l’offre pourtant réelle et sérieuse de M. Fievet, qui a encore récemment réaffirmé que son projet tenait toujours malgré la crise sanitaire actuelle.« 

Insider33 : « Je ne comprends pas pourquoi ils snobent B. Fievet. Je sais qu’il a été présenté à King Street et qu’ils ne l’ont pas calculé.« 

Diabaté33 : « Idem. C’est un manque de respect et surtout je pense que la communication de B. Fievet ne passe pas auprès de King Street et donc ils préfèrent snober mais jusqu’à quand ? Car ils perdent beaucoup d’argent actuellement... Je pense que B. Fievet dérange car il a les supporters avec lui, et donc King Street penserait que Fievet fait tout pour que les supporters détestent King Street alors qu’ils n’ont pas besoin de ça. »

Le Matmut Atlantique réduit, aveu d’échec ou stratégie commerciale ?

Concernant le stade, on a appris que le club souhaitait réduire sa capacité, est-ce que vous avez des éléments ou même une réflexion personnelle là-dessus ? Est-ce pour vous un aveu d’échec des équipes commerciales, ou au contraire, est-ce une décision logique pour un stade qui est trop grand dans cette ville ?

Diabaté33 : « Je pense que c’est clairement un aveu d’échec mais c’est plus un symbole qu’autre chose. Il y avait déjà des jauges réduites sur la plupart des matches. Je pense que leur idée est de bâcher 7000 places. A mon avis, il sera assez facile de passer d’une configuration à l’autre. Par contre la communication a été très mauvaise surtout sur quelque chose d’aussi symbolique. On se souvient aussi que lors de notre dernière campagne européenne l’opération place dans tout le stade à 5€ l’avait rempli.« 

Insider33 : « Ça va dans le sens de tout ce qu’ils font depuis qu’ils sont là. Il y a un truc qu’il ne faut pas oublier que c’est qu’un taux de remplissage qui progresse (même si c’est fictif) c’est très important dans leur stratégie de comm et de marketing.« 

N’avez vous pas l’impression que le club – et même le football en général – est devenu une simple usine à monnaie pour ceux qui sont au pouvoir et qu’ils ne peuvent pas tomber face aux amoureux du club ?

Diabaté33 : « Pour beaucoup de clubs oui, mais il reste encore plein de clubs avec des mécènes qui aiment leur clubs, perdent beaucoup d’argent et prennent des risques. Mais on voit bien que quand des fonds rachètent des clubs pour faire de l’argent, l’expérience a souvent tendance à tourner court assez vite, car ils n’ont pas la passion. »

Insider33 : « Je regardais les quelques matchs des années 2000 que le club diffuse en ce moment. Et bien le décalage avec aujourd’hui est cruel pour notre club. Les fonds qui rachètent les clubs voient un eldorado et des gains rapides assurés grâce au trading et à la croissance sans fin des droits TV. C’est ce que GACP avait vendu à KS. On voit bien que c’est plus difficile qu’il n’y parait. Que si on se trompe sur une saison ou 2, il est difficile ensuite de se relever. Et ces clubs qui sont dépendants des droits TV et du trading ne sont pas à l’abri d’un crash total. On le voit avec les Girondins actuellement, l’OM, le LOSC il y a 2 ans ou le PSG avant le Qatar. Mais il existe d’autres modèles plus sains, qui s’appuient sur la formation, sur une cellule de recrutement forte, sur un réseau d’anciens reconnus. Mais cela voudrait peut être dire repartir de zéro et accepter que sur quelques années les objectifs du club soient moins élevés. Mais c’est plus globalement le modèle du foot français qui doit changer. »

Le sportif, Paulo Sousa… et le mercato estival

Il faut trouver 30 à 40 millions d’€ pour combler le déficit.

Diabaté33

Les supporters bordelais peuvent-ils avoir un semblant d’espoirs et d’attentes pour le mercato estival ? Le club vend ses talents en trouvant chaque fois un prétexte pour ne pas réinvestir.

Insider33 : « Il ne faut pas s’attendre à du recrutement cet été. Il va falloir faire 1 ou 2 belles ventes et s’attendre à aller chercher des joueurs en fin de contrat.« 

Diabaté33 : « De mon côté, il n’y a aucun motif d’espoir : il faut trouver 30-40m€ pour combler le déficit. Le seul point positif de mon côté, c’est que le coach devrait rester.« 

Paulo Sousa, stop ou encore à Bordeaux ? Les dernières informations tendent à penser que le coach portugais va rester la saison prochaine. (David Thierry/Sud Ouest)

Pensez-vous que Paulo Sousa est compatible avec le projet ? Cela rejoint une autre question mais on voit qu’il a du mal à donner une pleine confiance aux plus jeunes (Adli, Maja, Bellanova – avant qu’il parte -, …), alors qu’il le faisait bien dans ses anciens clubs. Fait-il cela vis-à-vis d’un problème de philosophie ou se braque-t-il pour des raisons extra-sportives ?

Insider33 : « Pour Sousa je pense que c’est avant tout lié au fait que les jeunes joueurs dont il dispose ne sont pas encore tout à fait prêts pour la Ligue 1. Malgré la faiblesse de la Ligue 1, cela reste un championnat dur, tactique et très athlétique ou la moindre erreur se paie souvent cash. Hormis 3-4 gros tout le monde bat tout le monde. Et puis il y a aussi l’attitude. Sousa a vraiment changé de discours depuis quelques mois. Il ne parle plus beaucoup de jeu, mais insiste davantage sur l’état d’esprit et l’attitude des joueurs. Et on sait que quelques jeunes ont du mal là-dessus. La ponctualité, s’y filer à 100% à tous les entraînement etc. Mais ca ne concerne pas que les jeunes d’ailleurs puisque Kalu a été au frigo quelques semaines à cause de ça. Jovanovic aussi.
Pour la compatibilité de Sousa avec le projet ? Je pense qu’il ne l’est plus parce que toutes les promesses qui lui ont été faites depuis le début n’existent plus. Il doit bricoler et comme je disais tu ne prends pas Sousa pour bricoler. Je suis assez surpris qu’il reste une saison de plus d’ailleurs mais c’est sûrement lié à la situation actuelle et l’absence d’opportunité pour aller ailleurs.
« 

Diabaté33 : « Je pense exactement la même chose, il n’y a même rien à rajouter.« 

À court terme ça va être (…) la vente d’une ou plusieurs valeurs marchandes, la réduction de l’effectif pro et le recrutement de joueurs libres ou à bas coûts.

Insider33

Comment voyez-vous l’avenir du club à court et moyen terme ?

Diabaté33 : « Concernant l’avenir, les rumeurs actuelles ne sont pas très rassurantes puisqu’à moyen terme un déficit de plusieurs dizaines de millions est à combler, donc sont à prévoir ventes importantes et réduction de la masse salariale pour préparer le club à un plus long terme à être vendu.« 

Insider33 : « À court terme on le sait ça va être la poursuite de la cure d’austérité. La vente d’une ou plusieurs valeurs marchandes, la réduction de l’effectif pro (à condition de ne pas multiplier les contrats pro avec la réserve) et le recrutement de joueurs libres ou à bas coûts. Il pourrait exister des motifs d’espoirs si des joueurs surnageaient avec la réserve mais malgré le renouvellement très important de l’effectif avec des joueurs venant de tous horizons, pour le moment, peu sont proches de l’équipe pro. »

Le mot de la fin

Diabaté33 : « On vit une période compliquée pour notre club, on espère tous que les mauvaises nouvelles et les mauvaises actions vont s’arrêter pour ne parler que de football et de notre magnifique club des Girondins. Gardons tous la foi, l’envie et l’amour pour notre club qui le mérite tellement. C’est un magnifique club qui est, aujourd’hui, à l’agonie mais qui renaîtra forcément un jour de ses cendres. Un grand club ne meurt jamais. Soyez en sûrs et soyez en fiers ! Allez Bordeaux 🔵⚪« 

Insider33 : « Je croise les doigts pour que des choses se passent dans les prochains mois, sans forcément s’attendre à des miracles mais pour qu’au moins le club reparte sur des bases plus saines. Je sais que même si le club doit repartir de plus bas, avec des objectifs moins élevés mais assumés, toute la grande famille des girondins, restera derrière le club.« 

L’équipe du CCS remercie Insider33 et Diabaté33 d’avoir accepté cet interview dans ces conditions et d’avoir aussi bien joué le jeu.

Clément, Quentin et Ulysse.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :