A l'affiche NFL

Quel est le meilleur Quarterback de la saison 2019 ?

A travers les différents outils d'analyse de la performance des quarterbacks, déterminons quel a été le meilleur d'entre tous lors de cette saison 2019.

Quel est le meilleur Quarterback de 2019 ? Voilà une question intrigante tant certains des maîtres à jouer se sont illustrés cette saison. Est-ce le vainqueur du Super Bowl LIV, Patrick Mahomes ? Le MVP de la saison, Lamar Jackson ? L’Offensive rookie of the year, Kyler Murray ? Le Comeback player of the year, Ryan Tannehill ? Ou encore Russell Wilson, Tom Brady, Drew Brees…

Les quarterbacks sont la pierre angulaire de l’attaque des franchises. Sans un QB élite, aucune chance de seulement penser à atteindre le Saint Graal: Le Super Bowl. Chaque franchise cherche à recruter le meilleur, celui qui sera le franchise quarterback: LE leader, LE game manager, LE meilleur. Celui qui est capable de lancer vite, précis et loin, celui qui est mobile, même sous la pression des pass rusher, celui qui emmènera l’équipe au Super Bowl. Et pour se faire, les franchises sont prêtes à dépenser beaucoup d’argent pour garder celui qu’elles pensent être le bon. Parmi les 5 contrats les plus élevés de la Ligue, 4 sont ceux de QB avec en tête Matt Ryan et son contrat à 150M$. On parle même d’un futur contrat à 200M$ pour Patrick Mahomes, le champion en titre. Ce serait le record absolu en NFL !

Passons à travers les différents systèmes d’évaluation pour déterminer quel a été le meilleur QB de la saison régulière 2019.

PASSER RATING

Il est de coutume de penser que les meilleurs QB sont les meilleurs lanceurs, ceux qui gagnent le plus de yards. Néanmoins, on ne peut se baser uniquement sur le nombre de yards lancés, ceci devant être pondéré par d’autres éléments afin de permettre une analyse plus fine de la qualité de passe du QB. Le passer rating est une note attribuée à chaque QB et qui fait la synthèse des éléments suivants:

– Pourcentage de passes complétées par tentatives soit A ={\displaystyle {{Completees \over Tentatives}\times 100-30 \over 20}}

– Nombre de touchdowns marqués par tentatives soit B={\displaystyle \textstyle {Touchdowns \over Tentatives}\times 20}

– Nombre d’interceptions par tentatives soit C = {\displaystyle \textstyle 2.375-\left({Interceptions \over Tentatives}\times 25\right)}

– Nombre de yards gagnés par tentatives soit D = {\displaystyle \textstyle \left({Yards \over Tentatives}-3\right)\times {1 \over 4}}

Le calcul final se fait de la manière suivante Passer rating= ((A+B+C+D)/6)x100. L’évaluation maximale atteignable est 158.3. Cet outil est utilisé par la NFL depuis 1973. Pour cette saison 2019, Ryan Tannehill des Tennessee Titans obtient la meilleure évaluation. Le plus gros lanceur de la saison, Jameis Winston, se classe 27è. Ses résultats sont pondérés par ses trop nombreuses interceptions. On peut également constater que si les 5 premiers du classement ont bien participé aux Wild Card ou Playoffs, la suite du classement n’est pas nécessairement représentative des résultats des franchises.

Classement Passer rating 2019. Source: Footbaldb.com

Quelles sont les limites du passer rating ?

  • Le jeu de course des QB n’est pas pris en compte. Quand on sait l’importance de cet apport dans le jeu des QB de la nouvelle génération, il est impensable que cela ne rentre pas dans l’évaluation. Cela explique notamment pourquoi un Derek Carr est mieux classé qu’un Deshaun Watson. Il va sans dire que si Watson n’avait pas une telle mobilité et une telle capacité à courir, les Texans n’auraient pas eu ce parcours en 2019.
  • Cette méthode ne permet pas de donner une quelconque valeur aux lancers. En effet, une passe de 8 yards pour un touchdown devrait avoir une valeur différente qu’une passe permettant de gagner 8 yards en milieu de terrain. Leur impact sur le jeu est différent.
  • Cela ne tient pas compte non plus de la valeur de l’équipe rencontrée. Il semble pourtant évident qu’à prestations égales, leur valeur est différente selon que l’on rencontre l’une des 10 meilleures ou 10 plus mauvaises défenses de la ligue.

TOTAL QUARTERBACK RATING

Le total quarterback rating a été développé par ESPN afin de répondre aux limites du passer rating. Il permet de valoriser différentes données pour mieux noter la contribution du QB. Le Total QBR valorise et interprète les éléments suivants:

  • Le contexte: Down, nombre de yards restant pour un 1st down, distance de la end zone, temps restant avant la fin de la mi-temps. Cela permet le calcul des Expected Points (EP) et une fois le jeu terminé, les Expected Points Added*.
  • La probabilité de gagner le match.
  • La répartition du crédit de chaque jeu par coéquipier.
  • L’utilité du jeu ? Par exemple, amasser des yards et des points en fin de partie alors que l’écart est trop important ne sert plus à rien.
    • *Expected Points et Expected Points Added – Le concept d’Expected Points permet de donner une valeur à une situation de jeu. En situation offensive, les yards proches de la end zone ont plus de valeur que ceux en milieu de terrain. A l’inverse, les yards proches de la end zone de l’équipe en situation offensive peuvent se révéler plus coûteux que ceux au milieu de terrain et ont donc une valeur négative. Chaque position sur le terrain a donc une valeur exprimée en EP. Par exemple, en situation de 1st and 10 sur la ligne des 50, la valeur des EP est de +2.0. Les Expected Points Added expriment alors la valeur de gain généré par un jeu.
Source cmusportsanalytics.com

Le Total QBR est une statistique mettant en avant l’efficacité du QB dans chacune des actions qu’il a joué. Elle apparaît beaucoup plus complète et fiable que le simple passer rating quant à la qualité du jeu et à l’efficacité du QB. L’évaluation est entre 0 et 100. Sur une saison, un QB moyen aura une évaluation autour de 50 tandis qu’un Pro Bowler se situera autour de 75.

Pour illustrer cette statistique, ESPN propose l’analyse des performances de Aaron Rodgers et Kirk Cousins lors des NFC Wild Card de 2015:

Aaron Rodgers – 21/36 passes, 210 yards, 2 TD, 0 INT, 93.5 passer rating, 87 Total QBR

Kirk cousins – 29/46 passes, 329 yards, 1 TD, 0 INT, 91.7 passer rating, 58.9 Total QBR

On constate donc parfaitement que bien que Cousins ai lancé pour 119 yards de plus que Rodgers, la valeur des actions de ce dernier en a été bien supérieure.

Dans ce classement 2019, la 1ère place est attribuée à Lamar Jackson (MVP) dont l’équipe termine la saison régulière avec 14 victoires et 2 défaites, c’est le plus haut ratio de la saison. Et la 2è place revient à Patrick Mahomes (vainqueur du Super Bowl) dont l’équipe termine la saison régulière à 12-4, 3è meilleur différentiel. Cette statistique apparaît donc plus proche de la réalité du terrain.

Classement ESPN Total QBR 2019. Source: ESPN.com

COMPLETION PERCENTAGE

ABOVE EXPECTED

Consciente du manque de pertinence de ses statistique traditionnelles, la NFL a élaboré une panoplie de nouveaux outils d’analyse de la performance basés sur l’analyse des données. Ces nouveaux outils sont regroupés dans les Next Gen Stats et sont consultables sur un site dédié https://nextgenstats.nfl.com/ Parmi elles en est une particulièrement intéressante pour l’analyse de la performance des quarterback. Il s’agit du Completion percentage above expected également appelé Completion percentage over expectation.

Grâce à l’analyse de plus de 36000 passes (à la date de la création de ces outils), la NFL a déterminé une probabilité de réussite d’une passe exprimée en pourcentage, c’est le Expected Completion percentage. Cette probabilité est calculée selon plusieurs facteurs:

  • Nombre de yards dans l’air de la passe: Plus la distance de la passe augmente, plus la probabilité pour un receveur de l’attraper diminue.
  • Distance entre le receveur et le plus proche défenseur: Plus le défenseur est proche, plus la probabilité pour un receveur d’attraper la passe diminue.
  • Distance de la bordure du terrain: Plus la ligne blanche est proche, plus la probabilité pour un receveur de compléter la passe diminue.
  • Distance du pass rush: Plus le pass rusher est proche du QB, plus la probabilité d’une passe complétée diminue.
  • Vitesse du QB: Plus la vitesse du QB au moment du lancer est élevée, plus la probabilité d’une passe complétée diminue.
  • Durée avant le lancer: Plus le QB va prendre de temps pour lancer le ballon, plus la probabilité d’une passe complétée diminue.

Le tableau suivant explicite l’évolution de la probabilité de compléter une passe selon les facteurs considérés.

Source: NFL

L’Expected completion percentage va alors nous aider à apprécier le niveau de difficulté des lancers d’un quarterback. Un xComp (=Expected completion percentage) élevé indique que le QB préfère lancer des passes plus « faciles », avec de fortes probabilités de les compléter. A l’inverse, un xComp plus bas illustre un QB dont les lancers sont plus risqués !

Le Completion percentage above expected (ou +/- dans le tableau) est alors la mesure de la performance du QB dans ses lancers par rapport à la probabilité de les réussir. Cette statistique peut être établie pour une passe, un match, une saison…

En 2019, Ryan Tannehill, Drew Brees et Kirk Cousins sont les QB qui ont le CPAE le plus élevé. Quelque soit la probabilité de la réussite de leurs passes, ce sont ce 3 QB qui ont le plus performé dans leurs lancers.

Crédit: NFL Next Gen Stats

La limite de cet indicateur est qu’à nouveau, on ne considère que le lancer, la passe. La contribution des quarterbacks ne doit pas être uniquement vue sous ce prisme car elle va au delà du simple lancer.

A la lumière de ses indicateurs, on peut alors dégager deux tendances évidentes. La première concerne les meilleurs passeurs: Ryan Tannehill, des Tennessee Titans, Drew Brees des New Orleans Saints et Kirk Cousins des Minnesota Vikings. A travers les analyses du passer rating et du completion percentage above expected, il est clair qu’ils ont dominé leur classe dans cette catégorie. La seconde concerne la valeur ajoutée des QB. Avec leurs 1ère et 2è place au Total QBR, Lamar Jackson des Baltimore Ravens et Patrick Mahomes des Kansas City Chiefs confirment dans les chiffres la saison extraordinaire qu’ils nous ont offert sur les terrains, pendant la saison régulière, conclue pour le 1er par un titre de MVP, et pour le 2nd par une bague !

Si l’on se base sur les statistiques et les indicateurs de performance, Drew Brees serait alors notre top quarterback de la saison 2019 car en plus d’arriver 2 fois en deuxième position aux classements de la passe, il arrive en troisième position du Total QBR, ce qui illustre, en plus de la qualité de ces lancers, la valeur ajoutée de ses actions.

un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :