Liga BBVA

Ces ex-talents de la Masia qui apporteraient beaucoup au Barça…

Héctor Bellerín, Álex Grimaldo, Dani Olmo, Mauro Icardi, Keita Baldé ou encore André Onana, la liste est longue lorsqu’il s’agit de dresser celle des joueurs qui ont quitté prématurément la Masia, le glorieux centre de formation du FC Barcelone. Parmi les nombreux dysfonctionnements du club catalan de ces dernières années, la fuite des jeunes joueurs prometteurs est de toute évidence l’un des plus problématiques. Les facteurs sont nombreux, une politique basée sur l’achat de joueurs confirmés, des entraineurs peu adeptes à l’intégration de joueur d’avenir ou encore le fait qu’il n’y ait que peu de temps de jeu disponible, ainsi le Barça n’a pas su profiter de la très bonne formation dispensée ces dix dernières années. Cependant, ce qui nous intéresse particulièrement se situe davantage sur le terrain. Quels anciens pensionnaires de la Masia seraient utiles à Quique Setién et son équipe ?

Deux latéraux qui ne feraient pas tâche

Commencons par ceux qui corresponderaient le plus au Barça version 2020-2021. Nous savons tous que les latéraux barcelonais ne sont pas aussi fiables que par le passé. L’époque de Dani Alves et Jordi Alba du temps de leur superbe est révolue. Depuis, le FC Barcelone n’a jamais su trouver un vrai remplaçant au brésilien. Quant à Jordi Alba, même s’il fait toujours partie de l’équipe, son rendement depuis plusieurs saisons est bien plus irrégulier qu’auparavant. La venue de Junior Firpo, l’été dernier, pour tenter de préparer l’avenir à ce poste n’est pour le moment pas assez convaincante. Si l’on revient à droite, Semedo et Sergi Roberto n’offrent pas les garanties que devraient offrir le latéral droit du FC Barcelone surtout lorsqu’on sait que l’objectif est de tout gagner chaque année.

Il y a quelques années, en 2011 précisément, Arsène Wenger, alors coach d’Arsenal, dénichait Héctor Bellerín en Catalogne. Il s’avère aujourd’hui que l’entraineur français fit un très bon choix. Malgré ses quelques blessures, l’arrière droit espagnol aux trois petites sélections avec la Roja, a fait ses preuves ces dernières saisons. Il s’est imposé comme l’un des meilleurs à son poste en Angleterre et présente une belle côte en Europe. Courtisé depuis par de nombreuses écuries européennes, le Barça peut se mordre les doigts d’avoir laissé partir il y a presque dix ans un aussi jeune joueur prometteur. Aujourd’hui, il n’a rien à envier à Nelson Semedo qui alterne entre le bon et le mauvais depuis deux ans et demi. Bellerín a disputé 195 matchs sous les couleurs d’Arsenal dont 151 en Premier League en l’espace de sept saisons. Seul hic, ses blessures encore trop nombreuses qui lui ont coûté beaucoup de matchs cette saison. Si la saison 2020-2021 lui est favorable, le FC Barcelone ferait bien de le racheter. La somme déboursée serait surement très élevée mais le club catalan ne pourrait peut-être pas louper une telle opportunité.

Héctor Bellerín lors de Chelsea – Arsenal le 21 janvier dernier. Source : arseblog.news

Un autre latéral serait très intéressant pour Barcelone : Álex Grimaldo. Celui qui enchaîne les belles performances au Benfica depuis trois ans vient lui aussi de la Masia. Contrairement à Bellerín, Grimaldo évolue dans l’autre couloir mais surtout, il a joué presque cent matchs avec le Barça B. Pep Guardiola, le regretté Tito Vilanova, Tata Martino et Luis Enrique ne lui ont jamais donné sa chance en équipe première. Il décide alors en janvier 2016 de s’envoler pour le Portugal. Depuis, il a joué 156 rencontres sous les couleurs lisboètes. De quoi susciter l’intérêt des clubs du top 5 européen. Plus expérimenté que Junior Firpo, il offrirait surement plus de garanties. Cependant, il représente un coût plutôt conséquent et le faire revenir du Benfica ne serait pas aisé. Selon Transfermarkt, sa valeur serait estimée à 28 millions d’euros, mais nul doute que le club lisboète n’hésiterait à faire monter les enchères.

Antonio Conte, l’entraineur de l’Inter Milan , apprécierait beaucoup le profil du latéral gauche esapgnol. Source : eurocalciomercato.net

En somme, ces deux joueurs présentent surement des profils adéquats pour le Barça car, Quique Setién ne dispose pas de latéraux de classe mondiale en devenir et surtout car, le marché des latéraux est l’un des plus compliqués. Les meilleurs défenseurs de couloirs sont déjà titulaires dans les grands clubs et ceux restants, s’ils ont le niveau, ne sont pas très abordables du point de vue économique. Le FC Barcelone doit grandement regretter d’avoir laissé filer deux latéraux espagnols de cette trempe-là.

Deux joueurs prometteurs, mais qui ne correspondent pas aux besoins actuels du Barça

Le premier est le milieu récemment arrivé à Leipzig : Dani Olmo. Catalan de naissance, il fut à la Masia de 2007 à 2014. A l’âge de 16 ans, il fit le choix de partir au Dinamo Zagreb, un club où beaucoup de joueurs se sont révélés, où il savait qu’il allait avoir du temps de jeu. En cinq saisons et demi, il a explosé en Croatie participant à 124 rencontres dont 29 en coupe d’Europe. On peut notamment signaler ses belles performances en phase de poules de Ligue des Champions cette saison avec le Dinamo. Malgré la 4ème place à l’arrivée, le club croate aurait pu se qualifier à la deuxième place derrière Manchester City. Cela s’est joué à deux petits points. C’est donc tout naturellement que le RB Leipzig est venu le chercher durant le mois de janvier. Il est évident que le plus dur reste à venir mais une étape a été franchi et son avenir s’annonce radieux. Si l’on en revient au Barça, Dani Olmo ne serait évidemment pas titulaire dans l’entrejeu mais il serait une belle option dans la rotation et constiturait une belle promesse. Aujourd’hui, il est difficile d’imaginer un retour de l’espagnol dans son club de formation lorsqu’on sait que son prix sera évidemment très élévé s’il continue sur sa lancée. Il ne faut pas oublier qu’Olmo présente des caractéristiques techniques très proches de ce qu’il est attendu au FC Barcelone et il est donc très dommage que le club catalan n’ait pas su le retenir. Imaginer De Jong et Arthur aux côtés de Dani Olmo reste malheureusement de l’ordre de l’idéal.

Dani Olmo avec son tout nouveau maillot en février 2020. Source : t-online.de (Christian Schroedter).

Un autre jeune joueur a récemment illuminé l’Europe de son talent. Tout comme Dani Olmo, il s’est révélé dans un club hors du top 5 mais n’est pas un joueur de champ. Il s’agit d’André Onana. Le portier camerounais est issu de la Masia. Arrivé à l’âge de 14 ans en provenance de l’académie de Samuel Eto’o au Cameroun, il n’est resté que quatre ans. En 2014, l’Ajax vient le chercher et le fait évoluer au sein de ses équipes des jeunes pour parfaire sa progression. Pari gagnant puisque deux saisons plus tard, il devient titulaire dans les cages du mythique club amstellodamois. Depuis, il a disputé plus de 160 matchs. Demi-finaliste de la dernière campagne de Ligue des Champions, il est comme beaucoup de ses coéquipiers, convoité par de nombreux clubs européens. La marché des gardiens étant compliqué, les quelques grands gardiens disponibles sont particulièrement scrutés. Le FC Barcelone possède Marc-André Ter Stegen qui est maintenant l’un des tous meilleurs gardiens du monde. Cependant, avoir Onana comme futur titulaire n’aurait pas été un luxe. Le camerounais ne remettra sans doute jamais les pieds en Catalogne mais cela ne l’empêchera sans doute pas d’effectuer une grande carrière.

Source : camfoot.com

Ces joueurs plus ou moins jeunes qui sont également partis très tôt du FC Barcelone

Il y a deux dernières catégories : les joueurs qui ont depuis confirmé et les joueurs qui n’ont encore rien prouvé mais qui sont considérés aujourd’hui comme de formidables promesses. Au sein de la première, on peut citer Mauro Icardi, Keita Baldé, Sergi Gomez de Séville ou encore Adama Traoré. Le premier fait partie des tout meilleurs au monde à son poste et même s’il ne presente pas au profil du numéro 9 barcelonnais, un attaquant de pointe de son envergure ne ferait pas mal à l’effectif du Barça. Le deuxième est actuellement dans une mauvaise passe, lui qui avait explosé sous le maillot de la Lazio en Italie, il semble stagner depuis son arrivée à Monaco en 2017. Lui qui est parti de la Masia à l’âge de 16 ans présente un profil intéressant pour le FC Barcelone. Quique Setién et son équipe cherchent en effet un ailier capable d’apporter ce que Dembele n’apporte que ponctuellement. Baldé n’a évidemment pas le niveau requis pour être titulaire au sein d’un très grand club mais cela reste dommage que son club formateur l’ait laissé filer si tôt. Le troisième devient depuis quelques années une valeur sûre à son poste en Espagne. Titulaire en défense centrale au FC Séville, il aspire à plus grand malgré qu’il soit âgé de 28 ans. Enfin, le dernier est une des révélations en Angleterre cette saison. Il est devenu titulaire sous les ordes de Nuno Espirito Santo et lui aussi présente un profil qui conviendrait aux besoins du Barça.

Adama Traoré face à Manchester City le 27 décembre dernier. Source : thetopflight.com

Enfin, il existe quelques joueurs qui commencent à se faire un nom et qui ont quitté la Masia récemment. Parmi eux, nous pouvons citer Sergio Gomez en prêt à Huesca mais, qui appartient au Borussia Dortmund depuis 2018. Milieu offensif né en 2000, il fait partie des joueurs à surveiller en Europe. Les deux suivants sont des citizens : Adrian Bernabé et Eric Garcia. Le premier est un milieu offensif, le second est un défenseur central. Les deux sont apparus dans le groupe professionnel. Appelés par Pep Guardiola, il y a de grandes chances que nous soyons amenés à les voir régulièrement. Enfin, le dernier se nomme Robert Navarro. Il est le plus jeune cité et appartient à la Real Sociedad. Lui aussi milieu offensif, le club basque tient peut-être là, le remplaçant d’Oyarzabal.

Parmi tous ces joueurs, plusieurs points communs les rassemblent : ils sont tous passés par le centre de formation du FC Barcelone et ont tous réussi ailleurs. Pour certains, il apparaît évident que le Barça est passé à côté de grands joueurs, pour d’autres ce n’est pas encore leur cas mais, cela devrait bientôt le devenir. La question que nous pouvons maintenant nous poser est la suivante : verra-t-on l’un de ces joueurs revêtir un jour la tunique blaugrana ?

(Photo source de couverture : Getty images).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :