Foot Portraits du CCS

Eberechi Eze va t-il tout casser en Premier League ?

Sur les tablettes de nombreux clubs de Premier League, le jeune milieu offensif d’origine nigériane, Eberiche Eze, affole les compteurs cette saison en Championship (D2 anglaise) avec son club des Queens Park Rangers. Auteur de 12 buts et 8 passes décisives, celui qui a fréquenté les centres de formations d’Arsenal ou de Fulham plus jeune semble fin prêt à franchir le cap de la Premier League et s’imposer dans la durée au sein de l’élite du football anglais.

Une enfance et un début de carrière difficile

Né le 29 juin 1998, à Londres, de parents nigérians, le jeune Eberechi grandit, avec ses deux frères, Chima et Ikechi, sur les bords de la Tamise dans un quartier malfamé de Londres et doit très tôt se réfugier dans le football pour éviter de tomber dans la délinquance.

Au fil des années, le jeune anglais se rend compte de ses capacités et sent qu’il peut faire une carrière dans le football, à la fin des années 2000, Eberechi intègre l’académie d’un des plus grands clubs anglais : Arsenal. Malheureusement pour lui tout ne va pas se passer comme prévu et en 2011, le futur milieu offensif de QPR n’est pas conservé par les Gunners, ces derniers lui préférant un jeune rejeté par Chelsea, Eddie Nketiah. Qu’à cela ne tienne ! Eze ne se démonte pas, continue de travailler et quelques mois plus tard un autre club de Londres, Fulham cette-fois, toque à la porte du jeune footballeur et lui propose une place dans son académie. Ce dernier accepte aussitôt et commence à apercevoir le bout du tunnel.

Quelques temps plus tard, il quitte Fulham et rejoint Reading… cette expérience ne durera que quatre mois, mais en 2014, il retrouve Londres et signe a Milwall. Alors que le joueur pensait obtenir son premier contrat pro, le club londonien décide finalement de le libérer. Après ses deux échecs, à Arsenal et Milwall, le jeune anglais décide d’arrêter le football, alors qu’il n’est âgé que de 16 ans et envisage même de prendre un emploi à temps partiel dans un supermarché local.

Eberechi Eze, lors de son passage à Milwall (Instagram)

C’est un autre club londonien qui va venir à son salut puisque le club des Queens Park Rangers lui propose une place dans l’effectif U18, plusieurs semaines après son échec à Milwall. En août 2016, Eze signe enfin son premier contrat pro, à l’âge de 18 ans et est prêté, en 2017, à Wycombe, club de quatrième division, à l’époque. Là-bas, il va non seulement gratter énormément de temps de jeu (il démarre 16 matchs en tant que titulaire entre septembre et décembre), mais il va également marquer ses premiers buts en professionnel et livrer plusieurs prestations impressionnantes pour un joueur découvrant le haut niveau d’autant plus dans un championnat aussi rugeux que la League One. Ses facilités techniques et athlétiques crèvent vite l’écran et dès le mois de janvier suivant, QPR rappelle son joueur de prêt. Il finira la saison dans le club londonien et trouvera le fond des filets à deux reprises. Deux saisons plus tard, Eberechi Eze est devenu le fer de lance de l’attaque des pensionnaires de Loftus Road et l’un des joueurs les plus « bankable » de Championship.

Voici les deux premiers but de la carrière d’Eberechi Eze… il y a pire comme premier but !

Un style de jeu adapté à la Premier League

Eberechi Eze est un milieu offensif créatif extrêmement à l’aise avec et sans ballon évoluant principalement en tant que meneur de jeu ou milieu offensif gauche, mais il est également capable de jouer sur le côté droit. Sa plus grosse force est, sans nul doute, sa capacité à créer, ce joueur est un véritable « faiseur » de jeu, sa liberté sur le terrain, de part sa position, lui confère une grande vision de jeu, ceci couplé à une facilité déconcertante pour éliminer ses adversaires direct et à un physique d’athlète et nous avons là un milieu offensif d’un talent incroyable, doté d’une bonne vision de jeu et capable de tenir facilement 90 minutes à haute intensité.

Les statistiques parlent d’elles-même, en effet, en terme de dribble, Eze tourne en moyenne à trois dribbles réussis par match et est évidemment parmi les meilleurs dribbleurs du championnat, d’ailleurs ses premières touches de balle sont très souvent dévastatrices et permettent, dans beaucoup de situation, d’attirer le joueur venant au pressing, sa facilité à dribbler fait le reste et lui permet de transformer des situations anodines en occasions dangereuses en une fraction de seconde comme nous pouvons le voir sur les images qui suivent.

Sur cette première image, Eze est servi dans le dernier tiers du terrain adverse et est poursuivi par trois adversaires.

Sur cette deuxième image, grâce à son bon contrôle, il peut rapidement se retourner, mais se rend compte qu’il va être rattrapé et n’a pas de solution de passe intéressante.

Ici, nous voyons que grâce à un dribble, il s’est complètement ouvert le terrain et a deux solutions de passes dangereuses. Les trois joueurs adverses du début de l’action sont désormais hors de portée.

Ce genre de situation n’est pas unique ; durant toute la saison, le jeune milieu offensif a multiplié les actions de la sorte et a créé un nombre incalculable d’occasions pour son club. Il est d’ailleurs aussi de très loin le joueur le plus influent de son équipe en termes de passes décisives (8), de passes clés (1.22/match), d’occasions crées (1.9/match), de passes réussis (86,3 %) et de passes réussis dans le camp adverse (82,5 %), bref, il est à la fois le détonateur et le métronome de l’équipe londonienne.

Si Eze est aussi impressionnant c’est également de par sa capacité à finir les actions, il est le deuxième meilleur buteur de son club avec 12 buts, derrière Nakhi Wells (15 buts) et même s’il a encore de nombreux progrès à faire dans ce domaine, sa très bonne lecture du jeu lui permet souvent d’être au bon endroit au bon moment, il est d’ailleurs aussi le joueur avec le plus haut taux de frappes cadrées (57.6 %) de son équipe, juste devant Wells (57.1 %). Il est également un très bon tireur de penalty (et de coup de pied arrêté en général) et a réussi toutes ses tentatives avec QPR cette saison (4/4).

Petite compilation des talents du gamin !

Pour couronner le tout, il est bon de noter qu’Eberechi Eze est aussi un joueur capable d’enchaîner les matchs de 90 minutes sans se blesser. En effet, cette saison le milieu anglais, à débuter les 37 matchs de championnats de son équipe et n’a été remplacé qu’à cinq reprises disputant 3237 minutes sur les 3330 possible, dans ce domaine-là, il est une nouvelle fois le premier de son club et cette donnée pourrait être déterminante pour les clubs de Premier League voulant le recruter cet été…

Voici un récapitulatif rapide et concis des forces et faiblesses d’Eberechi Eze :

Forces +Faiblesses –
Qualité de dribbleContribution défensive
Vision de jeuManque d’agressivité dans les duels
ProvocateurDuels aériens
Coups de pieds arrêtés
Frappes de loin

Dans quel club s’épanouir ?

Justement, parlons de ses prétendants, il y a fort à parier qu’il sera probablement l’une des grandes attractions du mercato anglais, cet été et le club qui l’accueillera réalisera sûrement une bonne opération. Selon transfermarkt, sa valeur marchande tourne actuellement autour des 10 M€ soit environ 9 M£, bien entendu il ne partira pas à ce prix-là, au vu de la qualité du joueur et de la folie du marché anglais. Les dernières rumeurs font état d’approches de la part de West Ham, Newcastle et surtout Tottenham, mais faisons abstraction de ces rumeurs et imaginons les clubs dans lesquels, Eberechi Eze s’épanouirait au mieux.

Au vu de ses principales qualités et des manques de certains clubs de Premier League, deux d’entre eux semblent se distinguer : Leicester et Arsenal. Pourquoi ces deux clubs là ? Tout d’abord, car le poste de milieu offensif gauche est un poste à pourvoir dans ces deux équipes mais également, car ces deux équipes menés par Brendan Rodgers et Mikel Arteta partagent quelques similarités, notamment celle de s’appuyer grandement sur les latéraux. Eze a noué une relation technique très intéressante avec Ryan Manning, le latéral gauche de QPR. Et lorsque l’on connaît les propensions offensives de joueurs comme Kieran Tierney (Arsenal), Bukayo Saka (Arsenal) ou Ben Chilwell (Leicester), on peut vite imaginer les dégâts que pourraient provoquer l’actuel joueur de QPR s’il était épaulé par ce type de joueurs sur son côté gauche. En effet, son penchant à toujours se recentrer, permettrait au latéral de dédoubler et pourrait ainsi créer de grands dangers dans les défenses adverses.

Deuxième point important, Arsenal et Leicester possèdent tout deux un attaquant capable de prendre la profondeur et d’étirer les défenses (Aubameyang, Vardy), ce qui est une aubaine pour un joueur comme Eze qui ne s’exprime pas mieux que lorsqu’il a de l’espace devant lui. En résumé, selon nous, Leicester et Arsenal seraient de bonnes destinations pour le jeune milieu offensif anglais, cela lui permettrait de s’exprimer dans une équipe joueuse tout en ayant un temps de jeu suffisant pour continuer à progresser.

En revanche, un point ne plaide pas en faveur des Gunners : comme écrit plus haut, son passage à l’académie d’Arsenal ne s’est pas très bien soldé et cette expérience pourrait être un frein pour une potentielle venue du joueur du côté de Colney d’autant qu’actuellement les deux clubs qui tiennent le plus la corde dans le dossier (selon les journaux anglais) seraient Newcastle et Tottenham. Affaire à suivre…

Quel club va bien pouvoir choisir Eberechi Eze ?

À seulement 21 ans, celui que l’on compare déjà à Jay-Jay Okocha, semble destiné à un grand avenir, mais s’il veut s’installer durablement en Premier League et y devenir un joueur important à l’avenir il devra impérativement gommer certaines lacunes de son jeu et améliorer sa contribution défensive ainsi que son agressivité dans les duels notamment ceux dans sa propre moitié de terrain. S’il réussit à gommer ces aspérités, il pourra légitimement espérer devenir un international anglais en puissance et un joueur majeur du championnat, tant ses facilités techniques et sa compréhension du jeu paraissent hors normes !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :