Féminines Handball Féminin

Instant nostalgie…retour sur le sacre européen des handballeuses en 2018

C’était le 16 décembre 2018, un an après leur sacre mondial, les handballeuses réalisent un doublé historique en remportant l’Euro de handball. Vous, amis du handball, avez élu ce sacre comme votre plus beau souvenir de titre des Équipe de France. Le CCS vous replonge dans cet intense souvenir, des frissons…à explosion de joie.

Des phases de poule relevées mais maîtrisées

Deuxièmes du tour préliminaire derrière la Russie, les Bleues se sont qualifiées pour le tour principal après avoir battu le Monténégro et la Slovénie. Les Françaises se retrouvent finalement dans un groupe de poules compétitif, aux côtés de la redoutable Russie, de la Suède, du Danemark mais aussi du Monténégro et de la Serbie. Il faut trois victoires aux Bleues pour rejoindre les demis, que le spectacle commence !

France-Danemark 29-23 

Avec une Amandine Laynaud des grands soirs (comme bien souvent d’ailleurs) les Françaises ont largement maîtrisé les Danoises. Après un début de match un peu poussif, les filles d’Olivier Krumbholz ont rapidement pris le dessus sur leur adversaire. Estelle Nze Minko, comme à son habitude, a usé de ses jambes de feu pour faire trembler les buts danois (5 buts). Avec six buts d’avance à la pause, les Françaises doivent tenir, mais rien ne semble pouvoir les arrêter. Au retour des vestiaires, la capitaine Siraba Dembélé se joue de la portière danoise en réalisant un superbe chabala. Avec 83% de réussite en attaque, les Bleues s’imposent tranquillement dans un Hall XXL rempli de 5.500 supporters. « C’est un joli pas en avant mais on n’a encore rien fait de décisif. Si on perd les deux prochains, on n’est pas en demie », prévient Nzé-Minko. Rendez-vous contre la Suède. 

Estelle Nzé-Minko est la meilleure buteuse française sur ce match avec 5 réalisations (Source: Le Monde)

France Suède 21-21

Le scénario aurait pu être pire. Menées de trois buts à l’entame des dix dernières minutes, les Bleues ont su trouver les ressources pour recoller au score. Avec 41% de réussite, la gardienne suédoise a bien embêté les scoreuses françaises.  En difficulté offensivement, il a fallu compter sur Orlane Kanor et son jump, digne d’un film hollywoodien, pour trouver la lucarne à deux reprises, et permettant aux françaises de revenir à égalité. La fin de match est irrespirable et l’ailière Siraba Dembelé bute sur la portière suédoise au buzzer. Pas de victoire pour aujourd’hui, mais l’essentiel est là, en cas de victoire face à la Serbie, les demis seront assurés. 

Les Françaises ont su mettre de l’impact en défense pour ne pas laisser les Suédoises prendre le dessus (Source : France Tv sport)
 

France Serbie 38-28

Pour rejoindre les demis, un nul au moins, est indispensable après les premiers résultats de la journée. Mais au vu de la démonstration des Bleues, rien d’autre que la victoire n’avait été envisagée. Quasi parfaites en défenses et explosives en attaque, les Françaises ont déroulé leur jeu. Estelle Nzé-Minko(encore) et Manon Houette ont inscrit respectivement neuf et sept buts. Dans les buts français, Laura Glauser, entrée en cours de match a excellé. L’ambiance du Hall de Nantes est bouillante et les françaises assurent le spectacle.

Estelle Nzé-Minko encore décisive face à la Serbie (Source : Ouest France)

La demi-finale face aux Pays-Bas 27-21

Les Pays-Bas, redoutable adversaire qui n’est tombé qu’une fois dans cette compétition. Un adversaire qu’Alexandra Lacrabère et ses coéquipières connaissent bien. Et bien que récente, la rivalité entre ces deux nations du handball féminin est bien présente. Les Oranjes ont une revanche à prendre, celle des Jeux de Rio. Les Françaises leur avaient subtilisé la place en finale contre la Russie. Les Bleues sont chez elles, à Bercy et se doivent d’être au rendez-vous. En première mi-temps, les hôtes semblent plutôt bien gérer la rencontre. Estelle Nzé-Minko a encore fait des siennes : six buts et élue meilleure joueuse du match

Mais quelques pertes de balles, la précipitation et l’euphorie certainement, ont permis aux Néerlandaises de revenir à un petit point avant la pause (12-11). Mais au retour des vestiaires, les arrêts de Laura Glauser, les interceptions de Laura Flippes et les prouesses de Siraba Dembelé permettent à nos Bleues de prendre le large. La fin de match est parfaitement maîtrisée. Il reste 1 minute 30 de jeu et les Françaises sont à sept longueurs des Néerlandaises. Elles l’ont fait, dans une salle bouillante les Bleues rejoignent la Russie en finale de l’Euro.

La joie des françaises après leur victoire face aux Pays-Bas. (Source : Ouest-France)
 

La finale pour le premier titre européen de l’histoire

Nous y voilà. La grande finale face à celle qui ont fait si mal. Si mal lors de la finale des Jeux de Tokyo mais aussi lors du tour préliminaire de cet Euro. La montagne Russe, emmenée par une Ana Vyakhireva de folie (13 buts lors de la demi-finale contre la Roumanie). Mais les Bleues ne seront pas seules. Pas moins de 14.000 supporters sont ici, à Bercy, pour encourager celles qui les font vibrer depuis plusieurs semaines déjà. « C’est la plus belle équipe que j’ai jamais eue », avait confié en cours de tournoi le sélectionneur Olivier Krumbholz. Le match démarre plutôt bien pour les Bleues. Estelle Nzé-Minko débloque le compteur français et les pertes de balles russes permettent à Camille Ayglon de donner l’avantage à ses coéquipières. Après douze minutes de jeu, les deux équipes sont au coude à coude : 5-5. Ana Vyakhireva fait mal à la défense française et permet aux Russes de repasser devant les Bleues. Poussées par un public de folie, les filles de Krumbholz ne lâchent rien et Nzé-Minko porte ses partenaires avec un shoot lointain. 13-12 pour les Françaises à la pause, tout reste à faire. 

De retour des vestiaires, Laura Glauser fait son entrée dans les buts français. La gardienne remporte son premier duel et dans la foulée, Camille Ayglon donne l’avantage +2 aux Bleues avec un tir à rebond parfaitement maîtrisé. La soirée aurait pu être parfaite. Mais à la 35e minute, un coup de tonnerre retenti sur Bercy. Le jet de 7m d’Allison Pineau heurte involontairement le visage de la portière Russe avant de rentrer dans le but. Après avoir consulté la vidéo, les arbitres sanctionnent l’arrière française d’un carton rouge et d’une exclusion. Les larmes de Pineau et la colère du banc français témoignent de l’ambiance électrique qui règne dans la salle.

Les larmes d’Allison Pineau après son exclusion (Source : Le Figaro)

Le match reprend et les Bleues doivent se reconcentrer sur la finale. 17-15 pour les Françaises à 20 minutes de la fin . Laura Glauser sort les parades qu’il faut et garde ses coéquipières hors de l’eau. Vyakheriva reste un poison permanent et tient à elle seule l’équipe Russe (7 buts marqués sur 7 tentatives). La fin de match est irrespirable.  Manon Houette inscrit un superbe but tout en finesse et lobant la gardienne. Il reste 2 minutes 30 à jouer et Olivier Krumbholz pose un temps-mort « encore un but et le titre est à vous ». Sur une des dernières actions, Amandine Laynaud de retour dans les buts français enflamme Bercy et sort dans la dernière minute, un arrêt qui permet aux Bleues de rester à trois longueurs des Russes. COUP DE SIFFLET FINAL ! Les Françaises remportent pour la première fois de leur histoire, l’Euro de handball. 

La parade légendaire d’Amandine Laynaud dans les derniers instants du match

Durant cet euro, les Bleues ont démontré toutes leurs qualités. Agressives en défense et explosives devant le but, les Françaises ont été irréprochables. Avec 38 buts dans la compétition, Estelle Nzé-Minko est la joueuse la plus efficace du tournoi (82,6% de réussite face au but). Aidées par des gardiennes du but toujours plus redoutables, les tricolores ont sur réaliser le doublé historique et confirmer que la France, reste la plus grande nation du handball. Merci mesdames, et rendez-vous à Tokyo. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :