Foot Premier League

Premier League : quels sont les joueurs à suivre pour la reprise ? (1ère partie)

C’est désormais officiel, la Premier League fera son grand retour le 17 juin prochain avec, pour (re)commencer, deux matchs en retard comptant pour la 28e journée de championnat : Aston Villa – Sheffield Utd et Manchester City – Arsenal. La 30e journée débutera, quant à elle, le 19 juin avec deux rencontres : Norwich – Southampton et Tottenham – Manchester Utd. Pour l’occasion le CCS vous propose de revenir sur plusieurs joueurs susceptibles de marquer la reprise du championnat le plus médiatique au monde. Qu’il s’agisse de joueurs de retour de blessure, n’ayant pas eu assez de temps pour s’exprimer suite à leur recrutement cet hiver ou tout simplement attendus suite à leur bonne saison, ils seront probablement sur les radars d’un bon nombre d’observateurs.

Vicente Guaita (Gardien, Crystal Palace) : un retour à la maison comme objectif ?

Commençons notre tour des joueurs à suivre avec l’un des portiers qui a le plus impressionné durant ces huit premiers mois de compétitions, Vicente Guaita. À 33 ans, le gardien espagnol de Crystal Palace semble enfin avoir atteint son meilleur niveau. Arrivée libre, lors du mercato estival 2018, en provenance de Getafe, après 10 saisons passées en Espagne, le joueur formé à Valence a connu une période d’adaptation compliquée la saison dernière avant de véritablement se révéler aux yeux de la Premier League, cette saison. Il est d’ailleurs l’un des principaux artisans du bon exercice de son équipe (11e de Premier League ; 6e meilleure défense) avec une moyenne de 3,3 tirs arrêtés par match et une moyenne d’arrêt sur les tirs cadrés de 75,9 %, ce qui le classe à la 3e place parmi les gardiens ayant joué plus de 1000 minutes, en Premier League cette saison, derrière Alisson (80,4 %) et Dean Henderson (76,1 %).

Vicente Guaita (cpfc.co.uk)

Ses interventions ont souvent été décisives cette saison et c’est assez logiquement que certaines grosses écuries de Premier League ont commencées à approcher le club londonien pour sa signature. Malgré tout, les dernières rumeurs, font état d’un vif intérêt de la part de Valence et un retour dans son club formateur serait à l’ordre du jour. Quoiqu’il en soit, cette saison 2019/2020 s’impose comme l’une des meilleures si ce n’est la meilleure de sa carrière et ses prestations font de lui, l’un des gardiens les plus réguliers et décisifs d’Europe. À surveiller de près, donc…

En video, l’un des plus beaux arrêts de la saison du portier espagnol

Çaglar Söyüncü (Défenseur central, Leicester City) : une place en C1 à valider

Comme Vicente Guaita, Çaglar Söyüncü a connu une première saison en Premier League délicate lors de l’exercice précèdent et n’a pris part qu’à six petites rencontres, mais avec l’arrivée de Brendan Rodgers à la tête des Foxes début 2019, le défenseur central turc a vu son temps de jeu augmenter petit à petit jusqu’à devenir, aujourd’hui, un incontournable du onze de l’entraîneur nord-irlandais. Cette saison, il forme, avec Jonny Evans, Ricardo Pereira, Ben Chilwell et Kasper Schmeichel, l’une des défenses les plus hermétiques du Royaume, ces derniers n’ont encaissé que 28 buts en 29 matchs.

Çaglar Söyüncü sous la tunique des Foxes (transfermarkt.fr)

Du haut de son mètre quatre-vingt-cinq, ce défenseur dur sur l’homme a enchaîné les prestations de très haut niveau cette saison et a enfin montré tout le potentiel que beaucoup avait décelé en lui lors de son passage à Fribourg entre 2016 et 2018, mais ce qui frappe le plus chez ce joueur, au-delà de ses qualités purement défensive qui le place parmi les défenseurs centraux les plus performants de Premier League en termes de tacles réussis (67,3 %), de duels gagnés (64 %) et de duels aérien remportés (62,3 %), c’est sa capacité à relancer et à être la première rampe de lancement de son équipe. Les chiffres parlent pour lui, en effet, avec 89,3 % de passes réussis il est le deuxième défenseur du championnat avec le plus haut taux de réussite dans ce domaine, derrière le joueur de Manchester City, Nicolas Otamendi (92,4 %) et devant quelques références en la matière comme Virgil Van Dijk (89,2 %), Joseph Gomez (88,4 %), Harry Maguire (85,1 %) ou David Luiz (85 %) ! Sa capacité à bien relancer ne s’exprime pas seulement dans le jeu court puisqu’il possède également dans sa palette technique, un remarquable jeu long lui permettant d’être souvent l’instigateur des offensives Foxes. Vous l’aurez compris, Çaglar Söyüncü sera à surveiller de près lors de la reprise ne serait-ce que pour voir s’il sera capable de garder ce niveau et si lui ainsi que son équipe réussiront à se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions, ce qui serait un exploit pour le club de Leicester, mais nous sommes habitués avec eux, désormais.

Petit florilège de la saison du roc turc

Kieran Tierney (Latéral gauche, Arsenal) : enfin debarrassé des blessures ?

Avec un total de 299 minutes jouées en Premier League cette saison, on ne peut pas dire que le jeune latéral gauche écossais ait pus nous montrer toute l’étendue de son talent. Il faut dire que son histoire avec Arsenal n’a pas commencé de la meilleure des façons ; arrivé blessé (hanche) du Celtic Glasgow, l’été dernier, contre un chèque d’environ 27 M€, le joueur de 23 ans a disputé son premier match en championnat près de deux mois après son arrivée, Unai Emery ne voulant prendre aucun risque avec son latéral gauche. Malheureusement, le 9 décembre dernier, lors d’une rencontre face à West Ham, Tierney se blesse gravement à l’épaule et doit être écarté des terrains pour au moins trois mois, alors qu’il n’a pu disputé que cinq matchs de championnat avec les Gunners.

Kieran Tierney, sous ses nouvelles couleurs, lors de l’officialisation de son transfert, l’été dernier (arsenal.com)

« J’ai vraiment hâte de travailler avec lui et de lui donner l’opportunité de jouer. Son attitude, son engagement, sa volonté, c’est incroyable ! »

Mikel Arteta, entraîneur d’Arsenal, à propos de Kieran Tierney

Entre temps, Arsenal a changé d’entraîneur et Mikel Arteta a remplacé Freddie Ljungberg qui assurait l’intérim après le limogeage d’Unai Emery. Et s’il y en a bien un qui compte sur le joueur écossais, c’est bien le coach basque ; dans un entretien accordé à Ian Wright (ancienne légende d’Arsenal) sur YouTube, début mai, Arteta n’a pas tari d’éloges sur son latéral et s’est montré très impatient de pouvoir compter sur ce dernier, à l’avenir : « J’ai vraiment hâte de travailler avec lui et de lui donner l’opportunité de jouer. Son attitude, son engagement, sa volonté, c’est incroyable ! » On peut comprendre Arteta, en effet, même si Tierney a très peu joué pour le moment avec les Gunners, la qualité de jeu et l’engagement dont il a fait preuve durant ses années au Celtic Glasgow pourrait faire saliver plus d’un entraîneur, d’autant que le retour du latéral écossais pourrait également permettre à la pépite du club, Bukayo Saka, de jouer à son poste de prédilection, c’est-à-dire milieu gauche. Si tant est que les blessures laissent enfin Kieran Tierney tranquille…

Voici l’entretien complet de Mikel Arteta

Sander Berge (Milieu défensif, Sheffield Utd) : un colosse au pieds de velours

En déboursant près de 22 M€ l’hiver dernier pour s’attacher les services du milieu de terrain norvégien, les Blades ont non seulement battus leur record de transfert, mais ils ont aussi et surtout mis la main sur un joueur extrêmement talentueux et qui était dans le viseur de certains gros de Premier League (Man. Utd, Arsenal, Tottenham). Les impressions peuvent parfois être trompeuses, avec son mètre quatre-vingt-quinze et ses quatre-vingt-seize kilos, beaucoup seraient tentés de dire que ce joueur est lourd, lent, manque de vivacité… mais il suffit de le voir sur le pré ne serait ce que 30 secondes pour se rendre compte que Sander Berge est aux antipodes de ces qualificatifs.

Sander Berge au côté de son nouvel entraîneur, Chris Wilder, lors de sa présentation, en janvier dernier (lequipe.fr)

Vif, dribbleur, doté d’une qualité technique au-dessus de la moyenne (surtout pour un joueur de ce gabarit) et d’une vision de jeu tout aussi brillante, l’actuel milieu de terrain de Sheffield a explosé ces derniers mois du côté de la Belgique avec le club du KRC Genk et notamment en Ligue des Champions lors des rencontres face au Napoli et à Liverpool, où le jeune milieu de terrain a impressionné bons nombres d’observateurs dont les recruteurs des Blades. Dans son incroyable quête de Coupe d’Europe, Sheffield Utd avait besoin d’un joueur au milieu capable de mieux gérer les temps faibles ainsi que la possession. Avec ce colosse devant la défense, le club du Yorkshire met un peu plus de chance de son côté pour bien aborder cette fin de championnat.

Aperçu des qualités de Sander Berge

Bruno Fernandes (Milieu offensif, Man. Utd) : taillé pour la Premier League ?

Le milieu de terrain portugais, arrivé cet hiver, en provenance du Sporting Portugal, est probablement le joueur le plus connus et le plus attendus de cette liste, il faut dire que ses débuts dans le club mancunien sont extrêmement prometteurs. En effet, lors de ses deux premiers mois de compétitions avec les Red Devils, Bruno Fernandes a inscrit trois buts et délivré cinq passes décisives toutes compétitions confondues et a surtout montré qu’il était capable de prendre le jeu des mancunien à son compte. Cela étant il ne faut pas s’enflammer pour autant et rappeler qu’il n’a joué que huit rencontres avec Man. Utd dont cinq en championnat, c’est encore trop peu pour se faire un avis définitif sur le niveau, en Premier League, de Bruno Fernandes.

Bruno Fernandes paraphant son contrat avec les mancunien lors du dernier mercato hivernal (GettyImages)

« Les bons joueurs peuvent toujours bien jouer ensemble ! »

Ole Gunnar Solskjaer, entraîneur de MU, à propos de l’entente entre Pogba et Fernandes

L’autre grande interrogation concerne sa potentielle entente sur le terrain avec le grand absent de la saison du côté des Red Devils, Paul Pogba. Le milieu de terrain français, blessé la quasi-totalité de la saison, sera de nouveau apte pour le retour de la Premier League dans deux semaines et leur complicité pourrait être primordiale pour les mancuniens dans leur quête d’accrocher une place dans le top 4 du championnat, mais comme l’a indiqué l’entraîneur norvégien des Red Devils, Ole Gunnar Solskjaer : « Les bons joueurs peuvent toujours bien jouer ensemble, c’est un grand oui ! » avant de poursuivre : « Il y a beaucoup de matches à venir et je suis certain qu’ils peuvent trouver une excellente connexion entre eux. On a discuté de cela avec mon staff et on attend la suite avec impatience. Bien sûr, Bruno Fernandes a tout de suite eu un énorme impact sur l’équipe, le club et les supporters, il a boosté tout le monde ! »

Au-delà de ses qualités techniques et de sa future association avec Paul Pogba, Bruno Fernandes est également un milieu de terrain très offensif, qui n’hésite pas à se porter vers l’avant et à prendre sa chance (de loin comme de près), ses statistiques lors de son passage au Sporting sont assez éloquentes : 63 buts et 48 passes décisives… en « seulement » 137 matchs, il faut bien avouer que pour un milieu de terrain, c’est plutôt inhabituel et dans un championnat qui a connu ces dernières saisons des joueurs comme Cesc Fabregas, Yaya Touré, Steven Gerrard ou Frank Lampard on peut légitimement imaginé que Bruno Fernandes sera capable d’exploiter au mieux les failles défensives de la Premier League.

En quelques matchs à MU, Bruno Fernandes s’est déjà mis Old Trafford dans la poche

Il n’y a, évidemment, pas que ces joueurs-là qui seront à suivre à partir du 17 juin prochain et nous vous donnons, d’ailleurs, rendez-vous la semaine prochaine, même jour, même heure pour la deuxième partie !

(3 commentaires)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :