News Tennis

Tout ce qu’il faut savoir sur l’UTS

Nous y sommes, le lancement de l’Ultimate Tennis Showdown c’est demain, samedi 13 juin ! Après plusieurs longs mois d’attente, nous allons de nouveau pouvoir admirer les meilleurs joueurs du monde grâce au nouveau format créé par le français Patrick Mouratoglou. Si vous cherchiez des infos à ce sujet, vous êtes au bon endroit. 

On ne sait toujours pas quand va reprendre le circuit ATP. En effet, Roger Federer vient d’annoncer qu’il mettait un terme à sa saison pour reprendre au début de l’année 2021 et une réunion qui se tenait ce mercredi entre les décisionnaires de l’ATP et les joueurs a conclu à trois scénarios pour la tenue de l’US Open. Dix des meilleurs joueurs mondiaux n’attendront pas la reprise des tournois ATP pour revenir à la compétition et ont décidé de participer à la première édition de l’UTS.

Le Tennis 2.0

Nous vous l’expliquions en détail ici-même, Patrick Mouratoglou, le coach de Serena Williams a eu l’idée de créer une nouvelle ligue nommée l’Ultimate Tennis Showdown avec pour objectif de donner un second souffle au tennis. Pour attirer un public plus jeune. « Il y a dix ans la moyenne d’âge des fans de tennis était de 51 ans, aujourd’hui elle est de 61 ans et si nous continuons comme ça, elle sera de 71 ans en 2030 » s’attriste le technicien français avant d’expliquer la genèse du projet sur le site officiel de la compétition : « chaque jour, j’entends un fan me dire « c’était mieux avant ». Et quand je lui demande pourquoi, il me répond que c’est parce qu’il y avait davantage de fortes personnalités. Mais c’est faux. La seule différence est qu’avant, ces personnalités s’exprimaient sur le court. Mais plus maintenant. À cause du code de conduite, qui est très dur, ils n’osent pas montrer leurs émotions ». Ce à quoi Mouratoglou souhaite remédier, en proposant des règles assouplies qui permettront aux joueurs de se concentrer sur leur tennis plutôt que sur leur comportement. Du tennis-spectacle compétitif qui se veut être le mix entre les rencontres ATP habituelles et les exhibitions auxquelles se prêtent ponctuellement les joueurs.

Benoit Paire, ici avec Patrick Mouratoglou au sein de son complexe où va se dérouler l’UTS1, pourrait exceller dans ce format (Crédit Photo : @UTShowdown)

Des quarts temps de 10 minutes et des cartes de bonus

Mais alors, sous quel format va se dérouler cette nouvelle compétition ? Mouratoglou ne le cache pas, il voulait s’inspirer du show à l’américaine type NBA pour créer bien plus de spectacle. Alors il a décidé d’utiliser un format tout à fait novateur dans le tennis, à savoir quatre quarts temps de 10 minutes (et un cinquième en cas d’égalité de 2 quarts temps partout) dans lesquels chaque joueur servira deux fois de suite, comme dans un jeu décisif. De plus, chacun des deux joueurs pourra influer sur la rencontre en jouant des cartes de bonus et de malus pendant la partie (de points, de service, etc.), comme s’ils étaient dans un jeu vidéo. Les téléspectateurs abonnés qui assisteront aux matchs seront d’ailleurs mis à contribution puisqu’ils pourront voter, via Twitter, pour choisir les cartes distribuées aux joueurs. Tout cela va stimuler l’interaction entre les joueurs et leurs fans. Du jamais vu.

Qui va participer ?  

Le plateau fait saliver d’avance. Pour cette première édition nommée « UTS1 », dix joueurs sont de la partie, et pas des moindres, comme l’explique Patrick Mouratoglou : « Chaque joueur a été choisi en fonction de sa personnalité, et de son niveau de tennis évidemment. Ils sont tous très différents, et ils ont une véritable personnalité. L’UTS va leur donner l’occasion de l’exprimer pleinement ». Voici les dix joueurs sélectionnés : L’Autrichien Dominic Thiem (N°3 ATP), le Grec Stephanos Tsitsipas (N°6), l’Italien Matteo Berrettini (N°8), le Belge David Goffin (N°10), les Français Benoit Paire(N°22), Richard Gasquet (N°50 et qui a remplacé Fognini) et Lucas Pouille (N°58), l’Espagnol Feliciano Lopez (N°56 et qui a remplacé Felix Auger-Aliassime), l’Australien Alexei Popyrin (N°103) et enfin l’allemand Dustin Bwown (N°239). 

À vos agendas !

La première phase de l’UTS va comprendre cinquante matchs qui se dérouleront au complexe de Mouratoglou basé à Sophia-Antipolis et s’étaleront sur 5 week-ends. Le format adopté sera le « round-robin » avant de passer à des rencontres à éliminations directes. Ainsi, chaque joueur affronte les 9 autres participants dans une formule de championnat. Puis, les six joueurs sélectionnés pour la deuxième phase pour se disputer le titre le dernier jour de l’événement : les deux premiers du championnat sont directement qualifiés pour les 1/2 finales, les quatre suivants passeront par les 1/4 de finale. Enfin, les deux finalistes se disputeront le premier titre de l’UTS en fin de journée.

Les cinq premières affiches de l’UTS se disputant ce samedi ont été annoncées. Il s’agira des rencontres Berrettini-Goffin, Tsitsipas-Gasquet, Lopez-Popyrin, d’un fameux Brown-Paire et du jeune Français Eliot Benchetrit (qui remplace Thiem pour le premier week-end) opposé à Lucas Pouille.

Le calendrier dévoilé de l’UTS1

Comment regarder l’UTS ?

L’UTS se différencie de l’ATP jusqu’à sa plateforme de diffusion. En effet, pour profiter de cette nouvelle compétition qui sera diffusée en streaming, il faudra payer un abonnement mensuel de 9,99€ sur https://watch.utslive.tv/. À ce tarif, les abonnés pourront regarder la totalité des rencontres de la compétition, à savoir 50 matchs répartis sur 5 week-ends, à partir des 13 et 14 juin, ainsi que les prochaines éditions de l’UTS qui devraient comprendre d’autres joueurs mais également certaines des meilleures joueuses du circuit WTA, et cela tout au long de l’année et dans le monde entier. Ce support de diffusion inédit permettra également à Mouratoglou de cibler un public plus jeune, puisqu’il défend un format « inspiré de l’e-sport, avec des rebondissements ».

Comment ne pas avoir envie d’au moins jeter un oeil à ce nouveau programme ce week-end ? Si l’abonnement va en rebuter certains, il ne fait aucun doute que la programmation intriguante et la nouveauté proclamée par l’UTS est alléchante et devrait ravir ceux en manque de sport et plus particulièrement de tennis.

(Source image de couverture : @UTShowdown)

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :