Foot Premier League

Les 10 chiffres à retenir avant le retour de la Premier League

La Premier League reprend ses droits aujourd’hui même avec deux matchs en retard de la 28e journée : Aston Villa – Sheffield Utd à 19h00 et surtout Manchester City – Arsenal à 21h15. Après vous avoir parlé des joueurs à suivre dans notre minie-série, la semaine dernière, nous revenons, aujourd’hui, sur les huit premiers mois de compétitions via 10 chiffres importants pour la suite de la saison.

1.

Comme le nombre de défaite, cette saison, des hommes de Jürgen Klopp. Ces derniers ne réaliseront donc pas de saison invincible et par conséquent ne réussiront pas à égaler l’exploit des joueurs d’Arsenal, lors de la saison 2003/2004. En revanche, avec 27 victoires, les Reds ont déjà surpassés le nombre de victoires des « Invincibles » et pourraient même battre le record absolu de la Premier League, détenu par Manchester City, lors des saisons 2017/2018 et 2018/2019, avec 32 victoires.

Jürgen Klopp entouré de ses guerriers lors de la photo officielle, en début de saison (liverpoolfc.com)

5.

Comme en Bundesliga et en Liga, les clubs de Premier League seront autorisés à effectuer 5 changements par match. Les équipes pourront avoir 9 joueurs à leur disposition sur leur banc. En revanche, les remplacements ne pourront se faire que lors de 3 interruptions d’un match (la mi-temps, n’en fait pas partis). Dernière précision, les triples changements sont autorisés.

11.

Il s’agit du nombre de « cleen-sheet » (match sans prendre de but) réalisé par le portier anglais de Burnley, Nick Pope, cette saison. Avant la reprise de la Bundesliga et de la Liga, il faisait même partis des 5 gardiens ayant terminé le plus de matchs sans prendre le moindre but parmi les 5 grands championnats. Paradoxalement, les Clarets ne sont que la 10e meilleure défense du championnat (à égalité avec Brighton et Tottenham).

19.

C’est le nombre de but inscrit, cette saison, par l’attaquant anglais de Leicester, Jamie Vardy. À 33 ans, le buteur des Foxes n’a jamais semblé aussi fort et malgré un passage à vide entre fin décembre et début mars (zéro but sur cette période), le champion d’Angleterre 2016 est toujours meilleur buteur de Premier League, cette saison. Il pourrait même battre son record de but datant de la saison 2015/2016, saison durant laquelle il avait inscrit 24 buts et délivré 8 passes décisives.

Classement des meilleurs buteurs de Premier League, dominé par Jamie Vardy (premierleague.com)

20.

Avec 20 passes décisives, Thierry Henry avait frappé un grand coup et établit un nouveau record, lors de la saison 2002/2003. Souvent approché (19 P.D pour Mesut Özil en 2015/2016, 18 pour Cesc Fabregas en 2014/2015 et Frank Lampard en 2004/2005), mais pour le moment jamais dépassé ni même égalé, ce record pourrait bien tomber dans les semaines qui viennent. En effet, alors que Manchester City doit encore jouer 10 rencontres, Kevin De Bruyne a déjà délivré 16 caviars, cette saison et il y a de fortes chances pour que le maestro belge batte ce record qui dure depuis 17 ans.

59,81.

Ce nombre peut paraître étrange, il s’agit en réalité du nombre d’expected points (xPTS) de Liverpool cette saison, selon understat.com. Tout d’abord que sont les xPTS ? C’est le nombre de points qu’une équipe devrait remporter d’après les données concernant les buts attendus (xG), ces derniers étant les buts qui devraient être marqués selon la qualité et la quantité de tirs d’une équipe ou d’un joueur. Vous l’aurez donc compris, avec plus de 27 points de plus que « prévus », Liverpool réalise une saison en tout point extraordinaire et une performance pareille ne se reproduira pas de sitôt, probablement. À l’inverse, avec une stat d’xPTS de 63,21, Manchester City est en manque cruel de réalisme, ce qui montre également que la méthode Guardiola marche toujours autant, mais qu’elle connaît un coup de moins bien, cette saison.

Entouré en rouge, les xPTS (expected points) et en bleu les xG (expected goals) (understat.com)

100.

Entre le 9 mars 2020, date du dernier match de Premier League entre Leicester et Aston Villa (4-0) et aujourd’hui, 17 juin 2020, date du retour de cette même Premier League, 100 jours tout pile se sont écoulés. 100 jours durant lesquels les joueurs et les clubs de Premier League on dû gérer cette crise sanitaire sans précèdent. Cette crise aura, au moins, permis une chose (bien futile au vu du drame qu’elle a engendré) : permettre à certain joueurs dont la saison était entravé par les blessures de revenir en pleine forme pour la fin de saison, nous pensons notamment à Paul Pogba, Harry Kane, Kieran Tierney ou encore Aymeric Laporte.

109.

En remportant ses 9 prochaines rencontres, Liverpool pourrait atteindre un nombre de points ahurissant : 109 (un total jamais atteint ni en Angleterre, ni en Europe) ! Cela paraît tout de même assez peu probable au vu du calendrier qui attend les Reds (déplacement à Everton, Manchester City et Arsenal, réception de Chelsea), mais les Scousers sont éliminés de toutes les coupes et pourront se concentrer sur un seul et unique but : battre le record de points sur une saison de Manchester City. Ces derniers avaient atteint les 100 points lors de la saison 2017/2018.

145.

Avec 145 joueurs dribblés, cette saison, Wilfried Zaha démontre, s’il le fallait encore, qu’il est actuellement l’un des meilleurs si ce n’est le meilleur dans ce domaine en Premier League et ce depuis plusieurs saisons ; il devance dans ce classement, Adama Traoré (127) et Emiliano Buendia (97). À 27 ans, l’ailier ivoirien semble être dans ses meilleures années et un départ de Crystal Palace en fin de saison paraît de plus en plus inéluctable.

1990.

30 ans… 30 ans que tout un peuple attendait ça ! En remportant le titre, en 1990, le peuple Scouser ne s’imaginait pas seule une seconde devoir attendre autant de temps pour conquérir une 19e couronne nationale… et pourtant, durant ces trente dernières années, le club de la Merseyside a joué de malchance dans sa conquête du titre. Entre la glissade de Gerrard en 2014, l’incroyable mano a mano avec Manchester City, la saison dernière ou l’écroulement en fin de saison en 2001/2002, on ne peut pas dire que les fans de Liverpool ont été vernis ces dernières années. Aujourd’hui, il ne manque que cinq petits points à la bande à Klopp (en imaginant que Man. City remporte ses 10 derniers matchs) pour enfin mettre fin à cette malédiction !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :