Foot Ligue 1

Renato Sanches : la renaissance?

L’été dernier, Renato Sanches débarque à Lille en provenance du Bayern. Un montant record pour le club d’environ 20 millions d’euros est déboursé pour s’attacher ses services. Le LOSC se donne pour mission de relancer ce jeune prodige alors en difficulté au Bayern. Et actuellement, après l’interruption de la saison à cause de la crise sanitaire, on peut dire que c’est une mission réussie par le club nordiste.

Qui est Renato Sanches?

Formé à Benfica depuis ses 10 ans, Renato Sanches monte petit à petit les échelons dans le club lisboète jusqu’à atteindre l’équipe première en octobre 2015, à tout juste 18 ans. Il va s’imposer comme une pièce maîtresse de l’effectif en très peu de temps et devenir un titulaire indiscutable au milieu de terrain. Il va disputer 35 matchs dont 6 de Ligues des Champions avec Benfica et remporter un doublé Liga NOS – Coupe de la Ligue. Ses performances au Portugal vont lui permettre d’obtenir sa première sélection dès mars 2016 contre la Bulgarie en amical. Il va ensuite être retenu dans le groupe portugais pour disputer l’Euro 2016 en France. C’est lors de cet Euro qu’il va se révéler aux yeux du grand public. D’abord remplaçant en poules et face à la Croatie en huitièmes de finale, il va être titularisé en quarts face à la Pologne, inscrire le but égalisateur et être élu homme du match. Titulaire face aux Gallois en demies, il va voir Cristiano Ronaldo et Nani marquer pour permettre au Portugal de se hisser en finale. Titulaire puis blessé lors de la finale, c’est lui qui cède sa place à Eder, qui offrira l’Euro 2016 aux Portugais grâce à son but. Brillant lors de cet Euro, Sanches va en être élu le meilleur jeune et va se retrouver courtisé par des clubs comme Manchester United, le PSG ou le Bayern.

Renato Sanches avec le trophée. (Crédits Getty Images)

C’est chez le club bavarois que le jeune prodige portugais va décider de signer pour 35 millions d’euros hors bonus. Seulement, il va rater la pré-saison à cause de sa blessure contractée en finale de l’Euro et va ensuite avoir du mal à retrouver une forme physique optimale. Pourtant élu Golden Boy 2016, sa première saison au Bayern sous les ordres d’Ancelotti est un échec et le jeune portugais va se retrouver hors de la sélection portugaise et prêté à Swansea la saison suivante. Chez le club gallois évoluant alors en Premier League, il ne va pas non plus réussir à s’imposer à cause de blessures musculaires récurrentes et d’un manque de rythme flagrant. Swansea n’a d’ailleurs pas lever son option d’achat sur le jeune milieu qui est donc de retour au Bayern pour la saison suivante. Pour l’exercice 2018-2019, c’est un Renato Sanches en meilleure forme physique que nous retrouvons, mais cela ne va pas suffire pour lui permettre de s’imposer dans l’entre-jeu bavarois. Ce qui nous amène au mercato d’été 2019 qu’il entame avec le souhait de partir pour changer d’air et obtenir plus de temps de jeu. Son choix se portera finalement sur le LOSC, où il sera au sein d’un effectif jeune et prometteur disputant la Ligue des Champions et comprenant plusieurs joueurs parlant portugais.

Une première saison au LOSC réussie?

Le 23 août 2019, un nouveau chapitre débute dans la carrière de Renato Sanches. Il paraphe un contrat le liant au club nordiste jusqu’en 2023. Il devient aussi le plus gros salaire de l’équipe en devançant Loïc Rémy. Ses débuts vont être poussifs, comme ceux des Lillois qui débuteront la saison avec seulement 5 victoires lors de leurs 19 premiers matchs toutes compétitions confondues (5 nuls et 9 défaites). Il est visible que Sanches a besoin de s’adapter au championnat et au système de Christophe Galtier, d’autant plus que ce dernier l’utilise dans des rôles différents. Formé comme un milieu axial capable de casser des lignes avec son jeu de passes et sa technique, Renato Sanches présente aussi un volume de jeu et des capacités physiques impressionnantes. Seulement en ce début de saison, c’est surtout ses défauts, beaucoup de déchets et de mauvaises décisions, que l’on remarque lorsqu’on regarde Lille jouer. Sa tendance à garder un peu trop la balle dans ses pieds est aussi décrié et il ne sera pas décisif avant le mois de décembre. C’est d’ailleurs lors de ce mois de décembre que Lille va connaître un regain de forme et que Sanches va commencer à briller. Auteur de son premier but en Ligue 1 contre Montpellier lors d’une victoire 2-1 le 13 décembre, le portugais est aussi élu homme du match.

Néanmoins, Lille va connaître un nouveau coup de mou en championnat après une déroute 5-1 à Monaco, tout comme Sanches qui va enchaîner des matchs médiocres. Le mois de janvier et ses nombreux matchs de coupes vont être difficile pour les Lillois sortis en Coupe de France par Épinal et en Coupe de la Ligue par Lyon, malgré un Sanches inspiré et buteur contre l’OL. En février, le LOSC va se relancer grâce à un repositionnement en 4-4-2 qui va permettre une série de performances remarquables pour un Renato Sanches libéré dans ce milieu à deux. Associé à Benjamin André dans l’entre jeu et sans numéro 10 devant lui, il va briller et devenir le meilleur joueur lillois jusqu’à l’interruption du championnat. La possibilité d’avoir plus d’espaces et de les exploiter tout comme celle de combiner avec les deux numéros 9, Rémy et Osimhen, décrochant plus que dans un 4-2-3-1, ouvre son jeu et lui permet de survoler les rencontres. Son aisance technique s’exprime dans les espaces laissés libres par les attaquants qui décrochent et lui permettent de casser de plus en plus souvent la dernière ligne. Aussi, l’utilisation d’Ikoné, gaucher, à droite permet à Sanches de s’engouffrer dans le couloir droit et faire parler sa qualité de centre et de combiner avec le latéral alors qu’Ikoné peut retrouver son rôle de numéro 10 par phase. Le grand volume de jeu de Sanches lui permet de vite se replacer et faire les efforts défensifs et le pressing demandé par Galtier. Cette liberté plus importante accordée au milieu portugais a complètement ouvert son jeu et montré ses qualités de milieu axial polyvalent de haut niveau qu’on avait plus vu depuis l’Euro 2016.

Lille fait parti des grands perdants de l’interruption du championnat. Se retrouvant à la quatrième place à un point de Rennes, le LOSC était sur une pente ascendante et pouvait rêver de Ligue des Champions. Renato Sanches, en pleine bourre avant la fin prématurée de la Ligue 1, doit lui aussi être extrêmement déçu au vu de son niveau de jeu lors du mois de février et début mars. Peu courtisé, il devrait rester à Lille et poursuivre sa renaissance avec un coach qui a compris comment l’utiliser pour en tirer le maximum. La saison 2020-2021 pourrait bien être celle où Renato Sanches confirme enfin tous les espoirs placés en lui depuis 2016 et devient le meilleur joueur d’un club à la poursuite du podium en Ligue 1.

Crédit de la photo de couverture : Icon Sport.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :