Bundesliga Foot

Daichi Kamada, le japonais qui progresse en Bundesliga

Cet après-midi, l’Eintracht Francfort se déplace à Cologne dans le cadre de l’avant-dernière journée de Bundesliga. Etant suspendu, Kamada ne pourra malheureusement pas aider son équipe, pourtant sur une bonne série. Sur les cinq dernières rencontres de championnat, l’Eintracht en a gagné quatre. Cette très belle dynamique permet à Adi Hütter et ses hommes d’espérer une qualification en Ligue Europa, objectif qui n’était pas imaginable après le match nul face à Fribourg le 26 mai dernier. Avec deux buts et deux passes décisives sur les six derniers matchs de Bundesliga, Daichi Kamada est l’un des grands artisans de la bonne forme de son équipe. Focus sur un joueur qui va achever sa première véritable saison dans l’élite allemande.

L’Eintracht Francfort pointe à la deuxième place du championnat, si l’on regarde le classement des cinq dernières rencontres. Daichi Kamada y est pour quelque chose. Au-delà de ses statistiques relativement maigres, le japonais est important dans le système de son entraineur autrichien. Tentons de décrire son parcours, son profil, mais surtout d’expliquer sa très belle saison en Ligue Europa.

Kamada face au Borussia Mönchengladbach, le 27 octobre 2019 pour le compte de la 9ème journée de Bundesliga. (Crédits : bild.de)

Qui est Daichi Kamada ?

Il naît le 5 août 1996 à Ehime dans le sud du Japon. Il semblerait qu’il soit passé par le club de Gamba Osaka durant sa formation au Japon mais c’est à Sagan Tosu qu’il signe son premier contrat professionnel, à l’âge de 19 ans. Il y effectue trois saisons, toutes en première division. Il tape dans l’oeil des recruteurs de l’Eintracht Francfort et débarque en Allemagne en juillet 2017. Les dirigeants allemands déboursent 1,6 millions d’euros pour s’attacher ses services. Cependant, sa première saison en Bundesliga est un échec. Niko Kovac ne le fait pas jouer et ne lui laisse pas la chance de s’exprimer. Il ne participe qu’à 4 matchs toutes compétitions confondues. Ainsi, il est prêté à Saint-Trond en Belgique pour la saison 2018-2019.

Daichi Kamada, ici au centre, avec ses coéquipiers de Saint-Trond lors de la saison 2018-2019. (Crédits : dhnet.be)

Son aventure en Europe commence alors réellement. Le japonais dispute 38 matchs toutes compétitions confondues inscrivant 16 buts et délivrant 5 passes décisives. En championnat, le ratio est encore meilleur puisqu’il prend part à 24 matchs, marque 12 buts et délivre 2 passes décisives. Son équipe finit à la 7ème place du championnat et manque d’un rien de se qualifier pour la Ligue Europa. Cette belle saison lui permet d’espérer briguer une place de titulaire pour la saison 2019-2020 avec l’Eintracht.

Cet espoir se transforme en réalité puisque Kamada est titularisé dès les premières journées. Adi Hütter, le coach de Francfort depuis une saison, lui fait confiance, le faisant jouer en 10 ou en 9. Au cours de la saison, il est également essayé sur le côté droit et au milieu de terrain. C’est cependant sur la partie haute du terrain qu’il est meilleur. Hütter l’a bien compris puisque c’est au poste d’avant-centre ou de milieu offensif que Daichi Kamada est utilisé depuis le début de la belle série de l’Eintracht. Avec 10 buts et 9 passes décisives en 46 matchs toutes compétitions confondues, Kamada réalise une belle saison. Saison qui est sublimée par quelques statistiques avancées dont nous ferons l’état un peu plus tard.

Quel type de joueur est Daichi Kamada ?

Joueur polyvalent, l’international japonais est technique et possède une très bonne vision du jeu. En phase offensive, il sait s’adapter et lire diverses situations de jeu afin de se montrer dangereux. C’est un bon joueur d’espace, qui sait jouer entre les lignes. Malgré son mètre 80 et ses 72 kilos, il possède un bon physique, parfait pour la Bundesliga. Il est agile et lui permet de s’extirper dans les petits périmètres faisant de lui un bon dribbleur. Il est d’ailleurs l’un des meilleurs de son équipe sur cet aspect. Il possède aussi un bon toucher de balle et sait tenir le ballon lorsque son entraîneur demande à son bloc de garder la balle dans la moitié de terrain adverse. Ses statistiques ne parlent pas en sa faveur, mais Kamada est un bon passeur, il sait jouer court, surtout aux abords de la surface. Enfin, c’est un joueur qui sait produire des efforts défensifs. Il ne se ménage pas et participe au pressing. Lorsqu’il faut revenir dans sa moitié de terrain, le japonais le fait, chose étonnante lorsqu’on regarde sa position moyenne sur le terrain.

Kamada en duel avec Sebastian Rudy, lors de la 1ère journée de Bundesliga. Titulaire et première victoire pour son équipe face à Hoffenheim (1 à 0). (Crédits : wlz-online.de)

Les axes où il doit progresser sont la finition et la science du placement. Il se fait régulièrement piéger par les défenseurs adverses car, il est souvent hors-jeu. Il doit ainsi davantage anticiper durant les attaques placées. Il est vrai qu’il n’a inscrit que deux buts en championnat, mais si l’on regarde ses xG, nous nous apercevons qu’il manque de réussite. Son taux d’expected goals est de 6,27. Sachant qu’il ne tire que peu au but, il apparaît évident que Daichi Kamada finira par être recompensé. C’est le cas en Europa League, ses statistiques sont bien plus flatteuses et montrent qu’il est capable de se montrer décisif. Il y a deux statistiques avancées qui prouvent que Kamada est l’un des éléments offensifs les plus importants de son équipe. Il est le deuxième meilleur dribbleur de son équipe, derrière Filip Kostic, avec 1,4 dribble réussi en moyenne par match. En termes de passes clés, il est également le deuxième de son équipe, une nouvelle fois derrière Kostic, avec 1,3 passe clé réussie en moyenne par match.

En somme, Daichi Kamada est un 9 et demi. Position qui lui est plus favorable en 10 car il sait qu’il peut contribuer aux tâches défensives. Seulement, s’il veut, à l’avenir, davantage peser dans le succès de son équipe, il a tout intérêt à évoluer en tant qu’avant-centre, car il a les qualités nécessaires pour faire briller son équipe, aussi bien par des buts que par des passes.

Daichi Kamada, l’un des meilleurs buteurs de la Ligue Europa

Cette saison, l’Eintracht Francfort est passée par les tours préliminaires pour accéder à la phase de poule de la C3. De ce fait, Kamada, c’est 15 matchs, 6 buts et 3 passes décisives. Mais c’est surtout un doublé face à Arsenal et un triplé face à Salzbourg. Lors des matchs couperets, il répond présent. Parmi ses trois passes décisives, deux ont été délivrées durant le même match, c’était en poule face au Standard de Liège. C’est donc un joueur qui sait se sublimer lors des matchs importants. Cela est flagrant en Coupe d’Europe, mais cela se ressent aussi en championnat. Il ne manque pas nécessairement de régularité dans les performances, mais surtout d’un point de vue statistique. C’est surement ce qu’il y a de plus dur à faire dans le football, marquer des buts. Mais Daichi Kamada est sur la bonne voie. En témoigne son nombre de sélections. Avec 4 petites sélections avec le Japon, cela apparaît bien maigre, mais la première fut en juin 2019 et cela ne fait que progresser. Il devrait pouvoir continuer sur sa lancée dans les mois à venir.

Daichi Kamada face à Arsenal le 28 novembre 2019, match durant lequel il inscriva un doublé. Le lendemain, Unai Emery démissionna. (Crédits : sport.de – Getty images)

Sa saison européenne risque néanmoins de se terminer rapidement. Son équipe ayant essuyé un revers plutôt cinglant par le FC Bâle lors du match aller des 1/8èmes de finale (0-3), les chances sont maigres quant à l’espoir d’atteindre les quarts. Cependant, cela est possible si Daichi Kamada réussit à marquer de nouveau, car le japonais avait livré l’un de ses pires matchs, face aux suisses, de sa campagne européenne. Kamada est donc, avec Diogo Jota, Bruno Fernandes, Alfredo Morelos, Andraž Šporar et Edin Višća, le meilleur buteur d’Europa League. C’est donc tout naturellement grâce à lui, que son équipe est arrivée jusqu’en quart de finale, stade que Francfort avait déjà atteint la saison dernière puisqu’Adi Hütter et ses hommes s’étaient hissés jusqu’en demi-finale.

Daichi Kamada est un joueur ayant su parfaitement s’intégrer au championnat allemand et il semble s’inscrire dans la lignée des japonais ayant réussi en Bundesliga. L’exemple qui nous vient en tête est celui de Shinji Kagawa et même s’il n’occupe pas le même poste que l’ancien milieu de terrain du Borussia Dortmund, atteindre son niveau serait une magnifique progression pour Kamada. La saison prochaine sera sans doute celle de la confirmation pour ce joueur plein de promesses.

(Photo de couverture : Daichi Kamada célébrant un des ses trois buts inscrits face au RB Salzbourg, lors du match aller des 1/16èmes de finale de Ligue Europa. Crédits : t-online.de/imago images)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :