A l'affiche NHL Sport US

NHL : la reprise est-elle en danger ?

Verra-t-on du hockey sur glace en 2020 ? Alors que la NHL avait prévu un nouveau format pour son retour au jeu, 11 joueurs ont été testés positifs au Covid-19, a annoncé la Ligue vendredi. Et d’autres indices laissent à penser qu’une reprise est encore loin d’être acquise.

Vendredi a été une journée noire pour la NHL dans la bataille qu’elle mène pour relancer sa saison malgré la pandémie de Covid-19. Outre les 11 cas positifs annoncés (sur « plus de 200 tests depuis le 8 juin » selon la Ligue), plusieurs centres d’entraînement tout juste ouverts ont dû fermer leurs portes. La raison ? L’apparition d’un cluster, c’est à dire de plusieurs personnes positives au coronavirus, à cet endroit. Et, pour ne rien arranger, de nombreuses villes se trouvent à des endroits où le virus est encore très actif. C’est notamment le cas en Floride ou en Arizona, avec des conséquences directes pour le Lightning de Tampa Bay ou les Coyotes de l’Arizona (centre d’entraînement fermé, staff et joueurs touchés par la maladie, même si aucun cas grave n’est à déplorer).

Parmi les 11 cas positifs, un seul nom a fuité. Et pas n’importe lequel. Celui d’Auston Matthews, star des Toronto Maple Leafs et l’un des jeunes joueurs les plus en vue de la Ligue. Actuellement en quarantaine chez lui en Arizona aux Etats-Unis, il espère pouvoir être de la partie pour le début du camp d’entraînement, le 10 juillet. « Mais ce n’est pas comme une blessure à la cheville par exemple, il est difficile de donner un calendrier pour son retour », a précisé une source interne au club.

Malgré ces signaux négatifs, la Ligue a décidé de rester sur le calendrier qu’elle s’était donnée pour la reprise, et espère passer la phase 3 et 4 dans les semaines à venir. Parmi les nombreux choix qu’elle doit faire, il faut identifier les villes capables d’accueillir les joueurs. Elle a récemment réduit cette liste à six villes, parmi lesquelles Vancouver, Edmonton ou Vegas font partie des favorites, même si cette dernière est située dans un état où le virus semble encore hors de contrôle.

La grogne des joueurs

Les athlètes, eux, semblent de plus en plus inquiets et certains ne croient plus à une reprise. C’est ce qu’a raconté, anonymement, un hockeyeur présenté comme « joueur d’impact de la Conférence Ouest » au site The Athletic. « Les gars ne sont pas contents », a-t-il avoué, avant de rappeler qu’un vote des joueurs doit encore entériné la reprise telle que voulue par la Ligue. Et au vue des derniers rebondissements, ce vote est loin d’être acquis, d’autant plus qu’une partie de la confiance qui lie la Ligue et les joueurs semble rompue : « Je pense que la ligue a essayé de faire taire ces tests positifs », a ajouté ce joueur.

De nombreux agents ont également fait part de la réticence de leurs clients à jouer dans une « bulle » et ainsi devoir se couper de leur famille pendant, peut-être, plusieurs mois. Le star des Bruins de Boston Patrice Bergeron a récemment pris la parole sur le sujet : « Si on va jouer là-bas dans un circuit fermé, est-ce que c’est pour une durée de deux mois, pendant les séries complètes, loin de nos familles, loin de nos enfants ? Il y a beaucoup de facteurs qu’il ne faut pas négliger. Tu veux trouver une façon de terminer les séries, mais ça doit aussi avoir du sens. »

Quoiqu’il arrive, c’est la situation sanitaire aux USA et au Canada qui dirigera les décisions de la NHL quant à une éventuelle reprise. Les récents événements ont encore rajouté de la pression sur les épaules de la Ligue. Pour sauver la saison, elle a intérêt à proposer un plan extrêmement solide au niveau de la sécurité des joueurs et des staffs. Et espérer que le récent rebond de cas ne soit que passager.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :