Foot Ligue 1

OM : Qui sont les nouvelles pépites de la formation ?

La Phase 2 du projet a commencé : c’est le slogan que le président de l’OM Jacques-Henri Eyraud s’évertue à matraquer partout où il parle actuellement. En d’autres termes, le club marseillais s’apprête à entrer dans une phase d’austérité où d’importantes ventes devront combler le déficit enregistré depuis quelques années. Restrictions budgétaires obliges, le renouvellement de l’effectif va devoir passer par la jeunesse du club et son centre de formation. Dans cette dynamique, le club a signé 6 nouveaux contrats professionnels au début du mois de Juin. L’occasion pour le Café Crème Sport de s’attarder sur le profil des futures pépites marseillaises

Depuis le départ d’Andoni Zubizaretta, c’est une nouvelle ère qui a commencé à Marseille. Celle de l’incertitude d’abord, tant l’entraîneur André Villas-Boas a hésité avant de rester (au moins) un an de plus dans la cité phocéenne. Celle de l’austérité ensuite, rendue nécessaire par un recrutement onéreux depuis le rachat de Franck McCourt, le Covid-19, et les nouvelles amendes infligées par le Fair-Play Financier. C’est ainsi que le pari de se tourner vers la jeunesse du club a presque été obligatoire. Pourtant, le printemps n’a pas été tendre avec le Centre de Formation marseillais lorsque l’international espoir Isaac Lihadji, a choisi de s’exiler vers Lille pour y signer son premier contrat professionnel en Avril. Certains ont reproché à l’OM son manque de persuasion pour conserver le plus grand potentiel de son centre, d’autre ont souligné les attentes financières bien trop élevées d’un gamin de 17 ans.

Quoi qu’il en soit, le dossier Lihadji a été un véritable camouflet. Aujourd’hui cette page est tournée, et ce sont les pépites qui ont choisi de s’engager sur le long terme à Marseille qui nous intéressent . L’OM a paraphé 6 nouveaux contrats professionnels et a ainsi relancé une dynamique positive dans sa pépinière. Autant se l’avouer tout de suite, parmi ces joueurs ne se cache sans doute pas le prochain phénomène du football mondial. Cette fournée de jeunes n’a, sur le papier, pas la même stature que celle qui a vu éclore Boubacar Kamara et Maxime Lopez, devenus des cadres du groupe professionnel. A première vue, elle ne possède pas non plus de talent générationnel du niveau d’Isaac Lihadji. Néanmoins, parmi ces noms se cachent peut-être de futurs joueurs confirmés à l’échelle française, voire plus.

Nassim Amhed : Le Matuidi marseillais ?

Le premier à avoir signé son contrat professionnel est aussi le plus vieux d’entre eux. Né en Octobre 2000 (19 ans), Nassim Amhed est arrivé en fin de contrat jeune et s’est vu proposé une promotion vers l’échelon supérieur assez naturellement selon Nasser Larguet, directeur du centre. Le Marseillais sort de deux saisons pleines dans la Nationale 2 de l’OM. Il s’y est imposé cette saison, où il n’a pas été étranger au regain de forme de la réserve avant la crise du Covid. Milieu défensif, Nassim Amhed est un gaucher polyvalent qui sait aussi évoluer un cran plus bas en défense comme sur l’aile gauche. Doté d’un grand volume de jeu, c’est un joueur très travailleur qui possède un vrai sens du collectif et l’envie toujours présente de se plier en quatre pour les autres. Certains voient même en lui le potentiel d’un milieu box-to-box grâce à sa bonne endurance et sa capacité d’enchaîner les courses sur la longueur d’un match. Assez frêle, il doit néanmoins muscler son corps pour faire face aux milieux les plus robustes. Enfin, il doit également améliorer sa lucidité dans les 20 derniers mètres où ses choix sont perfectibles. Pour l’instant, Nassim Amhed est voué à rester en N2 et dans la nouvelle équipe de Youth League (Ligue des Champions des jeunes) que va construire Marseille. Ses qualités lui valent d’être comparé à Blaise Matuidi mais à bientôt 20 ans, il ne devra pas tarder à confirmer son potentiel.

POTENTIEL

Note : 3.5 sur 5.
Nassim Amhed (à gauche) célèbre aux côtés de Marley Aké l’un des buts qu’il a pu inscrire cette saison. (Crédits : La Provence)

Ugo Bertelli : Le chouchou de Villas-Boas

Celui qu’on considère comme le petit préféré du technicien Portugais est vu comme le plus grand talent du Centre de formation. Alors qu’il va seulement avoir 17 ans en Juillet, Ugo Bertelli est un milieu de terrain avec de l’or dans les pieds. La saison passée, il s’est déjà régulièrement entraîné avec les pros et a figuré dans le groupe de Villas-Boas à Lyon en Février. Malgré un faible temps de jeu avec la N2, ce milieu relayeur a bien exploité ses minutes en marquant 6 buts avec 5 passes décisives. Bertelli est un milieu très technique habile des deux pieds qui fait rêver Marseille par sa vision de jeu, ses passes léchées et ses belles transversales. Il est aussi habile sans le ballon dans ses appels au cœur du jeu et sait exploiter les espaces. Une capacité que lui offre sa grande vivacité et son jeu de corps déjà très impressionnant pour son âge. Ugo Bertelli est un jeune sérieux qui a suivi dans le centre une trajectoire comparable à celle de Maxime Lopez. Il rencontre aussi ses défauts avec un manque d’efficacité et de lucidité dans la dernière passe. Sa frappe de balle peu tranchante laisse aussi à désirer pour l’instant. Hybride entre Morgan Sanson et Maxime Lopez, il peut avoir sa chance en Ligue 1 dès la saison prochaine. L’OM doit vendre et Bertelli peut tirer son épingle du jeu dans un milieu dépeuplé.

POTENTIEL

Note : 4.5 sur 5.
Ugo Bertelli, ici en équipe de France U17, est l’un des plus grands espoirs de la formation olympienne. (Crédits : Twitter Ugo Bertelli)

Richecard Richard : Le parisien du centre

C’est l’un des plus gros paris de cette génération. Natif de Clichy et repéré en région parisienne, Richecard Richard est arrivé il y a quelques années au centre de formation de l’OM. Ce nom si original, il le tient de son père passionné par Frank Rijkaard, défenseur hollandais emblématique de l’Ajax Amsterdam et du Milan AC dans les années 80. Le nom a été francisé et Richecard est né. Ce jeune de 18 ans est un arrière latéral droit qui a encore tout à prouver malgré ce contrat professionnel. Il est doté de grandes qualités physiques naturelles ce qui laisse penser l’OM qu’il a un grand potentiel. Puissant et rapide, sa capacité à se projeter vers l’attaque fait de lui l’archétype du défenseur latéral moderne. Mais ses lacunes sont encore nombreuses. Ses problèmes de placement défensif rappellent aux marseillais les plus grands manquements de Jordan Amavi dans ce secteur. Son attitude défensive est souvent discutable, et il laisse dégager une certaine nonchalance balle au pied qui peut aussi inquiéter. Richecard Richard sort d’une saison compliquée en N2 et malgré ce contrat, l’équipe première semble encore lointaine pour lui.

POTENTIEL

Note : 3 sur 5.
Les qualités physiques de Richecard Richard font de lui un latéral offensif adapté au football moderne. (Crédits : La Provence)

Jorès Rahou : L’amoureux du Vélodrome

Pour des raisons différentes, Jorès Rahou n’est pas non plus attendu au sein du groupe professionnel dans l’immédiat. Pourtant, le seul joueur offensif de cette salve de nouveaux contrats affiche lui aussi un potentiel intéressant. Ce joueur de 17 ans, pur produit du quartier de La Cayolle, est apprécié par André Villas-Boas qui l’a invité en Juillet 2019 à participer au stage de préparation en Angleterre. Depuis, c’est chez les moins de 17 ans nationaux de l’OM qu’il a brillé. Souvent positionné au poste de 9 et demi derrière l’attaquant de pointe, il a été très performant. Ses jambes très puissantes lui offrent un physique bestial assez atypique. Sa technique également confirmée lui vaut de belles promesses et les plus ambitieux voient en lui un profil similaire à celui de Sergio Aguero. Nous ne sommes pas si dithyrambiques, et Rahou va devoir confirmer les attentes en réserve (et en Youth League) dans un premier temps. Le staff Marseillais pourra ainsi se faire une idée plus précise du joueur et de ses chances d’intégrer l’équipe première sur le long terme. Le joueur rêve lui de pénétrer sur la pelouse du Vélodrome devant sa famille. Attaché au maillot marseillais, c’est la raison qui l’aurait poussé à refuser les approches venant d’Allemagne…

POTENTIEL

Note : 2.5 sur 5.
Milieu offensif très explosif, Jorès Rahou rêve d’un destin à la Sergio Aguero. (Crédits : La Provence)

Cheick Souaré : Le gaucher élégant

Après Ugo Bertelli, Check Souaré est l’autre plus grand espoir de la formation olympienne. Agé de seulement 17 ans et évoluant également dans un rôle de milieu relayeur (ou box to box), il a impressionné dans toutes les équipes de jeunes par son aisance balle au pied. Souaré est décrit par tous les observateurs comme le joueur le plus technique de sa génération. Sa patte gauche sait à peu près tout faire, et il excelle autant en phase offensive que défensive. Son efficacité devant le but détache son profil des autres espoirs. En U19, il a marqué 13 buts la saison passée dont quelques coup-francs directs somptueux. Souaré n’est pas sans défaut et doit gagner en maturité dans l’entre jeu pour faire face à des joueurs capables de stopper ce genre de prodige. Son goût pour l’effort au service du collectif doit aussi s’étoffer à un poste aussi exigeant. Au-delà de ça, tous les voyants sont au vert et son profil « à l’anglaise » séduit énormément. Il a lui aussi été approché en Allemagne et au Portugal, mais a choisi de finir sa formation à Marseille. Désormais, Souaré va devoir s’imposer dans la N2 et dans l’équipe de Youth League pour postuler à une place dans l’équipe première, d’ici un an si son potentiel se confirme.

POTENTIEL

Note : 4 sur 5.
Très polyvalent, Cheick Souaré possède des qualités qui ont déjà attiré l’oeil de certaines écuries européennes comme Schalke O4 ou Porto. (Crédits : La Provence)

Aaron Kamardin : Le « petit frère » de Kamara

C’est la surprise du chef. Lors de l’annonce des nouveaux contrats professionnels signés, le nom d’Aaron Kamardin n’était pas le plus attendu. Pourtant, l’OM base beaucoup d’espoirs en lui. André Villas-Boas aussi, qu’il a appelé dans le groupe du stage anglais en Juillet dernier aux côtés de Jorès Rahou. Ce défenseur central de 18 ans a partagé de nombreuses années avec Boubacar Kamara au centre de formation, et écoute au quotidien les conseils de celui qu’il voit comme son modèle. Avec un physique similaire (1m83), Kamardin est un défenseur central moderne, technique, à l’aise dans la relance du ballon avec un certain sens de l’anticipation. Mais le gros bémol, c’est sa capacité à tout de suite s’imposer au niveau professionnel. Cette saison, il n’a évolué qu’avec les U18 régionaux contre des adversaires amateurs faibles. Kamardin aura de gros progrès à encore effectuer dans ses fondamentaux défensifs. Tactiquement, il doit apprendre à mieux se placer tout en compensant son déficit physique dans les duels. Pour lui, le défi sera d’abord de s’imposer en Nationale 2 et en Youth League avant de peut-être rêver plus grand.

POTENTIEL

Note : 2.5 sur 5.
Aaron Kamardin n’évoluait qu’en U18 régionaux cette saison. Son contrat professionnel a surpris. (Crédits : hommedumatch.fr)

Les attentes diffèrent chez ces 6 nouveaux contrats professionnels à l’Olympique de Marseille. Certains sont attendus comme les futurs cracks issus de la formation là où d’autres vont d’abord devoir s’imposer à l’échelon inférieur. Une chose est sûre, tous ces joueurs ne sont pas destinés à jouer avec l’équipe première de l’OM. Le club entre dans une nouvelle phase de « trading » et cherche avant tout à construire son équipe de Youth League, véritable vitrine des jeunes talents à l’échelle européenne. Tirer quelques millions de jeunes espoirs performants dans cette équipe serait déjà un très bon coup. Enfin, il faut tirer un coup de chapeau à Nasser Larguet (directeur du centre) qui a véritablement remodelé la formation et permis l’éclosion de ces joueurs aujourd’hui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :