Foot Premier League

@HadLFC : « Cette année plus rien pourra nous l’enlever », Liverpool est champion d’Angleterre

Il aura fallut trente ans. Trente ans de frustration, de frissons, d’incertitudes. Mais aujourd’hui, trente ans après, Liverpool remporte son dix-neuvième titre de champion d’Angleterre. Avec vingt-trois points d’avance sur son rival Manchester City, Les Reds sont irrattrapables et sont certains, depuis jeudi soir (défaite de Manchester City à Chelsea), de soulever le trophée de Premier League à l’issue de la 38e journée. Pour fêter le titre, nous avons discuté avec Hadrien, membre de l’association officielle des supporters de Liverpool France.

Il aura fallu trente ans pour que les Reds de Liverpool remportent une nouvelle fois le championnat de Premier League, quels ont été tes premiers mots/sentiments à l’issu du match de jeudi soir ?

« C’est évidemment beaucoup de joie, mais surtout du soulagement. Liverpool a déjà été très près du but, et n’a pas réussi à décrocher le titre. Cette année, plus rien ne pourra nous l’enlever et c’est extrêmement important pour nous, tant les trophées nationaux surclassent les trophées européens pour les clubs anglais. L’attente fut longue, et nous avons hâte de célébrer la victoire lors de la remise du trophée et de la haie d’honneur à L’Ethiad.« 

« La victoire est toujours belle, nous sommes fiers de nos joueurs qui avaient déjà une avance extrêmement conséquente avant la période de confinement« 

Dans un contexte actuel, sanitaire et social assez particulier, la victoire a-t-elle une saveur différente ? 

« La victoire est toujours belle, nous sommes fiers de nos joueurs qui avaient déjà une avance extrêmement conséquente avant la période de confinement. Maintenant il est certain que la fête est un peu moins belle : nous étions nombreux à avoir réservé à Liverpool pour les derniers matchs de la saison, et l’idée de ne pas pouvoir le célébrer là-bas est évidemment une déception. Néanmoins, il nous sera peut-être possible d’assister à la parade en juillet, nous l’espérons !« 

Privé de son public de légende, les Reds célèbreront leur sacre en juillet (Source : Equipo)

Avec la crise du Covid et l’arrêt de la Premier League, as-tu eu peur de voir le titre s’échapper ? 

« La crise du COVID nous a tous sorti du football pendant un temps. La fin de saison semblait dérisoire par rapport à la tragédie que nous vivions. Nous souhaitions évidemment que la saison aille à son terme, mais si elle avait dû être arrêtée, nous aurions compris vis-à-vis de l’urgence sanitaire. Sportivement, Liverpool était très largement devant donc nous n’étions plus inquiets !« 

« Les joueurs ont offert d’excellentes performances qui nous permettent encore d’espérer battre le record de points en Premier League.« 

L’année dernière, le titre s’est joué à peu de choses, qu’avait-il manqué à Liverpool ? Qu’avez-vous de plus cette année ? 

« Liverpool offrait déjà un jeu extraordinaire la saison dernière. La vraie différence s’est faite par rapport à nos concurrents. Manchester City a réalisé un parcours quasiment sans faute la saison dernière, et nous n’avons pas pu nous aligner sur cette formidable saison. Cette année, Liverpool a su maintenir son niveau de jeu et même l’améliorer ce qui a fait la différence face à un Manchester City plus tourné vers l’Europe. Notre effectif ne s’est que très peu étoffé, mais les joueurs ont offert d’excellentes performances qui nous permettent encore d’espérer battre le record de points en Premier League.« 

Liverpool a réalisé une incroyable saison avec un ratio de 28 matchs gagnés et une défaire (ndlr : 3-0 contre Watford le 29 février). Ressens-tu la frustration de ne pas avoir terminé la saison invaincue ? 

« Absolument pas. Évidemment, quand les victoires s’enchainent, on commence à apporter de l’intérêt à une statistique comme celle-ci pour s’ancrer encore plus dans l’Histoire du football anglais, mais cela n’est pas le plus important. La défaite face à Watford nous a évidemment déçu, mais cela a été rapidement oublié au profit du titre qui se dessinait. Cela a permis aux joueurs de se relancer en se remettant en question, et d’atteindre les objectifs de début de saison. « 

Les Reds ont chuté une fois cette saison, face à Watford (Source : Goal)

 » Liverpool doit apprendre à gérer ses matchs européens à l’extérieur, qui se soldent trop souvent par des défaites.« 

Liverpool a été éliminé de la Champions League aux prolongations, contre l’Atlético. Selon toi, qu’est-ce qui a péché dans cette équipe qui paraissait si invincible ? 

« Face à l’Atletico, Liverpool a manqué de rigueur. Il serait facile de blâmer Adrian qui est à l’origine d’erreurs coûtant la victoire, mais cela serait oublier les ratés offensifs de l’équipe. Liverpool s’est écroulé en prolongations, dans un contexte déjà tendu d’arrivée du COVID mais cela n’a pas été une déception immense. Il était très improbable de gagner le titre et la Ligue des Champions la même saison. Au contraire, cela a pu permettre aux joueurs de se focaliser sur la fin de saison et de sécuriser le seul trophée vraiment important aujourd’hui. Liverpool n’est pas invincible, et c’est même s’enlever une pression que de ne pas avoir l’obligation formelle de tout remporter. Reste que Liverpool doit apprendre à gérer ses matchs européens à l’extérieur, qui se soldent trop souvent par des défaites.« 

Depuis l’arrivée de Klopp, on sent une nouvelle mentalité, nouveau mode de jeu. Comment as-tu vécu ces changements ? Étais-tu plutôt réticent ou confiant ?

« Il serait exagéré de parler de réticence lors de l’arrivée de Klopp, mais il est certain qu’il y avait un besoin qu’il fasse ses preuves. Depuis Rafa Benitez, aucun manager n’a vraiment reussi à pousser Liverpool au sommet, et Klopp devait venir tout chambouler. Après une première saison en demie-teinte, il a pu avoir la main mise sur les transferts et mettre son jeu en place, et il a su conquérir le cœur de chaque supporter par son entrain, sa volonté de bien faire et ses résultats. Il a beaucoup à voir avec le retour de Liverpool au sommet. » 

Arrivé chez les Reds en 2015, Klopp est le premier entraîneur allemand à remporter la Premier League (Source : Football 365)

« Coté terrain, battre Manchester United est toujours un plaisir fou« 

Quelle a été ton plus beau souvenir de cette saison quasi-parfaite ?

« Personnellement, il s’agira du déplacement à Salzbourg. Voir Liverpool jouer en Autriche et retrouver la chaleur des déplacements européens m’a beaucoup marqué, même si le résultat n’était pas vraiment au rendez-vous. Coté terrain, battre Manchester United est toujours un plaisir fou, donc sûrement le match face à eux à Anfield. » 

Le 19 janvier 2020, Liverpool écrase Manchester United 2-0 (Source : Le Buteur)

Quel joueur t’a le plus marqué dans l‘effectif ? Quel joueur a été ta plus belle révélation/surprise ?

« Je pense qu’il est important de souligner l’importance de Andrew Robertson. Il offre une qualité défensive alliée à une contribution offensive qui en font un vrai défenseur latéral moderne, capable de déclencher des situations dangereuses d’absolument partout. Fabinho m’a aussi beaucoup surpris cette saison, il a su prendre son rôle à cœur et mettre sa capacité de frappe au service de l’équipe. Il aura su donner raison à Klopp »

Merci à Hadrien d’avoir pris le temps de répondre à nos questions. Pour ce qui est de Liverpool, rendez-vous jeudi soir, pour le choc face à Manchester City, a l’Ethiad Stadium.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :